Accueil > S’informer > Revue de presse

Revue de presse

actualité

La semaine du recrutement est prolongée du 14 au 18 juinLa semaine du recrutement est prolongée jusqu’au 18 juin 2021
Devant le succès de la Semaine du recrutement, la Lomagne Gersoise souhaite maintenir la diffusion des offres d’emploi jusqu’au 18 juin. De nouvelles offres d’emploi viendront compléter celles déjà en ligne dans les secteurs d’activité suivants : industrie, commerce, services aux entreprises, artisanat, BTP, tourisme, Intérim et agriculture… Les demandeurs d’emploi, les personnes en reconversion professionnelle, les lycéens ou étudiants, des offres pour tous. La semaine du recrutement se poursuit du 14 au 18 juin, toujours en connecté sur le site www.pole21.com.
Toute la semaine encore si vous êtes sans connexion et/ou en difficulté pour postuler vous pourrez vous rendre directement au Laboratoire d’Innovation Rurale au 97 rue Pasteur à Fleurance, (face à l’église) de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h afin de pouvoir consulter les offres en ligne et ainsi effectuer vos démarches de recrutement…
. Communiqué
. Article du 14/06/2021 - La Dépêche

Semaine du recrutement du 7 au 11 juin 2021Semaine du recrutement du 7 au 11 juin 2021 - Des offres locales pour cette édition digitalisée
Cap sur l’emploi
La Lomagne Gersoise avait pour habitude depuis 2015 d’organiser le forum du recrutement à l’espace culturel de la ville de Fleurance. Cette année, la crise sanitaire impose de faire preuve d’adaptation tout en maintenant cette manifestation qui a pris date désormais.
Toujours plus proche de ses entreprises, la Lomagne Gersoise a souhaité répondre aux besoins de recrutement en mettant en place "LA SEMAINE DU RECRUTEMENT" du lundi 7 au vendredi 11 juin, sous un format digitalisé sur son site internet www.pole21.com.
Cet évènement est toujours organisé dans le cadre d’un partenariat privilégié avec les services de l’emploi du Gers (Pole emploi, Mission Locale et Cap Emploi), les services de l’Etat, le CCAS de la ville de Fleurance et le Point Info Jeunes de la ville de Lectoure…
. Communiqué
. Article du 07/06/2021 - Le journal du Gers
. Article du 05/06/2021 - La Dépêche
. Article du 27/05/2021 - La Dépêche

Les élus communautaires. /Photo DDM Florent Carly.Conseil communautaire du 26 mai 2021 - Les communes au centre de la gouvernance intercommunale
Le dernier conseil communautaire de la Lomagne Gersoise s’est déroulé le 26 mai dernier, à la salle des fêtes de Lamothe-Goas. Au cours de cette assemblée, l’ordre du jour a principalement porté sur les questions de la gouvernance communautaire et sur la fin de l’opération d’atelier relais Bioccitanie.
Au sein d’une première partie très administrative, le Président Xavier BALLENGHIEN a proposé à ses collègues élus l’adoption du Pacte de Gouvernance, prévu par la loi engagement et proximité, qui permet à chaque territoire d’organiser les relations entre la communauté de communes et ses communes membres.
Rappelant le projet de territoire adopté lors du débat d’orientations budgétaires, le Président a précisé sa ferme volonté de conforter le rôle des communes au centre de l’intercommunalité, qui doit demeurer l’espace de l’investissement structurant et de la solidarité territoriale.
Le pacte de gouvernance de la Lomagne Gersoise, volontairement simple pour être le plus adapté aux réalités territoriales, devra garantir la pleine association des communes, des maires et des conseils municipaux aux décisions de la communauté de communes, en tant qu’échelons premiers de proximité et de relations avec les habitants…
. Communiqué
. Article du 04/06/2021 - Le journal du Gers
. Article du 07/06/2021 - La Dépêche

 Xavier Ballenghien, président de la CCLG, et les représentants des communes de Pauilhac et Castelnau-d'Arbieu ont ouvert la voie. Photo DDM, F. C.Pauilhac. Le pont d’Aurenque est rouvert à la circulation
Le chantier de réfection de l’ouvrage du pont d’Aurenque est terminé et les derniers travaux de remise en état de la voie permettent sa réouverture à la circulation depuis ce vendredi 4 juin.
En 2020, cette voirie communautaire avait été considérablement endommagée au niveau du pont, suite à l’effondrement partiel du parapet est.
Après un diagnostic sécuritaire et patrimonial, les travaux de réfection de cet ouvrage datant du XIIe siècle, confiés à l’entreprise SGRP (Société gersoise de restauration du patrimoine), ont pu être engagés début 2021.
Le montant des travaux s’élève à 140 000 €, subventionné par l’Etat, la région Occitanie et le département du Gers, et cofinancé entre la Lomagne Gersoise et les communes de Pauilhac et Castelnau-d’Arbieu.
C’est avec une grande satisfaction sur la qualité de la réhabilitation réalisée que les élus des 2 communes informent les usagers de la réouverture de cet axe important.
. Article du 05/06/2021 - La Dépêche

Xavier Ballenghien ouvre la séance de ce jeudi 25 mars - photo le journal du GersConseil communautaire du 25 mars 2021 - Un budget dans la relance nationale
Le dernier conseil communautaire de la Lomagne Gersoise s’est déroulé le 25 mars dernier, à la salle des fêtes de Lalanne. Au cours de cette assemblée, l’ordre du jour a principalement porté sur les questions budgétaires et fiscales.
En ouverture de cette séance, les conseillers communautaires ont observé une minute de silence en mémoire de Monsieur Patrick DE LARY, ancien maire de Miramont-Latour, et Monsieur Jérôme BOURGADE, adjoint à Larroque-Engalin, récemment décédés et pour lesquels le Président a rappelé leur investissement pour le développement du territoire.
Le Président Xavier BALLENGHIEN et le Vice-président en charge des finances, Olivier TARBOURIECH, ont soumis aux conseillers communautaires l’approbation des comptes 2020 et les projets de budgets pour 2021…
. Communiqué
. Article du 08/04/2021 - Le journal du Gers
. Article du 08/04/2021 - La Dépêche

Nicolas Glévard (à droite), responsable de l'épicerie associative, avec un artisan, sur le chantier des nouveaux locaux. /Photo DDM P. L. Miradoux. Le projet de la nouvelle épicerie
Nicolas Glévard, responsable de l’épicerie associative de Miradoux, fait le point sur le projet de nouvelle épicerie au centre du village : "Nous avançons bien même si le planning est serré. Nous avons prévu tout ce qui est matériel froid, matériel meubles, nous faisons de la récupération et travailler les bénévoles ! Nous espérons ouvrir mi-mai mais à cause de la pandémie de Covid-19, c’est compliqué, par exemple pour la livraison du nouveau matériel froid qui tarde à venir. Nous aurons une surface de vente (mais pas que) de 270 m2. Auparavant, c’était un petit Casino mais nous restons dans notre idée différente de produits locaux. Nous allons agrandir un peu la gamme car il faut penser à tout le monde…
. Article du 05/04/2021 - La Dépêche

