Accueil > S’informer

Revue de presse

actualité

Découvrez le Bleu de Lectoure sur place ou dans l'émission « La Maison France 5 » ce vendredi. Ici Cécile et Jean-Marie avec Stéphane ThébautEntreprise - Pastel, le Bleu qui fascine…
A l’heure où les fleurs d’Isatis Tinctoria colorent de jaune les champs, l’intérêt pour le bleu de pastel qui en découle ne se dément pas. Et c’est ainsi que l’entreprise du Bleu de Lectoure continue à attirer toujours autant les esprits curieux. Une place lui sera donc faite dans l’émission « La Maison France 5 » que viennent de tourner Stéphane Thébaut et son équipe à Lectoure. Les demandes de médias français et étrangers continuent à arriver pour le plaisir et l’étonnement de Jean-Marie, l’un des trois associés qui ont repris la marque Bleu de Lectoure, l’agriculteur qui cultive la plante et continue de la découvrir.
« La première année, on récolte les feuilles pour faire le pigment, la deuxième année ce sont les graines. L’idée étant de produire suffisamment de pigment pour devenir complètement autonome »…
L’émission "La Maison France 5 : Lectoure" sera diffusée vendredi 20 avril à 20h50. www.bleu-de-lectoure.com
. Article du 19/04/2018 - La Dépêche

Réunion du COPIL FISAC autour de Madame la Préfète Economie - Des fonds pour consolider l’aide au commerce de proximité
Seul territoire gersois retenu à l’appel à projet national de 2015, la Lomagne Gersoise a lancé en fin d’année 2017 son programme FISAC (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce), qui vise à soutenir jusqu’en 2020 le tissu économique local dans ses initiatives d’adaptation et de modernisation.
Le FISAC est un fonds d’Etat dédié aux entreprises commerciales, artisanales et de services. L’ambition de la Lomagne Gersoise est ainsi d’accompagner les actions menées par les professionnels en faveur de la consolidation et du développement du commerce de proximité dans le cadre d’une politique active de redynamisation des centres bourgs en partenariat avec les communes membres (ces dernières demeurent les interlocuteurs et partenaires financiers des associations de commerçants, alors que la Lomagne Gersoise contribue directement à l’accompagnement financier des projets des commerçants et artisans)…
. Communiqué
. Article du 16/04/2018 - La Dépêche

Nathalie et Sandrine Menegazzo, 2 viticultrices au domaine d'Embidoure Viticulture - Dans le Gers, ces viticultrices prouvent que la vigne n’est pas qu’un métier d’hommes
De plus en plus nombreuses dans les vignobles, les femmes veulent tracer leur sillon dans ce paysage agricole. Dans le Gers, elles viennent de lancer le club des vigneronnes.
Au début on leur a dit : « Ce n’est pas un métier de filles », « Qu’est-ce que vous faites dans les vignes ? ». Mais force est de constater que douze ans après s’être installées, Sandrine et Nathalie Menegazzo sont encore là et toujours les pieds dans les vignes. Celles qu’on a par la suite appelées avec bienveillance les « filles d’Embidoure », font leur vin de A à Z. Dans leur domaine, situé sur les flancs de Réjaumont, elles cultivent 37 hectares de vignes, récoltent, distillent et mettent en bouteille à la propriété. 85 000 bouteilles de vin sont produites par an et 12 000 bouteilles de Floc et d’Armagnac…
. Article du 16/04/2018 - PresseLib’
. Article et vidéo du 14/04/2018 - La Dépêche

Agriculture - L’opération « Fermes ouvertes » bien suivie
Malgré un fort vent et une météo plus que maussade, plus d’une centaine de visiteurs sont venus visiter l’exploitation de la famille Anglesio à Miradoux. Dans le cadre de la journée « Fermes ouvertes » organisée depuis 2008 par la chambre d’agriculture du Gers avec l’appui de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs, cette journée attire toujours beaucoup de monde. Il est vrai que le but de ce moment est de créer du lien entre le monde agricole et les nouveaux arrivants et présenter la réalité de l’agriculture d’aujourd’hui dans toutes ses composantes. Les nombreux visiteurs étaient d’abord accueillis dans l’une des 3 immenses granges autour d’un café de bienvenue puis un atelier de découverte graines permettait aux enfants de les reconnaître. Les immenses engins parqués étaient présentés par Nicolas tandis que Francine, maraîchère, expliquait les semences et les repiquages des choux. Louis était fier de présenter la nouvelle machine de traitement de l’eau permettant de réduire la consommation des produits phytosanitaires grâce à une filtration par lit de résines. La journée s’est poursuivie par un buffet campagnard élaboré et offert par la chambre d’agriculture. Une journée très sympathique à l’image de cette famille d’agriculteurs…
. Article du 13/04/2018 - La Dépêche

