Accueil > S’informer > Revue de presse

Revue de presse

actualité

Six centres de vaccination répartis sur l'ensemble du territoire vont ouvrir à partir du 18 janvier. /Photo DR - DRGers : six centres de vaccination retenus pour la stratégie territoriale
Dès lundi 18 janvier, six centres de vaccination vont ouvrir dans le département afin de vacciner les Gersois âgés de plus de 75 ans résidant à domicile. Chaque jour, 120 personnes pourraient y être vaccinées. D’autres sites pourraient ouvrir la semaine du 25 janvier.
Dès ce lundi 18 janvier, la vaccination contre le coronavirus est ouverte aux personnes de plus de 75 ans résidant à domicile. C’est donc sur la stratégie territoriale vaccinale que se penchait ce mercredi 13 janvier matin le Conseil départemental d’analyse et de vigilance (CDAV), en l’absence de son président, Philippe Martin, endeuillé par le décès de son père. Au cœur des discussions, les réflexions du Groupe d’organisation de la vaccination (GOV), cette nouvelle instance locale qui rassemble l’État, les élus locaux, l’Agence régionale de santé, la Caisse primaire d’assurance maladie, des citoyens et des associations, « un véritable pack gersois »…
. Article du 13/01/2021 - La Dépêche
. Article du 16/01/2021 - La Dépêche

Geoffroy Sénat, traiteur du Fou Gascon, rénove un corps de ferme familial. /Photo DDM, Nedir Debbiche.Crise de l’événementiel : à Préchac, une nouvelle salle pour le retour des mariages
Geoffroy Sénat, traiteur à Préchac, rénove une ancienne grange pour en faire une salle de réception prisée des mariés. Un projet ambitieux alors que la situation reste incertaine pour ce secteur d’activité. … En 2006, unis par la même passion de la vigne et du vin, le flambeau est repris par les deux filles de la famille Nathalie et Sandrine qui ont baigné depuis leur enfance au contact de la passion paternelle.
Le dossier avait été déposé à la banque quelques jours avant l’annonce du confinement de mars. Et a alors été victime de l’épidémie. Mais Geoffroy Sénat, traiteur à Préchac, ne s’est pas découragé pour autant : il s’est tourné vers un financement privé. Ce sont donc des investissements locaux de particuliers qui lui ont permis de boucler son budget de 500 000 €.
Son projet : la construction et l’ouverture en 2021 d’une salle de réception. "J’avais cette idée en tête depuis un moment déjà, précise Geoffroy Sénat. Il y a une grosse demande." Le lieu était tout trouvé : le hangar attenant à son domicile et à son laboratoire. "Le but est de rénover cette grange qui date probablement de 1914, d’après des inscriptions trouvées, tout en gardant l’identité du bâtiment", précise le chef de chantier de 28 ans…
. Article du 14/01/2021 - La Dépêche

Nathalie et Sandrine, un exemple dans la viticulture gersoise. / Photo DDM, F.C.Fleurance : une pointe de féminité au Domaine d’Embidoure
Situé à Réjaumont à 10 km de Fleurance dans les vallons de la Lomagne, le Domaine d’Embidoure est l’exemple même de ce que l’on appelle dans le Gers, le Gascony Paradox. Enracinés dans un terroir mais l’esprit grand ouvert sur le monde, les Gersois cultivent l’art du paradoxe…
… En 2006, unis par la même passion de la vigne et du vin, le flambeau est repris par les deux filles de la famille Nathalie et Sandrine qui ont baigné depuis leur enfance au contact de la passion paternelle.
Ces deux vigneronnes dans l’âme ont vite fait de se retrousser les manches pour développer le domaine familial (40 ha) et diversifier leur production. Elles ont investi dans la modernisation des installations de l’outil viticole et l’extension de leur surface de production mais le plus important pour elles reste la qualité de leurs vins. La liste de leurs récompenses ou de leurs citations dans des revues spécialisées est là pour en attester. Elles assument leur touche de féminité dans la présentation des bouteilles et produisent des vins avec une vraie personnalité. Les projets, elles n’en manquent pas, les prochains seront tournés vers l’activité oenotouristique…
Pour en savoir plus sur l’Earl Ménégazzo Filles, Domaine d’Embidoure, 32390 Réjaumont : tél. 05 62 65 28 92 ; www.facebook.com/Embidourewww.domaine-embidoure.com Horaires d’ouverture : Du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h 30.
Leur deuxième point de vente situé au 3, place de la République, à Fleurance est ouvert du mardi au samedi de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h. Pour plus d’infos : tél. 05 62 06 27 62 ; lacavedembidoure@orange.fr
. Article du 09/01/2021 - La Dépêche