La Maison Baudequin participe au concours du jeu de Pâques. /Photo DDM P.L. Lectoure. Concours du jeu de Pâques : "Devinez… c’est gagné !"
La Maison Baudequin vient de recevoir la visite de Guy Sorbadère, président de la chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) du Gers. Elle est également partenaire de l’Association des commerçants, artisans et professions libérales de Lectoure (Acal) pour le concours du jeu de Pâques "Devinez… c’est gagné !", où il faut deviner le poids d’une œuvre en chocolat qui est exposée dans la vitrine de la Maison Baudequin. Anne-Marie Baudequin précise au sujet de cette création originale 2021 que la pièce a été réalisée uniquement avec des produits d’origine : "Du lait d’origine Equateur et d’origine Vanuatu ; le chocolat blond se situe entre le lait et le blanc, un peu moins sucré mais très bon. Ces produits se prêtent bien pour faire une pièce africaine avec des animaux…
. Article du 03/04/2021 - La Dépêche

 Caroline Soula et Martial Maigret ont ouvert "Chez l'Facteur", un atelier de réparation et manufacture d'instruments à vent, cuivres et bois. Photo DDM, P.L. Lectoure. Des instruments à vent "Chez l’Facteur"
Un facteur d’instruments à vent vient de s’installer à Lectoure, au 29 de la rue du 14-Juillet. Il s’agit de Martial Maigret, 54 ans, avec son assistante, sa compagne Caroline Soula. Entretien.
Pourquoi Lectoure ?
"Nous étions auparavant à Larressingle et nous avons eu l’opportunité de trouver cet espace bien adapté à notre activité, un atelier de 70 m2"…
Vous réparez quels types d’instruments ?
"Toute la famille des instruments à vent, de la trompette piccolo au tuba pour les cuivres ; et dans la famille des bois, saxophone, clarinette, flûte, hautbois, etc. Nous réparons environ 300 à 400 instruments par an. Nous avons aussi des pièces de collection, que nous exposons. J’ai eu la chance de travailler pour Claude Luter, Maurice André, Manu Dibango, Claude Bolling, etc. Et à Lectoure, Bernard Thore" !
"Chez l’Facteur", atelier de réparation et manufacture d’instruments à vent, cuivres et bois, tél. 09 50 25 13 41 ; courriel : chezlefacteur@yahoo.com
. Article du 01/04/2021 - La Dépêche

 Le maire de Lectoure, Xavier Ballenghien, a décidé de rouvrir au plus tôt la route du Lac. Photo DDM, P.L. Lectoure : Comme prévu, la route du Lac des Trois Vallées rouvre
Les glissements de terrain occasionnés par la forte pluviométrie de fin janvier, on s’en souvient, ont contraint la mairie de Lectoure à fermer à la circulation la route du Lac des Trois Vallées.
La communauté de communes a diligenté une étude géotechnique dont les résultats viennent de tomber et sont sans appel : la structure de la route est profondément dégradée sur plusieurs mètres d’épaisseur, c’est toute la colline qui descend et les travaux de remise en état seront colossaux. Dans une telle situation, une circulation à vitesse normale dans le secteur dégradé se révèle dangereuse. Néanmoins, dans un souci de préserver à la fois l’activité agricole et l’activité touristique et pour faciliter les déplacements quotidiens des riverains, le maire de Lectoure, Xavier Ballenghien, a décidé de rouvrir au plus tôt la route du Lac. C’est chose faite à partir du 31 mars : tous les utilisateurs peuvent emprunter à nouveau cette route.
La communauté de communes a fait procéder à des travaux de consolidation provisoires qui permettent le passage des véhicules légers et des véhicules agricoles. Afin de pouvoir utiliser cette route en toute sécurité, une circulation alternée a été installée, à vitesse réduite certes, mais permettant à chacun de circuler en toute sécurité. C’est une société lectouroise, l’entreprise Tagliaferi, qui a été retenue pour ces travaux de réouverture provisoire…
. Article du 01/04/2021 - La Dépêche

Marie-Claude Trabichet, tapissière d'ameublement, a ouvert de nouveaux locaux au lieu-dit "Pont de Pile" à Lectoure. /Photo DDM, P.L.Lectoure. De nouveaux locaux pour Marie-Claude Trabichet
Marie-Claude Trabichet, tapissière d’ameublement, vient de quitter ses locaux de l’ancienne gare pour s’installer dans un nouveau bâtiment entièrement rénové, au lieu-dit "Pont de Pile", toujours à Lectoure. Bénéficiant d’une expérience de 18 ans, Marie-Claude Trabichet peut intervenir dans plusieurs domaines : restauration de sièges tout style en traditionnel (crin et ressorts) et mousse, confection de rideaux, dessus de lit, coussins, stores ; confection de matelas en laine. Elle utilise du tissu de grands éditeurs (Pierre Frey, Lelièvre, Petit, etc.), mais aussi du tissu au détail. A noter, au début du mois d’avril, l’arrivée d’un espace commercial de Guy Zajac et son conjoint collaborateur, Samuel Skaghammar, qui ont déjà le magasin Signature Antiquité, 67, rue Nationale à Lectoure.
À noter également que l’atelier de Marie-Claude Trabichet est fermé le lundi. Contact au 06 70 73 48 99 ; courriel : aurenouveau.mctrabichet@laposte.net
. Article du 30/03/2021 - La Dépêche

Stéphanie Barton-Tales est la directrice de l'Hôtel-Collège des Doctrinaires pour la saison 2021. /Photo DDM, P.L. Lectoure. Réouverture de l’Hôtel-Collège des Doctrinaires
L’hôtel 4 étoiles-Collège des Doctrinaires, 148, rue Nationale à Lectoure, rouvrira ses portes le vendredi 2 avril, pour le week-end de Pâques, entamant ainsi sa saison 2021. Entretien avec sa directrice.
Qui êtes-vous ?
"Je suis Stéphanie Barton-Tales, je travaille à l’hôtel depuis 2020 et je reprends cette année le poste de direction".
Comment l’hôtel a-t-il passé cette crise sanitaire ?
"Nous avons dû écourter notre saison 2020, en ouvrant de mi-juin à fin octobre seulement. Notre clientèle était principalement française, beaucoup de Toulousains et de Bordelais, les étrangers ne pouvant pas voyager facilement. Notre taux d’occupation était élevé en juillet et août, les restrictions étant levées. Notre équipe s’est, bien sûr, adaptée au respect des gestes barrières et vous pouvez séjourner à l’hôtel en toute sécurité. Nous rouvrons cette année le 2 avril…
… Contact : www.doctrinaires.fr ; tél. 05 62 68 50 00 ; courriel : doctrinaires@valvital.fr
. Article du 25/03/2021 - La Dépêche

Christiane Pieters a ouvert cette réunion. / Photo DDM, F.C.Une première session sur le cornichon bio à Fleurance
Mercredi, s’est déroulée la première session consacrée à la culture du cornichon bio. Un événement organisé conjointement par la chambre d’agriculture et la conserverie les Vergers de Gascogne, dont le projet mûrit depuis 2 ans au sein des ateliers de cette PME gersoise. Son ambition : relancer la culture de cette cucurbitacée dans le Gers, en structurant une filière reposant sur un partenariat pérenne entre les producteurs et Vergers de Gascogne, qui assurera la transformation des récoltes et la commercialisation auprès d’enseignes spécialisées dans les produits bios.
Pour ouvrir cette séance, Christiane Pieters, élue à la chambre d’agriculture, reconnaît que cette démarche arrive au bon moment. Aujourd’hui, les consommateurs s’informent et regardent les étiquettes avant d’acheter. Si elle reconnaît que cette culture, dont elle est familière, est très technique et nécessite des compétences, elle souligne que la demande existe et que des enseignes sont déjà intéressées…
. Article du 20/03/2021 - La Dépêche
. Article du 18/03/2021 - Le journal du Gers