Rémi Roux, gérant d'Etiquable, n°1 des marques positivesEntreprise - Ethiquable : numéro 1 des marques positives
L’Observatoire des marques positives vient de sortir son palmarès des 49 marques françaises les mieux notées sur leur « positivité ». Ce sont plus de 12 000 consommateurs français qui ont été interrogés sur les aspects « Bien être, lien social, solidarité et naturalité » des 600 marques françaises les plus consommées. La grande surprise, qui arrive loin en tête de ce palmarès, c’est Ethiquable, la marque de la Scop fleurantine. Avec 68 % de positivité, une note en croissance de 5 % par rapport au dernier classement de 2016, il semble que le travail de fond de la Société coopérative soit de mieux en mieux compris par le grand public. Ce sont les réalisations de l’entreprise, et les impacts auprès des petits producteurs qui sont tout simplement inscrits sur les emballages des chocolats, cafés, thés… avec ce slogan : « Ce que je défends », l’acheteur sait à quoi sert son achat dans le respect de l’environnement, puisque les produits sont bios et issus d’une agriculture paysanne traditionnelle, qui permet de maintenir l’agroforesterie et les variétés anciennes sur leurs territoires. Pourtant, de grandes marques internationales (comme Google, Nespresso, Ikea…) sortent de ce palmarès cette année, moins bien notées par les consommateurs qui sont de plus en plus vigilants sur les actions et les impacts de ces grandes entreprises multinationales…
. Article du 11/04/2018 - La Dépêche

Conseil de communauté du 3 avril 2018Conseil communautaire - Lancement des grands projets en Lomagne Gersoise
Le dernier conseil communautaire de la Lomagne Gersoise s’est déroulé le 3 avril avec un ordre du jour centré sur les questions budgétaires et fiscales.
Le président Jean-Louis Castell et le premier vice-président en charge des finances, Denis Castagnet, ont soumis aux conseillers communautaires l’approbation des comptes 2017 et les projets de budgets pour 2018.
Le bilan de l’année 2017 affiche un excédent confortable, résultat de l’objectif fixé de réduction et d’optimisation des dépenses de fonctionnement. Il a souligné que 50 % des recettes réelles de la collectivité, après reversement aux communes, sont affectées au financement de l’investissement.
Le budget présenté pour 2018 s’inspire des conclusions du débat d’orientations budgétaires qui pose comme objectif de conserver ce modèle de gestion intercommunale au sein duquel la Lomagne Gersoise doit être l’outil de l’investissement structurant, pour un maintien d’une offre équilibrée de services aux populations de ce territoire…
. Communiqué
. Article du 10/04/2018 - La Dépêche

OT Gascogne Lomagne : signature de l'accord de consortium Géotourisme 3DTourisme : technologies du spatial et innovation numérique
C’est au sein de l’office de tourisme Gascogne Lomagne à Fleurance qu’a eu lieu, le 30 mars dernier, la signature officielle de l’accord de consortium « Géotourisme3D », en présence de nombreux élus gersois, soutiens du projet. Depuis plusieurs mois et en vue de répondre à un appel à projet de la région Occitanie (Readynov 2017), quatre entreprises se sont associées pour l’élaboration d’un projet d’innovation technologique présenté à un jury régional d’élus et de spécialistes. Les qualités techniques et la mise en commun des données issues du spatial et du numérique ont reçu un accueil unanime, permettant au projet « Géotourisme3D » d’être agréé par la région. Les quatre partenaires sont : Geosigweb, de Fleurance et Toulouse ; IGO, de Nîmes ; InSpace de Ramonville-Saint-Agne et l’office de tourisme Gascogne Lomagne de Fleurance et Lectoure. L’ambition de « Géotourisme3D » est de proposer aux visiteurs des espaces numériques d’informations touristiques fournissant tout ce qui est disponible sur un territoire donné à partir de toutes les bases de données,…
. Article du 08/04/2018 - La Dépêche