Ronny Guardia-Mazzoléni, maire de Fleurance, Xavier Brunetière, préfet du Gers, et Xavier Ballenghien, maire de Lectoure et président de la CCLG. /Photo DDM. Lectoure et Fleurance. Lauréates de "Petites Villes de demain"
Le ministère de la Cohésion des territoires a dévoilé les villes lauréates du programme "Petites Villes de demain". L’opération a pour objectif de favoriser la relance des territoires en s’appuyant sur les petites villes de moins de 20.000 habitants. Le dispositif prévoit de doter l’ensemble des communes sélectionnées sur le territoire national d’un fonds de 3 milliards d’euros sur 6 ans. La durée du dispositif sera en effet calée sur le mandat des maires, dans un but d’efficacité. La région Occitanie compte 225 communes sélectionnées, dont 24 pour le seul département du Gers. Fleurance et Lectoure ont déposé une candidature commune qui a été retenue. En marge de la visite du préfet du lundi 21 décembre dernier à Fleurance, rue Pasteur, Xavier Ballenghien s’est exprimé en tant que président de la communauté de communes de la Lomagne gersoise (CCLG) : "Je suis très heureux de ce résultat […]. La proximité et la complémentarité de nos communes (industrielle, économique pour Fleurance, patrimoniale et touristique pour Lectoure) et la mutualisation possible d’une future animation nous a décidés à faire acte de candidature conjointe avec le soutien de la communauté de communes. La revitalisation rurale et la relance post-Covid-19 passeront par la redynamisation des centres-bourgs grâce au soutien de l’Etat sur les projets de chacune des deux villes. Et ces dispositifs concentrés vers les bourg-centres rejailliront sur l’ensemble des communes de la communauté de communes…
. Article du 28/12/2020 - La Dépêche

Les conseillers de la communauté de communes. /Photo DDM Ysabel. Conseil de communauté du 09/12/2020 à Castéra-Lectourois. Une convention pour l’office de tourisme
Les conseillers de la communauté de communes de la Lomagne gersoise se sont réunis dernièrement. A l’ordre du jour, 4 questions relatives au budget, deux autres concernant l’office de tourisme intercommunal, toutes votées à l’unanimité. Thierry Cambournac, président de l’office de tourisme intercommunal, a présenté la question concernant la signature de la convention d’objectifs et de moyens avec l’office de tourisme Gascogne Lomagne. La précédente convention prend fin le 31 décembre. Thierry Cambournac a proposé une convention sur trois ans afin de rendre compte et réorienter le travail à mi-mandat. Cette convention définit les objectifs, les moyens et les missions : travailler sur l’attractivité du territoire, proposer une offre touristique en incluant le tourisme d’affaires, animer les trois points actuels d’accueil que sont Fleurance, Lectoure et la Romieu, développer un point relais accueil à Miradoux (les ressources financières sont dégagées pour mettre en place une personne à mi-temps sur cinq mois de l’année au sein de l’épicerie solidaire), obtenir le classement préfectoral niveau 1…
. Article du 28/12/2020 - La Dépêche

Trois nouveaux professionnels à la maison de santé de LomagneFleurance. Trois nouveaux professionnels installés
Le président de la Lomagne Gersoise Xavier Ballenghien a accueilli Valériane Saint-Genez, nouvelle diététicienne nutritionniste, originaire du territoire communautaire, qui a fait le choix de s’installer début décembre à la maison de santé de Lomagne, après 2 années à l’Oncopôle de Toulouse.
Après avoir obtenu un BTS diététique et une licence de nutrition à Toulouse, elle a pu acquérir une expérience dans la prise en charge des patients, et l’animation d’ateliers collectifs pour proposer désormais un accompagnement individualisé et éducatif qui s’adapte aux attentes de tous (rééquilibrage alimentaire, pratique sportive, surpoids, enfants et adolescents, femmes enceintes, personnes âgées). Si les consultations diététiques ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale, de nombreuses mutuelles les prennent en charge.
A cette occasion, le président Xavier Ballenghien a pu également se féliciter pour le nouveau dynamisme insufflé par cette équipe de jeunes professionnels de la maison de santé en saluant Alan Maignan et Soufiane Boualami, également installés à la maison de santé depuis cet été…
. Communiqué
. Article du 19/12/2020 - La Dépêche