La famille réunie autour du diplôme «  Haute valeur environnementale  ». / Photo DDM Florent CarlySaga des familles vigneronnes du Gers : un terroir d’exception pour la famille Baurens
Suite aujourd’hui de notre saga des familles vigneronnes au Domaines de Réjaumont, où la famille Baurens récolte et vinifie depuis plusieurs générations.
Sur les vallons de Réjaumont, à quelques centaines de mètres du village, l’équipe des 3 Domaines récolte et vinifie depuis plusieurs générations, sur des parcelles particulièrement adaptées à la production de vins, qui sont sur des terrains calcaires semi-argileux, que l’on appelle dans la région «  les boulbènes  ». C’est là que sortent tous ces vins, rouge, blanc ou rosé, qui sont d’une qualité saine et d’une saveur franche. Armagnac, floc-de-gascogne, vins côtes-de-gascogne n’ont eu aussi aucun secret pour la famille Baurens qui est sensible au respect de l’environnement et apporte le plus grand soin à la culture de ses vignes.
L’histoire commence en 1970 avec Maurice Baurens
La ferme de Lassalle, qui est aujourd’hui le lieu de vinification, était une ancienne salle du hameau de Martissens, dont l’église fut détruite en 1793. Il n’en reste aujourd’hui qu’un seul vestige  : une grosse croix de pierre. L’histoire de ce domaine viticole commence en 1970 lorsque Maurice Baurens, le grand-père, s’associe avec Jean Suiffet, Jean Rebeil et Paul Esquiro, trois autres viticulteurs, pour commercialiser le vin en bouteille sous le nom de «  Birocap  » à la cave de Montestruc…

. Article du 20/03/2021 - La Dépêche


L'association Les Locabios veut organiser des marchés de producteurs bios et locaux, tous les lundis en fin d'après-midi. /Photo repro.Lectoure. Un marché bio le lundi
La Covid-19 n’a pas eu raison du dynamisme des producteurs bios lectourois. Une dizaine d’entre eux vient de créer l’association Les Locabios, dont le but affiché est d’organiser des marchés de producteurs bios et locaux, tous les lundis en fin d’après-midi, de mai à septembre, sur le parvis de la halle de Lectoure, généreusement mis à disposition par la municipalité. Initié et porté par l’énergie de Maxime Suiffet, paysan boulanger à Pauilhac, très aidé par le Domaine du Mirail, domaine viticole bio bien connu des Lectourois, le marché proposera légumes, pain, bières, poulets, fromages et autres produits, évidemment tous bios. Pour toute information vous pouvez joindre Maxime Suiffet au 06 89 72 86 38 ou Nicolas Sarraf au 06 16 77 30 20.
. Article du 17/03/2021 - La Dépêche

Des bénévoles sont sollicités pour aider à planter les haies. /Photo repro.Sempesserre. Plantation de 400 mètres linéaires de haies
Ce sont environ 400 mètres linéaires de haies qui ont été plantées en ce début d’année aux alentours du village. L’opération bénéficie de l’aide de l’association "Arbres et Paysages 32", qui apporte son expertise et fournit les plants. Elle est soutenue par la Fédération des chasseurs du Gers. Aides et subventions représentent environ la moitié du coût de celle-ci, ce qui laisse une somme modique à la charge de la commune au vu de l’ampleur des plantations.
Deux sites ont été retenus : le premier, en contrebas de l’école, a la forme d’un vaste L et est garni d’arbustes ; le second le long de la route de "Leyreté", vers les bassins de décantation, a reçu des arbres. Une fois les sols apprêtés pour la mise en terre des plants, il a été fait appel aux bonnes volontés. Une quinzaine de bénévoles, répartis sur les deux sites, a participé à cette matinée rondement menée…
. Article du 17/03/2021 - La Dépêche

Messieurs le Maire Ballenghien de Lectoure, Ronny Guardia-Mazzoleni, conseiller régional et Julien Franclet, référent Interbio signent la conventionLectoure labellisée et engagée bio !
Le Gers est le département N°1 avec 68.000 hectares de surfaces bio. Il est naturel de voire la belle Lectoure suivre le mouvement.
Ce n’est pas une récompense, c’est le premier jalon d’un projet à long terme qui veut encourager les producteurs, les éleveurs, les agriculteurs locaux à faire leur transition douce, du conventionnel vers le Bio. Une véritable nécessité qui bénéficie à tous, acteurs et consommateurs.
Comme l’a exprimé si bien Sylvie Colas, agricultrice et porte-parole de la confédération paysanne du Gers : après les débuts militants, puis les années plus raisonnées, nous entrons dans une période plus mature, où les bénéfices du Bio ne sont plus à expliquer ; cette période est tout à fait propice au changement. Un changement qui, comme nous le rappelle Mr le Maire Xavier Ballenghien, doit se faire en conservant absolument ce qui fait toute la particularité de notre territoire et de nos produits : la qualité…
. Article du 18/03/2021 - La dépêche
. Article du 16/03/2021 - Le journal du Gers

Le conseil communautaire s'est tenu mercredi à la salle des fêtes de Gimbrède. / Photos DDM, Ysabel.CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10 MARS 2021 - Le projet de mandature arrêté
C’est au sein de la salle des fêtes de Gimbrède, à l’heure inhabituelle de 16h pour respecter les mesures gouvernementales encadrant le couvre-feu, que s’est déroulé le dernier conseil communautaire.
Avec un ordre du jour exclusivement consacré au débat d’orientations budgétaires, de nombreux conseillers communautaires s’étaient déplacés pour assister à la présentation proposée par le Président Xavier BALLENGHIEN et le Vice-président aux finances Olivier TARBOURIECH.
Mme Florence CHEBASSIER, Maire de Gimbrède, accueillait les conseillers communautaires avec un mot mettant en avant l’esprit communautaire qui se cultive sur ce territoire, par la volonté et le travail de tous, et qui permet de se nourrir des différences et complémentarités de chacun, dans un climat de franchise et sérénité…
. Communiqué
. Article du 16/03/2021 - Le journal du Gers
. Article du 17/03/2021 - La Dépêche
. 2e Article du 17/03/2021 - La Dépêche

La pépinière d'entreprises de Lomagne ouvre son nouvel espace de coworking et télétravail. /Photo pépinière d'entreprises de Lomagne.Lectoure. Pépinière : nouvel espace de coworking et télétravail
La pépinière d’entreprises de Lomagne est une pépinière généraliste qui a vocation à accueillir des projets de tous les types et secteurs d’activité (artisanat, commerce, industrie, services, etc.). Elle a pour mission l’accueil, l’hébergement, l’appui logistique et l’accompagnement personnalisé de porteurs de projet, créateurs d’entreprises ou jeunes entreprises du territoire de la communauté de communes de la Lomagne gersoise. Elle s’adapte aux nouvelles formes de travail et ouvre ainsi son nouvel espace de coworking et télétravail. Des entreprises locales ont contribué à organiser cet espace. Pour faciliter l’accueil des personnes intéressées du lundi au vendredi, de 9 heures à 17 heures, il convient de contacter le service économie de la Lomagne gersoise, par mail (service-economie@lomagne-gersoise.com) ou d’appeler à la pépinière (au 05.62.29.52.40). Ce service s’articule avec l’offre du laboratoire innovation rurale (LIR), à savoir incubateur de start-ups, espace coworking, salles de réunion et lieu de vie. Renseignements par mail (lir@lomagne-gersoise.com).
. Article du 16/03/2021 - La Dépêche