Ronny Mazzoléni, conseiller régional, a rencontré les élèves du lycée Maréchal-Lannes lors du forum du recrutementEmploi - Ronny Mazzoléni : « L’emploi et la formation, une priorité pour la Région »
Ronny Mazzoléni, conseiller régional Occitanie et membre du conseil d’administration de la cité scolaire de Maréchal-Lannes, était présent le 29 mars au Forum du recrutement de la Lomagne Gersoise qui s’est déroulé à l’espace culturel. L’occasion pour l’élu régional d’accompagner et d’échanger avec des lycées qui font un travail d’immersion dans le monde du travail professionnel : « L’emploi et la formation représentent un tiers du budget du conseil régional et nous sommes très attentifs aux projets des jeunes et au suivi de leurs parcours. » Quant à Delphine Charnet, enseignante en gestion administration au lycée Maréchal-Lannes, elle accompagnait six de ses élèves de première Bac pro à Fleurance, pour faire l’accueil dans le cadre de leur projet pédagogique. Les élèves lectourois étaient chargés…
. Article du 05/04/2018 - La Dépêche

LectoureMedia - Lectoure sous les caméras de "La maison France 5"
Stéphane Thebaut, présentateur de l’émission télévisée « La maison France 5 », et son équipe de tournage ont installé leurs caméras au cœur des vallons de La Lomagne gersoise mardi et mercredi derniers.
Honneur au Bleu de Lectoure, au Village des Brocs, mais également à l’hôtel particulier Guilhon, la Tour du Bourreau (ou tour de Corhaut, seule tour vestige de l’enceinte médiévale fortifiée de la ville) et la ferronnerie Lochard et Lucas, spécialisée en ferronnerie d’art et réalisation en fer forgé à Lectoure.
Morgan Hecquet, créateur de meubles en acier a également reçu la visite du présentateur, très intéressé par ses créations uniques, dans son atelier.
L’émission sera diffusée le vendredi 20 avril, à 20 h 50 sur France 5…
. En images sur le site de Morgan H
. Article du 04/04/2018 - Le journal du Gers
. Article du 29/03/2018 - La Dépêche

Lors du forum du recrutement à Fleurance jeudi 29 mars dernierEmploi - La 4e édition du Forum du recrutement a fait le plein
Pour sa 4e édition, le Forum du recrutement, qui s’est tenu jeudi dernier dans le cadre de la Semaine de l’industrie, a accueilli près de 600 personnes (demandeurs d’emplois, en reconversion professionnelle ou encore étudiants). Organisé par la Lomagne gersoise, en partenariat avec les services de l’emploi, ce forum présentait 400 emplois à pourvoir localement, autour de 50 stands proposés par les entreprises locales et les partenaires de l’emploi. Ce rendez-vous a été l’occasion pour de nombreuses entreprises de nouer des premiers contacts pour certaines et de recruter d’ores et déjà leurs nouveaux collaborateurs pour d’autres. De nombreuses entreprises sont reparties confiantes avec des profils intéressants de demandeurs d’emploi rencontrés sur leur stand. Toutes ont plébiscité cette manifestation tant pour son organisation que pour son envergure. Pour sa 4e édition, ce forum de l’emploi et de la formation, qui s’est tenu dans la grande salle du complexe culturel et sportif, a donc connu le succès, comme en ont témoigné les organisateurs…
. Communiqué
. Article du 03/04/2018 - La Dépêche

Gérôme et Clara ont repris le café des sports à LectoureA Lectoure, ces Belges ont la pression
Repreneurs du Café des Sports, meilleur bar français pour le New York Times, les Bruxellois Gérôme et Clara doivent lui conserver son âme. Enjeu de taille dans la ville de pierre la plus cotée de Gascogne.
Ils ne sont ni chanteurs, ni acteurs, ni artistes, ni britanniques, ni préretraités fortunés. Autant dire qu’à la veille de la réouverture du Café des Sports, Clara et Gérôme n’ont pas le profil des néo-Lectourois qui renforcent la population de la ville de pierre blanche, dressée à mi-chemin d’Agen et Auch. Architectes bruxellois, ces parents de trois bambins avaient déjà envie, à 34 et 35 ans, de changer de vie. Mais c’est sur la pointe des pieds que le jeune couple prend possession du vieux plancher, des miroirs peints et de l’estrade à billard du bar tout en profondeur, largement cité l’été dernier par le New York Times comme référence du café français…
. Article du 02/04/2018 - La Dépêche