Jean-Luc Bernerd et Christophe Loizon fiers de présenter la première gamme des montres eHo au Comptoir Solidaire, à Auch. /Photo DDMGers : pour Noël, offrez une montre made in Gers, issue du recyclage et de l’insertion
Pour Noël, pourquoi ne pas offrir une montre made in Gers ? C’est le pari que font des acteurs du monde de l’insertion, de l’entreprise et de l’économie solidaire, entre Auch et Lectoure. La montre eHo vous séduira, pas seulement pour son prix inférieur à 50 euros.
Voilà longtemps que l’idée avançait. Mais cette année, pour Noël, on pourra acheter les premières montres 100 % gersoises, issues du recyclage et de l’insertion. Le fruit d’un travail d’équipe entre des secteurs bien différents. AG2i et GMH Lip avaient entamé les discussions il y a 7 ans déjà. Pouvait-on allier fabrication et recyclage de montres avec l’insertion professionnelle  ? Jean-Luc Bernerd, directeur d’Eco Tempo, récupère des montres en vue d’un recyclage. «  On démontait les mécanismes et le métal était recyclé. Après études, nous avons pensé qu’il était possible de réutiliser les pièces pour créer, de toutes pièces, des montres uniques.  »
Une vraie marque est née : eHo
. Article du 17/12/2020 - La Dépêche

Sous les arcades de la mairie, plus de 40 stands seront installés. /Photo DDM, F.C.Fleurance à 24 h du grand déballage
L’association Cap Fleurance, les élus et les bénévoles se préparent à organiser cette traditionnelle fête qu’est le marché de Noël dans les rues et place de la République. L’association des commerçants Cap Fleurance est en effervescence autour des derniers préparatifs du marché de Noël organisé avec le soutien de la municipalité qui aura lieu samedi et dimanche, de 9 h à 18 h, place de la République. Il réunira une quarantaine de commerçants et artisans qui proposeront des produits d’artisanat, objets en bois, vêtements, bijoux… boissons et repas (churros, produits du terroir, vin chaud, café, pâtisseries, huîtres…), exclusivement à emporter. Tout cela agrémentera cette visite sur ce marché.
Dans note localité, le mois de décembre a pris une saveur particulière cette année mais aussi dans l’hexagone. D’un côté, elle marque notamment le retour très timide de la vie associative, sportive et culturelle. De l’autre, ce sera l’occasion pour chacun de profiter des animations proposées lors de ces deux journées…
. Article du 17/12/2020 - La Dépêche

Samuel Skaghammar est le secrétaire de l'ACAL. /Photo arch. DDM, P.L.Lectoure. ACAL 32 : création d’une plateforme numérique
Depuis déjà quelques mois, l’ACAL (Association des commerçants, artisans et professions libérales de Lectoure) annonçait la création d’une plateforme numérique dédiée à Lectoure et au territoire lectourois Ce projet porté par l’ACAL, subventionné par le Fonds d’intervention pour la sauvegarde de l’artisanat et du commerce (FISAC) et la CCLG (communauté de communes de la Lomagne Gersoise) et en partenariat avec le Crédit Agricole, est actuellement en phase de développement avec l’agence W’COM.
L’ACAL attendait l’assouplissement des règles et restrictions sanitaires pour mieux présenter ce projet au public. Cette plateforme sera mise en ligne début janvier, avec quelques boutiques dans sa première version pour évoluer et s’étendre à tous les commerçants, artisans, entrepreneurs, indépendants et producteurs de Lectoure et des villages alentour.
Aujourd’hui l’ACAL n’a pas encore déterminé le nom de la plateforme. Aussi l’association a lancé un appel à votre imagination et créativité pour l’aider dans ce choix. Les membres de la commission en charge du développement numérique, ainsi que les membres du bureau et de la délégation des affaires générales de l’ACAL se réuniront après le 17 décembre pour faire un choix parmi vos propositions qu’elle ne manquera pas de vous communiquer…
. Article du 16/12/2020 - La Dépêche