Une réunion pour mettre en place la culture du cornichon bio aura lieu ce mercredi. /Photo DDM Vergers de Gascogne. Une réunion ce mercredi à Fleurance pour relancer la filière du cornichon bio gersois
La conserverie fleurantine Vergers de Gascogne et la chambre d’agriculture organisent ce mercredi, à 14 heures, à la conserverie Vergers de Gascogne (26, boulevard du Biopôle) à Fleurance, un après-midi d’information et d’échanges autour de la culture du cornichon bio avec des producteurs gersois afin de relancer la filière dans le département. Au programme : présentation de la filière et des itinéraires techniques, visite de la conserverie, intervention de producteurs déjà engagés dans ce projet comme les Jardins de Cocagne de Fleurance, une exploitation maraîchère biologique et chantier d’insertion qui a réalisé sa première récolte l’an passé…
… Inscriptions gratuites et obligatoires par téléphone au 05.62.61.77.54 ou par mail (lise.laporte-riou@gers.chambagri.fr).
. Article du 15/03/2021 - La Dépêche
. Article du 16/03/2021 - La Dépêche

Jeanne Delécluse est graphiste et photographe indépendante à Lectoure. /Photo DDM, P.L.Lectoure. Jeanne Delécluse est graphiste et photographe
Jeanne Delécluse est graphiste et photographe indépendante, installée récemment à Lectoure. Entretien.
Qui êtes-vous ?
"Graphiste depuis 2000, j’ai débuté salariée à Paris chez Team Créatif, agence de packaging de grande consommation, pendant 6 ans, pour ensuite m’installer en free-lance. J’ai travaillé pour de grandes marques françaises et internationales, via des agences parisiennes (Feria, C’Capital, etc.). Mes premières prestations professionnelles de photo ont lieu en 2013, en parallèle de mon travail de graphiste."
Quelles sont vos prestations ?
"La communication visuelle. Tout d’abord du design graphique : création d’identité visuelle, dépliants, sites web, affiches, packagings, faire-part, pochettes de disques, etc. Et aussi de la photographie : portraits, reportages, pack shots, mode et bijoux de créateurs, grossesses, immobilier, etc."…
… Contact courriel : jedelecluse@gmail.com – Site internet : www.jeannedelecluse.com – Facebook : www.facebook.com/jeannedeleclusephoto
. Article du 14/03/2021 - La Dépêche

Béryl vous accueille à l'office de tourisme. /Photo DDM, Ch.B. Fleurance. L’office de tourisme est dans ses nouveaux murs
C’est fait et bien fait, l’office de tourisme (OT) fleurantin vient d’emménager dans ses nouveaux locaux. Et pas dans n’importe lesquels. La structure est en effet implantée au 97 de la rue Pasteur, dans l’ancienne et ancestrale demeure de Camille Aboussouan, grand diplomate et écrivain. L’OT accueille le public le mardi, jeudi, vendredi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h. Le samedi de 10 h à 12 h 30. La maison de l’ancien ambassadeur a été totalement réaménagée. Ainsi si l’OT occupe le rez-de-chaussée, à l’étage se situent les bureaux du LIR (laboratoire d’innovation rurale) qui dépend de la communauté de communes de la Lomagne gersoise (CCLG).
Les services proposés par l’office de tourisme sont multiples…
Contact : Tél.05 62 64 00 00.
mail : contact@otgl.fr - site web : www.gascogne-lomagne.com
. Article du 14/03/2021 - La Dépêche

Xavier Ballenghien, maire de Lectoure et président de la communauté de communes de la Lomagne gersoise, s'est rendu sur place et envisage une réparation en deux temps de la route du lac. / Photo mairie de LectoureRoute du lac à Lectoure : une réparation qui se fera en deux temps
A la suite des évènements climatiques du 31 janvier, la route du lac a été fermée le 1er février pendant deux mois car la chaussée est déformée et impraticable. En effet, la structure de cette voie de vallée a subi de nombreux dommages au cours de ces intempéries, notamment une forte pression provenant du coteau dominant, poussant la route vers l’aval et entraînant un éboulement jouxtant la chaussée. Les crevasses sont nombreuses sur la voie et dans le champ cultivé voisin. La canalisation enterrée d’eau potable s’est même déplacée et rompue. Xavier Ballenghien, maire de Lectoure et président de la communauté de communes de la Lomagne gersoise, s’est rendu sur place et a expliqué : "Avec la communauté de communes, nous envisageons une réparation en deux temps. Dans un premier temps, un géotechnicien va venir mener l’ensemble des investigations requises en la circonstance et faire un diagnostic (étude géotechnique, relevés topographiques, etc.). Les diagnostics sont pour certains d’ores et déjà réalisés. D’autres sont en cours, avec des délais incompressibles liés aux analyses en laboratoire. D’ici la fin du mois, la nature et le calendrier des travaux seront décidés. Nous pourrons alors annoncer la date de réouverture de la voie, en garantissant la sécurité des usagers. La réouverture sera temporaire et permettra une saison estivale confortable pour tous. Dans un deuxième temps, des travaux plus importants sont nécessaires pour sécuriser de manière pérenne cet axe routier…
. Article du 13/03/2021 - La Dépêche

Jonathan et Théo devant l'impressionnant échafaudage. /Photo DDM, A. S.Pauilhac. Début des travaux au pont d’Aurenque
Enjambant le Gers sur lequel passe la route qui mène de Pauilhac à Castelnau-d’Arbieu, le pont d’Aurenque avait subi il y a quelque temps d’importantes dégradations dues aux intempéries. Il a fallu fermer la route, attendre les expertises et études, mais aussi les fonds car de tels travaux faits par des professionnels spécialisés deviennent très vite importants. Le fait est qu’après les différentes réunions entre les maires des deux communes et les responsables de la communauté de communes, les dossiers ont été montés, les subventions trouvées et les entreprises contactées. Les travaux d’échafaudage ont été réalisés et, ce lundi, les travaux de restauration ont commencé. Ils sont réalisés par l’Entreprise Sourbes, de Lectoure, spécialisée dans ce genre d’ouvrage. D’après les ouvriers sur place, il y en aurait pour quelques mois mais le printemps pourrait permettre aux promeneurs et aux pêcheurs de retrouver ce coin plein de charme…
. Article du 10/03/2021 - La Dépêche

Lectoure territoire bio engagéLectoure, plus Bio que jamais ! Et récompensée le 16 mars !
Notre région est leader dans le développement de l’agriculture biologique. Dynamique de la production à la distribution, nos filières offrent une grande diversité de produits, reflets de la typicité de notre Territoire.
Le 16/3, remise du label Territoire Bio Engagé à la commune de Lectoure
Permettre aux collectivités territoriales de valoriser leur engagement dans la Bio auprès des habitants de leur territoire et de leurs différents partenaires. Interbio Occitanie aura le plaisir de remettre le label « Territoire Bio Engagé » à la commune de Lectoure le mardi 16 mars 2021 à 13h30 - Salle du Conseil, Place du Général de Gaulle à Lectoure…
. Article du 09/03/2021 - Le journal du Gers
. Article du 12/03/2021 - La Dépêche