Frédéric Prades, directeur régional Grand Sud pour le groupe Valvital, veut accueillir 2 500 curistes d'ici 2020Thermes et spas - Le centre thermal ouvre aujourd’hui
Le centre thermal de Lectoure géré, par délégation, par la Compagnie européenne des bains, ouvre à nouveau ses portes ce lundi. Le site, encore en chantier, a reçu la visite du directeur régional.
Le centre thermal de Lectoure se porte bien. Il a reçu 1 504 curistes en 2017 et en prévoit 1 625 en 2018. Frédéric Prades, directeur régional d’exploitation de Valvital, est venu à Lectoure où il a été reçu par l’assistante de direction, Corinne Legall. Il s’agissait de réaliser un suivi du chantier de l’Hôtel des Doctrinaires et de préparer la prochaine saison thermale puisque le centre va rouvrir ses portes ce lundi 2 avril. Entretien.
Où en sont les travaux ?
Les travaux se passent bien. La résidence (4 étoiles) aura un petit peu de retard car le bâtiment est complexe et très grand. Notre P.-D.G., qui supervise les travaux, veut que le résultat soit parfait, avec des intérieurs magnifiques. Nous réalisons un gros travail d’études sur les locaux communs, l’accueil, le bar, la salle de petit-déjeuner qui sera polyvalente avec des projections, des séminaires, des conférences médicales, de l’information pour les touristes, etc., pour 25 places disponibles. Les délais du tunnel seront respectés (fin juin). L’ouverture de la résidence est prévue pour mars 2019…
. Article du 02/04/2018 - La Dépêche

Jean-Louis Castell, président de la communauté de communes de la Lomagne Gersoise, a accueilli Jean-Claude Fayat (assis au centre) et Isabelle Sandrané, sous-préfète de CondomSemaine de l’Industrie - Jean-Claude Fayat a présenté son groupe fort de 19 000 salariés
Invité par la communauté des communes, le club Entreprendre, Pôle 21, en présence d’Isabelle Sandrané, sous-préfète ; Jean-Claude Fayat, président du groupe, a présenté devant une forte chambrée (250 personnes environ), l’historique de son « empire ».
A l’aide d’une vidéoprojection, « le capitaine » Jean-Claude Fayat (comme l’a nommé Jean-Louis Castell) a énuméré les différentes activités et son implantation. Il explique : « C’est à travers les 160 sociétés que nous sommes présents dans 170 pays, et grâce à l’implication des 19 100 collaborateurs, le groupe Fayat, qui a été fondé en France en 1957, accompagne ses clients dans le monde entier grâce à des solutions innovantes et durables dans le marché de la construction et dans les sept grands métiers autour desquels il s’est construit : travaux publics, fondations, bâtiment, énergie et services, métal, chaudronnerie et matériel routier. En 2017, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 3,7 milliards d’euros »…
. Article du 31/03/2018 - La Dépêche

Hommage à Annette SoletoCommunauté de communes - Hommage appuyé à Annette Soleto
C’est avec beaucoup de plaisir mais avec une certaine émotion que le président Jean-Louis Castell a ouvert la dernière réunion du bureau communautaire en ayant convié Annette Soleto qui occupait jusqu’en mars le poste de vice-présidente, en charge particulièrement du service du transport à la demande.
Compte tenu de la recomposition du conseil communautaire, qui a vu le nombre de délégués passer de 77 à 68, certaines communes ont eu à redéfinir leurs représentants au sein de la communauté de communes avec en autre conséquence le retrait d’Annette Soleto de l’assemblée communautaire.
Le bureau communautaire, sous l’impulsion d’Alain Scudellaro, avec qui elle partageait la coprésidence de la commission aménagement de l’espace et qui était intervenu lors du dernier conseil communautaire, a souhaité souligner l’engagement de cette dernière dans la démarche et les projets communautaires. C’est elle entre autres qui a su convaincre Bernard Lapeyrade d’engager le transfert à la communauté de communes du transport à la demande qui menaçait de ne plus exister et qui constitue aujourd’hui un service pérenne et très apprécié de ses utilisateurs…
. Article du 29/03/2018 - La Dépêche