L'intervention de Ronny Guardia-Mazzoléni, maire, lors de la réunion avec les commerçants. /Photo DDM Florent Carly.Fleurance. Commerçants fleurantins : le site internet est en ligne
Les commerces fleurantins considérés comme "non-essentiels" se sont vu interdits d’ouverture pendant près d’un mois. Ce coup dur supplémentaire les a conduits à innover, se mobiliser… Ensemble, sous la houlette de Cap Fleurance et soutenus par la municipalité, ils ont mis en place, en un temps record, une plateforme d’e-commerce fleurantine. Ronny Guardia-Mazzoléni, maire, avait réuni les représentants de Cap Fleurance et un webmaster fleurantin pour initier et accompagner la création de ce site internet dédié aux commerçants fleurantins. Cette action s’est vu soutenue financièrement avec le recours aux Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commercial (Fisac) de la communauté de communes de la Lomagne gersoise (CCLG). Cet outil moderne, mis en place en un temps extrêmement court, est désormais disponible à l’adresse www.capfleurance.fr. Simple d’utilisation, il permettra de trouver facilement le commerçant qui pourra satisfaire ses besoins grâce à un moteur de recherche, d’accéder aux coordonnées, connaître les horaires d’ouverture, les modalités de livraison ou de retrait de commande, de découvrir les commerces à travers photos, vidéos, fiche de présentation, interview… Une carte interactive permet également de localiser les commerces dans la ville. Tout est prévu pour faciliter la mise en relation client-vendeur…
. Article du 11/12/2020 - La Dépêche

Bruno Dantaux et Samuel Skaghammar dans les locaux de l'ACAL. /Photo DDM, P.L.Economie - commerces - Bruno Dantaux, nouveau secrétaire de l’Association des commerçants de Lectoure
Depuis le 1er décembre, Bruno Dantaux fait partie de l’équipe de l’ACAL (Association des commerçants, artisans et professions libérales de Lectoure) en tant que secrétaire salarié de l’association. Bruno a une formation de webdesigner et de technicien polyvalent en audiovisuel. Samuel Skaghammar, secrétaire de l’association, précise : "Notre choix s’est fait en fonction de ses compétences dans le domaine du numérique pour s’occuper de la plateforme e-commerce dédiée à Lectoure et à son territoire. Il sera l’administrateur principal de notre site internet. Cette plateforme est en cours de développement grâce aux subventions du FISAC et de la CCLG (communauté de communes de la Lomagne Gersoise). Sa mise en ligne est prévue pour début janvier 2021"…
… Le bureau de l’ACAL, situé au 94, rue Nationale à Lectoure, reprend donc pleinement ses jours et heures d’ouverture, du mardi au jeudi, de 14 h à 18 h, et le vendredi, de 8 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Tél. 05 62 28 70 85 ; mail : acal32.lectoure@gmail.com
. Article du 10/12/2020 - La Dépêche

FISAC - remise de chèques aux 2 associations représentatives des professionnels du territoire pour leurs actions en matière de digitalisation et de communicationProgramme FISAC 2017-2020 en Lomagne Gersoise - Subvention aux actions collectives des associations de commerçants
Lancé en fin d’année 2017, et fortement remanié en mars dernier pour s’adapter aux conséquences économiques de la pandémie COVID19, le programme FISAC (Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce) de la Lomagne Gersoise vise à soutenir le tissu commercial et artisanal local dans ses initiatives d’adaptation et de modernisation.
Xavier BALLENGHIEN, Président de la Lomagne Gersoise et Xavier BRUNETIERE, Préfet du département du Gers, accompagnés de Laurence LECOUSTRE, Sous-préfète de l’arrondissement de Condom, Ronny GUARDIA-MAZZOLENI, Maire de Fleurance, Marie-Hélène LAGARDERE, Maire adjointe de Lectoure, Dominique GONELLA, vice-président, et Guy SORBARDERE, Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat, partenaire de l’opération, ont procédé une remise de chèque symbolique aux 2 associations représentatives des professionnels du territoire pour leurs actions en matière de digitalisation et de communication…
. Communiqué
. Article du 04/12/2020 - Le journal du Gers
. Article du 05/12/2020 - La Dépêche

Retrouvez les revues de presse des années précédentes :

. Revue de presse 2020

. Revue de presse 2019

. Revue de presse 2018

. Revue de presse 2017

. Revue de presse 2016

. Revue de presse 2015


© 2006 Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise. Réalisé sous SPIP

Réalisation financée par le programme européen Leader + Logo