Patrice Suarez, maire, a accueilli les intervenants à cette assemblée. / Photo DDM Florent Carly.Lomagne Gersoise. Accompagnement économique : soutien prolongé
C’est au sein de la salle des fêtes de Pauilhac, à l’heure inhabituelle de 16 heures pour respecter les mesures gouvernementales encadrant le couvre-feu, que s’est déroulé le dernier conseil communautaire. Avec un ordre du jour volontairement restreint aux questions urgentes et réglementaires, les conseillers communautaires ont, dans un premier temps, procédé à l’examen du rapport d’activité 2020 de l’office de tourisme Gascogne Lomagne présenté conjointement par Thierry Cambournac et Jérôme Dauzats, respectivement président et directeur de l’office de tourisme. Ces derniers sont naturellement revenus sur l’année extraordinaire fortement impactée par la pandémie de la Covid-19 qui a réduit à néant la saison printanière et fortement perturbé la saison estivale. La Lomagne gersoise a fait le choix de supporter la baisse de la taxe de séjour pour permettre à l’office de tourisme de maintenir une pleine activité à destination des acteurs touristiques du territoire…
. Communiqué
. Article du 22/02/2021 - La Dépêche

La mode vintage avec la boutique "Madamepopconcept". /Photo DDM Ch.B.Fleurance : le retour de la mode vintage
Lorsqu’on entre dans la boutique du 30, rue Alexandre-Laffont, c’est une agréable sensation qui envahit le visiteur : du vécu, du vu, du ressenti, tout cela antérieurement mais avec ce sentiment de plaisir retrouvé. Vêtements et accessoires accrochent irrésistiblement l’œil. Hors du commun, ils ont une histoire, celle principalement des années 80-90, celle des années "pop". Passionnés de ces années et de leur culture, Rachida et Guillaume viennent ainsi d’ouvrir cette boutique qui rappelle tant de souvenirs de cette époque. Concrètement, le visiteur va y trouver des vêtements de seconde main, c’est-à-dire que ces vêtements ont déjà été portés une fois, éventuellement dirigés sur le couturier ou le teinturier, ainsi remis en parfait état et à la vente. Un vêtement abîmé est rejeté. Guillaume s’est fixé sur ces années 80-90 car, ainsi qu’il le dit, "c’étaient les années folles, avec de la joie, un peu d’insouciance". Les vêtements sont achetés en majorité aux particuliers, aux ventes aux enchères – notamment pour les bijoux fantaisie – et sont basés sur des matières nobles : la soie, la laine vierge, le lin, le cuir véritable. Tous ces produits viennent exclusivement de France, d’Italie ou d’Angleterre. Si on souhaite quelque chose de particulier, Guillaume le trouvera, sa boutique se veut un lieu de rencontre, d’échange, d’appréciation sur cette époque "pop".
Ouvert du mardi au samedi, de 10 heures à 13 heures et de 14 h 30 à 17 h 30.
. Article du 22/02/2021 - La Dépêche

La centrale nucléaire de Golfech / Image illustration DDMLectoure. Gers : Distribution préventive de comprimés d’iode dans le Lectourois
Plusieurs foyers lectourois viennent de recevoir dans leurs boîtes aux lettres un courrier gouvernemental intitulé "Alerte nucléaire : je sais quoi faire !". Cette lettre est signée par Alain Thirion, préfet, directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises, le Professeur Jérôme Salomon, directeur général de la santé et Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. Le texte de ce courrier est le suivant : "Madame, Monsieur, depuis l’extension de 10 à 20 km du rayon des Plans particuliers d’intervention autour des centrales nucléaires, vous êtes concerné(e) par la distribution préventive de comprimés d’iode, et avez à cette occasion reçu, en septembre 2019, un bon de retrait de ces comprimés…
… D’autres réflexes doivent être connus pour bien réagir en cas d’alerte nucléaire : se mettre rapidement à l’abri dans un bâtiment, se tenir informé(e), ne pas aller chercher ses enfants à l’école, limiter ses communications téléphoniques, se préparer à une éventuelle évacuation. Pour en savoir plus, le site www.distribution-iode.com est à votre disposition et des conseillers sont à votre écoute au 0 800 96 00 20 (appel gratuit) du lundi au vendredi, de 10 heures à 18 h 30."
. Article du 15/02/2021 - La Dépêche

La famille Baurens réunie autour du nouveau diplôme. Photo DDM, F. C.Réjaumont. Les Trois Domaines obtiennent la certification VHE
La "Haute Valeur Environnementale" (VHE) correspond au niveau le plus élevé d’un dispositif de certification environnementale des exploitations agricoles. Pour les Trois Domaines, cette démarche volontaire mise en œuvre par la famille Baurens vise à identifier et valoriser les pratiques plus particulièrement respectueuses de l’environnement. Comme l’explique Thomas Baurens, tout cela s’appuie sur des indicateurs et une exigence de résultats qui portent sur l’intégralité de l’exploitation qui est fondée sur quatre thématiques clés (la préservation de la biodiversité, insectes, arbres, haies, bandes enherbées, fleurs… la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et la gestion de la ressource en eau). Cette certification permet donc de réduire au minimum la pression des pratiques agricoles sur l’environnement qui sont air, climat, eau, sol, biodiversité et paysage…
… En cette période, la vente et la visite du chai peuvent se faire dans les normes sanitaires imposées, du lundi au samedi, de 9 h à 12 h. Tél. 05 62 65 28 83.
. Article du 05/02/2021 - La Dépêche

Xavier Ballenghien, président de la Lomagne Gersoise, adresse ses vœux 2021 aux habitants, aux acteurs et aux partenaires du territoireVœux de la Lomagne Gersoise 2021
Xavier Ballenghien, président de la Lomagne Gersoise, adresse ses vœux 2021 aux habitants, aux acteurs et aux partenaires du territoire.
La présentation de ces vœux communautaires, placés sous le signe de la solidarité, se décline sous plusieurs formes :
. en vidéo
. en interview sur radio Fil de l’eau dans l’émission « Salut à toi » : podcast du 27 01 2021
. dans la presse :
. Communiqué
. Article du 29/01/2021 - La Dépêche
. Article du 27/01/2021 - Le journal du Gers
. Article du 27/01/2021 - Le petit journal

La stratégie commerciale 2021 de la Brasserie du Vaillant Fourquet sera différente. /Photo DDM, repro. P.L.Miradoux. Brasserie du Vaillant Fourquet : bilan et stratégie pour 2021.
Nicolas Glévard fait le point sur le bilan et les projets de la Brasserie du Vaillant Fourquet : "Le bilan 2020 est dommageable : la progression s’est trouvée tronquée de quasiment quatre mois et pourtant nous avons fait le même chiffre d’affaires que 2019 ce qui est le côté positif de notre progression imaginable. La brasserie continue d’investir de façon écoresponsable. La production de la bière nécessite du chaud et du froid en permanence, nous investissons dans un procédé qui permet de récupérer la chaleur produite par le système de froid pour la réutiliser dans le processus de fabrication…
… Avec l’épicerie du foirail du village de Miradoux et ses nouveaux locaux prévus pour le printemps, on va faire en sorte que le magasin officiel de la brasserie soit l’épicerie. Avec des prix plus attractifs, des idées locales et engagées se mettent en place, le sourire en prime. À suivre !".
Contact : Brasserie du Vaillant Fourquet, Petit Rounac, route de Poupas, 32340 Miradoux ; Tél. : 06 86 37 09 89.
. Article du 25/01/2021 - La Dépêche

Bastien Boulard, chef cuisinier de l'auberge des Bouviers. /Photo repro.Lectoure. L’auberge des Bouviers dans le guide Michelin
L’Auberge des Bouviers, 8 rue Montebello à Lectoure, fait partie des restaurants de cuisine traditionnelle qui ont droit à un avis positif du guide Michelin, grâce à sa cuisine de qualité et l’utilisation de 60 % de produits locaux (dont un maximum de bio). On peut lire : "Au cœur de cette localité gersoise, l’établissement préserve si bien l’esprit "auberge" qu’il faudrait en classer la recette : des murs chaleureux (poutres et pierres), un accueil convivial, et surtout une cuisine généreuse et savoureuse, concoctée par un chef très engagé ! L’avenir appartient encore aux auberges de France…".
Pour plus d’informations, Tél. 05 62 68 95 13.
. Article du 24/01/2021 - La Dépêche