Une classe de 3e du groupe scolaire Maréchal Lannes à Lectoure a visité les Vergers de Gascogne à Fleurance mardiEntreprise - Semaine de l’industrie - Les Vergers de Gascogne peuvent inspirer les jeunes
La conserverie haut de gamme, de fruits et légumes « Les Vergers de Gascogne » à Fleurance que visitaient hier des collégiens lectourois, présente un riche concentré des opportunités de s’épanouir dans l’entreprise. C’est coiffés d’une charlotte, visite d’une entreprise agroalimentaire oblige, que les élèves de la 3e « préparation professionnelle » du lycée Maréchal-Lannes ont visité hier l’entreprise de Pascal Laffont. Lui n’est pas né dans la conserve puisqu’il a fait carrière dans l’édition de logiciels informatique avant de réaliser son rêve : « Diriger une entreprise qui fabrique et vend des produits qui peuvent se toucher ». En l’occurrence concernant les produits des Vergers de Gascogne (conserves de fruits et de légumes, soupes, etc… « nous avons plus de 150 recettes différentes ») qui peuvent se toucher certes mais surtout, se manger, se déguster. Parmi eux le produit emblématique de la maison, la pêche blanche de Montestruc… Pelées à la main au nombre de 600 000 durant l’été dernier, ces pêches en bocauxqui régalent dans des restaurants « étoilés » et jusqu’au Japon et aux USA, sont à l’origine de l’entreprise créée en 1946 par Jean Porterie, un arboriculteur…
. Article du 28/03/2018 - La Dépêche

Forum du recrutement à Fleurance jeudi 29 mars de 9h à 13h250 offres d’emploi proposées lors du 4e Forum du recrutement à Fleurance
Le Forum du recrutement se tiendra jeudi 29 mars, de 9 heures à 13 heures, à l’espace culturel de Fleurance. Ce rendez-vous annuel sur le territoire de la Lomagne gersoise est devenu, en 4 éditions, un temps fort à destination des entreprises qui souhaitent rencontrer de futurs candidats à l’embauche et recruter de nouveaux collaborateurs. C’est également pour les demandeurs d’emploi une opportunité de rencontrer en un même lieu l’ensemble des entreprises, organismes et institutions qui recrutent. Ce forum est organisé par la communauté de communes et le centre communal d’action sociale (CCAS), en partenariat avec les services de l’emploi. Il propose un peu plus de 250 offres d’emplois locales et de nombreuses offres complémentaires au niveau départemental et national (avec notamment la présence des services de la Défense nationale). Que l’on soit demandeurs d’emploi, en reconversion professionnelle, lycéens ou étudiants, cet événement unique sur le territoire constitue pour chaque visiteur une réelle opportunité. Les demandeurs d’emploi vont profiter de la présence de chefs d’entreprise et de partenaires reconnus pour la recherche d’emploi. Ce rendez-vous est ouvert à tous, en accès libre et gratuit…
. Communiqué
. Article du 27/03/2018 - La Dépêche
. Article du 20/03/2018 - La Dépêche

M. Claude Dumas e et les archéologues toulousains sur le chantier du tunnel de l'Hôtel des DoctrinairesGrands chantiers Lectoure - Travaux du tunnel : « Nous n’avons pas de retard »
Le 21 mars, M. Claude Dumas, premier adjoint au maire de Lectoure, a effectué une visite du chantier du tunnel, qui doit relier l’hôtel des Doctrinaires au centre thermal et qui a fait l’objet de découvertes archéologiques très importantes pour la ville de Lectoure. Interview.
Depuis quelques jours, des archéologues toulousains travaillent sur le chantier du tunnel ?
Oui et nous arrivons au terme de ces fouilles archéologiques ; nous sommes vraiment contents d’avoir pu ainsi apprendre des tas de choses sur l’histoire de Lectoure et de ce secteur de la ville, qui remontent bien avant Jésus-Christ : nous avons trouvé des fours anciens dans tout le quartier, y compris dans le jardin de l’Hôtel des Doctrinaires. Cette partie de la rue Nationale était un secteur de potiers. On sait aussi que dans l’axe de la rue nationale, il y avait au XIXe siècle un caniveau central qui a été recouvert par la suite. Le résultat précis de ces fouilles va être donné un peu plus tard car les équipes d’archéologues sont encore en train de ramasser des débris : on a trouvé beaucoup de restes de pots, qui vont être datés par les moyens scientifiques habituels et on pourra dire avec précisions ce qui s’est passé à Lectoure autrefois, à quoi servaient ces pots, à quelle période, etc.
. Article du 26/03/2018 - La Dépêche

