Accueil > S’informer > Revue de presse

Revue de presse

actualité

Jean Louis Castell, Olivier Tarbouriech et Patrick Suarez, présents à cette réunion./Photo DDM, F. C.Fleurance. Pont d’Aurenque : des travaux pour sa mise en sécurité
Au siège de la communauté de communes de la Lomagne Gersoise, à Fleurance, s’est tenue une réunion en présence de Jean-Louis Castell président, de Patrick Suarez maire de Pauilhac et d’Olivier Tarbouriech maire de Castelnau-d’Arbieu. L’objet était de faire le point sur l’avancée du dossier du Pont d’Aurenque suite aux fissures constatées par un riverain en novembre dernier. Ce pont roman date du XIe ou XIIe siècle et est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis le 24 mai 1943…
. Article du 28/01/2020 - La Dépêche

Alexandre à la découverte du métier d'horloger. Photo DDM. Christian Bélarde.Fleurance. Alexandre découvre l’horlogerie
Chaque année, Jean Dupuy, l’horloger fleurantin, accepte en stage un jeune désirant se former ou découvrir le métier de l’horlogerie. Actuellement c’est Alexandre, 22 ans, originaire du nord de la France qui découvre cette profession si particulière qu’est l’horlogerie.
Bachelier, l’intéressé a tout d’abord suivi une formation en informatique. Mais s’apercevant que cela n’était pas sa voie, Alexandre décide de venir dans la Gers à Pauilhac plus précisément où demeure sa grand-mère. Pensionnaire de l’Instep d’Auch, dans le cadre de la recherche, de la découverte et de la formation d’un métier, il se dirige alors vers l’horlogerie. D’où sa venue à Fleurance.
Ce qui l’attire dans ce métier ? Il le dit spontanément : la précision, le travail minutieux, la "petite mécanique", comment cela fonctionne…
. Article du 28/01/2020 - La Dépêche

L'hôtel Collège des Doctrinaires, qui a obtenu un classement en 4 étoiles à l'automne dernier, rouvrira le 25 avril./Photo DDM, repro. P. L.Lectoure. Valvital modernise les installations thermales
Ces dernières saisons thermales ont connu certains aléas techniques occasionnant des fermetures de cabines, voire de l’intégralité des installations des thermes de Lectoure. Les installations ont subi un vieillissement prématuré probablement dû au faciès chimique très typé des eaux thermales du forage du Moulin de Repassac.
Après une saison 2019 assurée grâce notamment à une installation de stockage d’eau thermale provisoire, le Groupe Valvital, désormais propriétaire du bâtiment, a souhaité pérenniser l’activité et refaire à neuf une grande partie de l’installation technique, en particulier les installations de stockage et de distribution de l’eau minérale naturelle dans le bâtiment.
Ces modifications souhaitées également par l’Agence régionale de santé de Toulouse sécuriseront de façon pérenne les installations thermales et permettront aux curistes et clients du spa de profiter en toutes circonstances et tout au long de la saison des bienfaits des eaux thermales de Lectoure…
. Article du 23/01/2020 - La Dépêche

Maires et élus du conseil communautaire présents à cette réunion./Photo DDM Florent Carly.Fleurance. Des vœux et des remerciements
Mardi dernier, à la salle Eloi-Castaing, Jean-Louis Castell, président de la Lomagne gersoise, présentait ses vœux devant une assemblée très nombreuse. Y assistaient de nombreux chefs d’entreprise. Jean-Louis Castell a souhaité à cette occasion remercier et mettre en avant les maires et vice-présidents communautaires qui ont décidé de mettre fin à leur engagement public. Il a rappelé la volonté de la Lomagne gersoise d’avoir des communes fortes dans une intercommunalité de projets consacrés au développement économique et aux investissements des équipements structurants. Il a brossé rapidement un état des grands chantiers en cours du plan d’investissement pluriannuel de 15 millions d’euros engagés sur le mandat : office de tourisme à Lectoure, groupes scolaires à Fleurance et Lectoure, pôle de santé à Lectoure, laboratoire d’innovation rurale à Fleurance, Fablab à Fleurance. Il a souligné l’esprit d’initiative des acteurs économiques qui font le dynamisme du territoire, tels Equitable récemment avec son projet de chocolaterie, ou Bioccitanie à Fleurance, les Herbes d’Helios à Lectoure…
. Article du 20/01/2020 - La Dépêche

Patrice Bounet et sa sœur Pascale sont pleins d'énergie et d'envies devant le potentiel qui s'ouvre à eux./Photo DDM Ysabel.Lectoure. Patrice et Pascale Bounet, agriculteurs et boulangers
Depuis un an, Patrice Bounet s’intéresse à la fabrication du pain. Agriculteur en biodynamie à la ferme familiale de Malaubric, à 7 kilomètres au nord de Lectoure, il cultivait déjà différentes variétés de blé, ancien ou non, pour une clientèle de boulangers. C’est là qu’entre en scène Max Zanatta, formateur à la retraite, qui lui met la main à la pâte. Avec sa sœur Pascale, ils se lancent dans la grande aventure de la fabrication du pain. Une fois équipés en matériel (four, pétrin), ils sont désormais en mesure de proposer différents pains sous plusieurs formes et aussi des gâteaux qui se conservent. Les farines sont moulues à la ferme de façon artisanale sur meule de pierre de granite. Rencontre.
. Article du 10/01/2020 - La Dépêche


Retrouvez les revues de presse des années précédentes :

. Revue de presse 2019

. Revue de presse 2018

. Revue de presse 2017

. Revue de presse 2016

. Revue de presse 2015


© 2006 Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise. Réalisé sous SPIP

Réalisation financée par le programme européen Leader + Logo