Frédéric Gissot était sur le marché de samedi dernier. /Photo DDM, F.C.Fleurance. Le haricot rouge, l’azuki, fait son entrée en Lomagne
L’on peut trouver désormais l’azuki, le petit haricot rouge sec qui vient d’Asie, sur le marché du mardi et du samedi matin. Le producteur qui en propose n’est autre que Frédéric Gissot qui a une petite exploitation à Goutz (14 hectares) et qui, pour la rendre plus rentable s’est lancé dans la vente de légumes secs qu’il produit et stocke sur ses terres.
"Ces graines ont très peu de choses en commun avec le haricot rouge qui est une spécialité mexicaine ou antillaise. Sa petite taille le rapproche de nos pois cassés et nos lentilles, il est d’ailleurs tout aussi digeste que ces derniers, n’a aucune odeur forte à la cuisson, est peu visqueux et est bourré de vitamines. Bref, il a tout pour plaire" explique ce jeune agriculteur.
A la Ferme d’En Soulès tout est bio
. Article du 24/01/2021 - La Dépêche

Six centres de vaccination répartis sur l'ensemble du territoire vont ouvrir à partir du 18 janvier. /Photo DR - DRGers : six centres de vaccination retenus pour la stratégie territoriale
Dès lundi 18 janvier, six centres de vaccination vont ouvrir dans le département afin de vacciner les Gersois âgés de plus de 75 ans résidant à domicile. Chaque jour, 120 personnes pourraient y être vaccinées. D’autres sites pourraient ouvrir la semaine du 25 janvier.
Dès ce lundi 18 janvier, la vaccination contre le coronavirus est ouverte aux personnes de plus de 75 ans résidant à domicile. C’est donc sur la stratégie territoriale vaccinale que se penchait ce mercredi 13 janvier matin le Conseil départemental d’analyse et de vigilance (CDAV), en l’absence de son président, Philippe Martin, endeuillé par le décès de son père. Au cœur des discussions, les réflexions du Groupe d’organisation de la vaccination (GOV), cette nouvelle instance locale qui rassemble l’État, les élus locaux, l’Agence régionale de santé, la Caisse primaire d’assurance maladie, des citoyens et des associations, « un véritable pack gersois »…
. Article du 13/01/2021 - La Dépêche
. Article du 16/01/2021 - La Dépêche
. Article du 22/01/2021 - La Dépêche

Victoire et Patrick de Montal prennent la pose avec leur belle-fille Lili dans un chai du domaine d'Arton. /DDM - P.LDomaine d’Arton dans le Gers  : la culture du vin en étendard
Patrick de Montal a créé de toutes pièces le domaine d’Arton au début des années 80, près de Lectoure. Ce domaine atteint aujourd’hui un tel niveau d’excellence qu’il est difficile d’imaginer qu’il soit parti de rien il y a 40 ans. Entretien.
Vous aviez une vie parisienne et puis, un jour, vous avez décidé de revenir dans le Gers  ?
En effet, en 1980, lorsque nous nous sommes installés à Lectoure, le temps avait tout effacé. Le phylloxéra, les crises sociales, la guerre avaient réduit ce pays qui avait eu une histoire riche, diverse, prestigieuse. Tout avait disparu. La raison pour lesquelles nous sommes revenus ici, c’est parce que nous y sommes nés. Cela paraît idiot mais ce sont les moteurs de l’âme, du sentiment, que l’on ne contrôle pas. Je travaillais dans un groupe industriel important qui s’appelait Beghin-Say et Victoire pour la télévision française. Ce qui est merveilleux et me touche beaucoup, c’est que quarante après, mon fils Jean, directeur dans un groupe important du CAC 40, et ma belle-fille Lili, qui a travaillé chez BlueBelll, un grand groupe chinois, prennent le même chemin…
. Article du 17/01/2021 - La Dépêche

épicerie du FoirailMiradoux. L’épicerie associative : entre bilan et projets
Nicolas Glevard fait le point sur le bilan et les projets de l’épicerie associative de Miradoux : "Le bilan des ventes de 2020 est de 410 000 € (pour 200 000 € en 2019) de chiffre d’affaires. C’est le fruit du travail des bénévoles et de Fabienne depuis le début de l’aventure, ce ne sont que des chiffres de ventes, les marges sont encore en cours d’analyse. Mais ces chiffres montrent déjà que nous pouvons évoluer et aller plus loin dans nos idées…
… Une symbiose entre jardins, habitants, école et épicerie sera progressivement et naturellement mise en place. Pour y participer, il suffira d’adhérer à l’association. Marc Bourlot sera le responsable de ce volet. Il est évident aujourd’hui que la force du groupe est là pour redonner vie à un souvenir d’un village vivant. Je suis très content du travail en cours, les bonnes idées se succèdent, on est déterminés et soudés contre cette désertification rurale. Des photos suivront sur le Facebook de l’épicerie concernant les travaux, on like la page !"
www.facebook.com/Epiceriedufoiraild...
. Article du 16/01/2021 - La Dépêche

Importante réunion de l'ACAL sur la plateforme numérique shopinlectoure. /Photo repro.ACAL : unis pour développer la plateforme numérique shopinlectoure
Les membres du bureau (Daniel Ligardes, Gérard Roméro, Samuel Skaghammar), de la délégation des affaires générales (Sylvie Aché, Régis Liot, Émmanuel Lucas, Vincent Pellicer) et le secrétaire salarié (Bruno Dantaux) de l’ACAL, et les membres de la commission du numérique (Cécile Argelat, Alicia Sitkiewizc, Pierre Culot, Jérôme Dauzats, Cyril Lepachelet) se sont réunis mercredi 6 janvier dans la salle de l’étage de l’office de tourisme grâce à son directeur, Jérôme Dauzats, afin de prendre les décisions importantes et nécessaires à l’avancée du développement de la plateforme numérique.
Le nom de la plateforme a ainsi été trouvé, et le nom de domaine (.fr & .com) réservé dès le lendemain avec W’Com. C’est : "shopinlectoure".
Le choix s’est fait sur plusieurs critères parmi toutes les propositions recueillies, et en conscience qu’elle est destinée à tous les acteurs du canton de Lectoure et donc à la Lomagne. Mais aussi qu’elle doit s’adresser à un maximum d’internautes locaux, nationaux et internationaux…
. Article du 16/01/2021 - La Dépêche

Geoffroy Sénat, traiteur du Fou Gascon, rénove un corps de ferme familial. /Photo DDM, Nedir Debbiche.Crise de l’événementiel : à Préchac, une nouvelle salle pour le retour des mariages
Geoffroy Sénat, traiteur à Préchac, rénove une ancienne grange pour en faire une salle de réception prisée des mariés. Un projet ambitieux alors que la situation reste incertaine pour ce secteur d’activité. … En 2006, unis par la même passion de la vigne et du vin, le flambeau est repris par les deux filles de la famille Nathalie et Sandrine qui ont baigné depuis leur enfance au contact de la passion paternelle.
Le dossier avait été déposé à la banque quelques jours avant l’annonce du confinement de mars. Et a alors été victime de l’épidémie. Mais Geoffroy Sénat, traiteur à Préchac, ne s’est pas découragé pour autant : il s’est tourné vers un financement privé. Ce sont donc des investissements locaux de particuliers qui lui ont permis de boucler son budget de 500 000 €.
Son projet : la construction et l’ouverture en 2021 d’une salle de réception. "J’avais cette idée en tête depuis un moment déjà, précise Geoffroy Sénat. Il y a une grosse demande." Le lieu était tout trouvé : le hangar attenant à son domicile et à son laboratoire. "Le but est de rénover cette grange qui date probablement de 1914, d’après des inscriptions trouvées, tout en gardant l’identité du bâtiment", précise le chef de chantier de 28 ans…
. Article du 14/01/2021 - La Dépêche

Nathalie et Sandrine, un exemple dans la viticulture gersoise. / Photo DDM, F.C.Fleurance : une pointe de féminité au Domaine d’Embidoure
Situé à Réjaumont à 10 km de Fleurance dans les vallons de la Lomagne, le Domaine d’Embidoure est l’exemple même de ce que l’on appelle dans le Gers, le Gascony Paradox. Enracinés dans un terroir mais l’esprit grand ouvert sur le monde, les Gersois cultivent l’art du paradoxe…
… En 2006, unis par la même passion de la vigne et du vin, le flambeau est repris par les deux filles de la famille Nathalie et Sandrine qui ont baigné depuis leur enfance au contact de la passion paternelle.
Ces deux vigneronnes dans l’âme ont vite fait de se retrousser les manches pour développer le domaine familial (40 ha) et diversifier leur production. Elles ont investi dans la modernisation des installations de l’outil viticole et l’extension de leur surface de production mais le plus important pour elles reste la qualité de leurs vins. La liste de leurs récompenses ou de leurs citations dans des revues spécialisées est là pour en attester. Elles assument leur touche de féminité dans la présentation des bouteilles et produisent des vins avec une vraie personnalité. Les projets, elles n’en manquent pas, les prochains seront tournés vers l’activité oenotouristique…
Pour en savoir plus sur l’Earl Ménégazzo Filles, Domaine d’Embidoure, 32390 Réjaumont : tél. 05 62 65 28 92 ; www.facebook.com/Embidourewww.domaine-embidoure.com Horaires d’ouverture : Du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h 30.
Leur deuxième point de vente situé au 3, place de la République, à Fleurance est ouvert du mardi au samedi de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h. Pour plus d’infos : tél. 05 62 06 27 62 ; lacavedembidoure@orange.fr
. Article du 09/01/2021 - La Dépêche

Ronny Guardia-Mazzoléni, maire de Fleurance, Xavier Brunetière, préfet du Gers, et Xavier Ballenghien, maire de Lectoure et président de la CCLG. /Photo DDM. Lectoure et Fleurance. Lauréates de "Petites Villes de demain"
Le ministère de la Cohésion des territoires a dévoilé les villes lauréates du programme "Petites Villes de demain". L’opération a pour objectif de favoriser la relance des territoires en s’appuyant sur les petites villes de moins de 20.000 habitants. Le dispositif prévoit de doter l’ensemble des communes sélectionnées sur le territoire national d’un fonds de 3 milliards d’euros sur 6 ans. La durée du dispositif sera en effet calée sur le mandat des maires, dans un but d’efficacité. La région Occitanie compte 225 communes sélectionnées, dont 24 pour le seul département du Gers. Fleurance et Lectoure ont déposé une candidature commune qui a été retenue. En marge de la visite du préfet du lundi 21 décembre dernier à Fleurance, rue Pasteur, Xavier Ballenghien s’est exprimé en tant que président de la communauté de communes de la Lomagne gersoise (CCLG) : "Je suis très heureux de ce résultat […]. La proximité et la complémentarité de nos communes (industrielle, économique pour Fleurance, patrimoniale et touristique pour Lectoure) et la mutualisation possible d’une future animation nous a décidés à faire acte de candidature conjointe avec le soutien de la communauté de communes. La revitalisation rurale et la relance post-Covid-19 passeront par la redynamisation des centres-bourgs grâce au soutien de l’Etat sur les projets de chacune des deux villes. Et ces dispositifs concentrés vers les bourg-centres rejailliront sur l’ensemble des communes de la communauté de communes…
. Article du 28/12/2020 - La Dépêche

Les conseillers de la communauté de communes. /Photo DDM Ysabel. Conseil de communauté du 09/12/2020 à Castéra-Lectourois. Une convention pour l’office de tourisme
Les conseillers de la communauté de communes de la Lomagne gersoise se sont réunis dernièrement. A l’ordre du jour, 4 questions relatives au budget, deux autres concernant l’office de tourisme intercommunal, toutes votées à l’unanimité. Thierry Cambournac, président de l’office de tourisme intercommunal, a présenté la question concernant la signature de la convention d’objectifs et de moyens avec l’office de tourisme Gascogne Lomagne. La précédente convention prend fin le 31 décembre. Thierry Cambournac a proposé une convention sur trois ans afin de rendre compte et réorienter le travail à mi-mandat. Cette convention définit les objectifs, les moyens et les missions : travailler sur l’attractivité du territoire, proposer une offre touristique en incluant le tourisme d’affaires, animer les trois points actuels d’accueil que sont Fleurance, Lectoure et la Romieu, développer un point relais accueil à Miradoux (les ressources financières sont dégagées pour mettre en place une personne à mi-temps sur cinq mois de l’année au sein de l’épicerie solidaire), obtenir le classement préfectoral niveau 1…
. Article du 28/12/2020 - La Dépêche

Trois nouveaux professionnels à la maison de santé de LomagneFleurance. Trois nouveaux professionnels installés
Le président de la Lomagne Gersoise Xavier Ballenghien a accueilli Valériane Saint-Genez, nouvelle diététicienne nutritionniste, originaire du territoire communautaire, qui a fait le choix de s’installer début décembre à la maison de santé de Lomagne, après 2 années à l’Oncopôle de Toulouse.
Après avoir obtenu un BTS diététique et une licence de nutrition à Toulouse, elle a pu acquérir une expérience dans la prise en charge des patients, et l’animation d’ateliers collectifs pour proposer désormais un accompagnement individualisé et éducatif qui s’adapte aux attentes de tous (rééquilibrage alimentaire, pratique sportive, surpoids, enfants et adolescents, femmes enceintes, personnes âgées). Si les consultations diététiques ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale, de nombreuses mutuelles les prennent en charge.
A cette occasion, le président Xavier Ballenghien a pu également se féliciter pour le nouveau dynamisme insufflé par cette équipe de jeunes professionnels de la maison de santé en saluant Alan Maignan et Soufiane Boualami, également installés à la maison de santé depuis cet été…
. Communiqué
. Article du 19/12/2020 - La Dépêche

Jean-Luc Bernerd et Christophe Loizon fiers de présenter la première gamme des montres eHo au Comptoir Solidaire, à Auch. /Photo DDMGers : pour Noël, offrez une montre made in Gers, issue du recyclage et de l’insertion
Pour Noël, pourquoi ne pas offrir une montre made in Gers ? C’est le pari que font des acteurs du monde de l’insertion, de l’entreprise et de l’économie solidaire, entre Auch et Lectoure. La montre eHo vous séduira, pas seulement pour son prix inférieur à 50 euros.
Voilà longtemps que l’idée avançait. Mais cette année, pour Noël, on pourra acheter les premières montres 100 % gersoises, issues du recyclage et de l’insertion. Le fruit d’un travail d’équipe entre des secteurs bien différents. AG2i et GMH Lip avaient entamé les discussions il y a 7 ans déjà. Pouvait-on allier fabrication et recyclage de montres avec l’insertion professionnelle  ? Jean-Luc Bernerd, directeur d’Eco Tempo, récupère des montres en vue d’un recyclage. «  On démontait les mécanismes et le métal était recyclé. Après études, nous avons pensé qu’il était possible de réutiliser les pièces pour créer, de toutes pièces, des montres uniques.  »
Une vraie marque est née : eHo
. Article du 17/12/2020 - La Dépêche

Sous les arcades de la mairie, plus de 40 stands seront installés. /Photo DDM, F.C.Fleurance à 24 h du grand déballage
L’association Cap Fleurance, les élus et les bénévoles se préparent à organiser cette traditionnelle fête qu’est le marché de Noël dans les rues et place de la République. L’association des commerçants Cap Fleurance est en effervescence autour des derniers préparatifs du marché de Noël organisé avec le soutien de la municipalité qui aura lieu samedi et dimanche, de 9 h à 18 h, place de la République. Il réunira une quarantaine de commerçants et artisans qui proposeront des produits d’artisanat, objets en bois, vêtements, bijoux… boissons et repas (churros, produits du terroir, vin chaud, café, pâtisseries, huîtres…), exclusivement à emporter. Tout cela agrémentera cette visite sur ce marché.
Dans note localité, le mois de décembre a pris une saveur particulière cette année mais aussi dans l’hexagone. D’un côté, elle marque notamment le retour très timide de la vie associative, sportive et culturelle. De l’autre, ce sera l’occasion pour chacun de profiter des animations proposées lors de ces deux journées…
. Article du 17/12/2020 - La Dépêche

Samuel Skaghammar est le secrétaire de l'ACAL. /Photo arch. DDM, P.L.Lectoure. ACAL 32 : création d’une plateforme numérique
Depuis déjà quelques mois, l’ACAL (Association des commerçants, artisans et professions libérales de Lectoure) annonçait la création d’une plateforme numérique dédiée à Lectoure et au territoire lectourois Ce projet porté par l’ACAL, subventionné par le Fonds d’intervention pour la sauvegarde de l’artisanat et du commerce (FISAC) et la CCLG (communauté de communes de la Lomagne Gersoise) et en partenariat avec le Crédit Agricole, est actuellement en phase de développement avec l’agence W’COM.
L’ACAL attendait l’assouplissement des règles et restrictions sanitaires pour mieux présenter ce projet au public. Cette plateforme sera mise en ligne début janvier, avec quelques boutiques dans sa première version pour évoluer et s’étendre à tous les commerçants, artisans, entrepreneurs, indépendants et producteurs de Lectoure et des villages alentour.
Aujourd’hui l’ACAL n’a pas encore déterminé le nom de la plateforme. Aussi l’association a lancé un appel à votre imagination et créativité pour l’aider dans ce choix. Les membres de la commission en charge du développement numérique, ainsi que les membres du bureau et de la délégation des affaires générales de l’ACAL se réuniront après le 17 décembre pour faire un choix parmi vos propositions qu’elle ne manquera pas de vous communiquer…
. Article du 16/12/2020 - La Dépêche

L'intervention de Ronny Guardia-Mazzoléni, maire, lors de la réunion avec les commerçants. /Photo DDM Florent Carly.Fleurance. Commerçants fleurantins : le site internet est en ligne
Les commerces fleurantins considérés comme "non-essentiels" se sont vu interdits d’ouverture pendant près d’un mois. Ce coup dur supplémentaire les a conduits à innover, se mobiliser… Ensemble, sous la houlette de Cap Fleurance et soutenus par la municipalité, ils ont mis en place, en un temps record, une plateforme d’e-commerce fleurantine. Ronny Guardia-Mazzoléni, maire, avait réuni les représentants de Cap Fleurance et un webmaster fleurantin pour initier et accompagner la création de ce site internet dédié aux commerçants fleurantins. Cette action s’est vu soutenue financièrement avec le recours aux Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commercial (Fisac) de la communauté de communes de la Lomagne gersoise (CCLG). Cet outil moderne, mis en place en un temps extrêmement court, est désormais disponible à l’adresse www.capfleurance.fr. Simple d’utilisation, il permettra de trouver facilement le commerçant qui pourra satisfaire ses besoins grâce à un moteur de recherche, d’accéder aux coordonnées, connaître les horaires d’ouverture, les modalités de livraison ou de retrait de commande, de découvrir les commerces à travers photos, vidéos, fiche de présentation, interview… Une carte interactive permet également de localiser les commerces dans la ville. Tout est prévu pour faciliter la mise en relation client-vendeur…
. Article du 11/12/2020 - La Dépêche

Bruno Dantaux et Samuel Skaghammar dans les locaux de l'ACAL. /Photo DDM, P.L.Economie - commerces - Bruno Dantaux, nouveau secrétaire de l’Association des commerçants de Lectoure
Depuis le 1er décembre, Bruno Dantaux fait partie de l’équipe de l’ACAL (Association des commerçants, artisans et professions libérales de Lectoure) en tant que secrétaire salarié de l’association. Bruno a une formation de webdesigner et de technicien polyvalent en audiovisuel. Samuel Skaghammar, secrétaire de l’association, précise : "Notre choix s’est fait en fonction de ses compétences dans le domaine du numérique pour s’occuper de la plateforme e-commerce dédiée à Lectoure et à son territoire. Il sera l’administrateur principal de notre site internet. Cette plateforme est en cours de développement grâce aux subventions du FISAC et de la CCLG (communauté de communes de la Lomagne Gersoise). Sa mise en ligne est prévue pour début janvier 2021"…
… Le bureau de l’ACAL, situé au 94, rue Nationale à Lectoure, reprend donc pleinement ses jours et heures d’ouverture, du mardi au jeudi, de 14 h à 18 h, et le vendredi, de 8 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Tél. 05 62 28 70 85 ; mail : acal32.lectoure@gmail.com
. Article du 10/12/2020 - La Dépêche

FISAC - remise de chèques aux 2 associations représentatives des professionnels du territoire pour leurs actions en matière de digitalisation et de communicationProgramme FISAC 2017-2020 en Lomagne Gersoise - Subvention aux actions collectives des associations de commerçants
Lancé en fin d’année 2017, et fortement remanié en mars dernier pour s’adapter aux conséquences économiques de la pandémie COVID19, le programme FISAC (Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce) de la Lomagne Gersoise vise à soutenir le tissu commercial et artisanal local dans ses initiatives d’adaptation et de modernisation.
Xavier BALLENGHIEN, Président de la Lomagne Gersoise et Xavier BRUNETIERE, Préfet du département du Gers, accompagnés de Laurence LECOUSTRE, Sous-préfète de l’arrondissement de Condom, Ronny GUARDIA-MAZZOLENI, Maire de Fleurance, Marie-Hélène LAGARDERE, Maire adjointe de Lectoure, Dominique GONELLA, vice-président, et Guy SORBARDERE, Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat, partenaire de l’opération, ont procédé une remise de chèque symbolique aux 2 associations représentatives des professionnels du territoire pour leurs actions en matière de digitalisation et de communication…
. Communiqué
. Article du 04/12/2020 - Le journal du Gers
. Article du 05/12/2020 - La Dépêche

Retrouvez les revues de presse des années précédentes :

. Revue de presse 2020

. Revue de presse 2019

. Revue de presse 2018

. Revue de presse 2017

. Revue de presse 2016

. Revue de presse 2015


© 2006 Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise. Réalisé sous SPIP

Réalisation financée par le programme européen Leader + Logo