Philippe Martin présente le budget participatifVote du budget participatif - L’appel lancé par le conseil départemental a été entendu
Grosse affluence vendredi soir à la caserne des pompiers où près de 200 personnes assistaient à la présentation du premier budget participatif du conseil départemental. Le lieu est insolite mais il faut reconnaître que le projet est inédit puisqu’aucun département en France n’a jamais tenté cette expérience.
Très vite les 150 chaises installées ne suffisent pas. Avec l’efficacité qu’on leur connaît, les pompiers présents installent une cinquantaine de chaises supplémentaires mais cela n’empêchera pas que certains devront écouter debout les explications de Philippe Martin, après qu’Emilie Munoz-Dennig, maire de Fleurance, ait salué la volonté du président du conseil départemental de « casser les codes de la vie politique ».
Réconcilier les citoyens avec la politique
Casser les codes, surprendre, c’est précisément l’intention de Philippe Martin qui a parlé de son « pari » de redonner la parole aux citoyens pour les réconcilier avec la politique.
. Article du 25/03/2018 - La Dépêche

Édouard Detrez entouré des quatre jeunes étudiantsQuatre étudiants créent leur société
Jean-Bernard Delsol, Yohan Lagarde, Kévin Razeyre et Soline Blanco sont 4 jeunes étudiants de 21 ans Bachelor au cursus international, marketing, commerce à Sud Management. Dans le cadre de leur projet de fin d’étude, ils ont pris la décision de créer une société de conseil afin d’aider les entreprises dans leur orientation stratégique sur le plan du développement, du produit et de la communication.
Ayant entendu parler de la dynamique entreprise lectouroise « Les fauteuils roulants français », dirigée par Édouard Detrez, jeune entrepreneur de 26 ans qui a effectué un long périple en fauteuil roulant à la seule force de ses bras du Gers à Paris afin de sauver son entreprise en difficulté et conquis par cette initiative courageuse, ils ont décidé de créer la société partenaire « Mon2roues ». Ils sont motivés pour mettre leurs savoirs, leurs conseils au service de la structure d’Edouard Detrez afin de mettre en place différents axes de développement stratégiques et ainsi collaborer avec cette société française dont leur jeunesse et leur énergie ont séduit Édouard Detrez. Yohan conclut ainsi : « C’est une personne de grand cœur, qui nous soutient et nous impose le respect ».
. Article du 24/03/2018 - La Dépêche

Muzikzak 2018 à FleuranceMuzikZak 2018 - Fleurance Rencontre des ateliers de musiques actuelles en écoles de musique
Ce dimanche 18 mars, 7 ateliers de musiques actuelles en école de musique(*) se sont donnés le change sur la scène de la Salle Eloi Castaing de Fleurance. Ce fut l’occasion pour chacun des groupes de présenter un extrait de son répertoire (reprises et/ou compositions personnelles) travaillé avec leurs professeurs au sein des structures, dans des conditions techniques professionnelles grâce aux deux techniciens : Eric Diez au son et Vincent Massé à la régie générale.
L’initiative avait été prise en 2017 par l’école de musique de Masseube-Seissan, le relais a été pris cette année par l’école de musique de la Communauté de Communes de la Lomagne-Gersoise dirigée par Vincent Blesz. La coordination pédagogique très réussie a été assurée par Guillaume Ceretto, professeur de trombone et de l’atelier de musiques actuelles à la CCLG…
. Article du 23/03/2018 - ADDA 32

Conseil de Communauté du 1er mars 2018 : le président Jean-Louis Castell a ouvert le débat sur les orientations budgétairesConseil de communauté - Les orientations budgétaires de la collectivité en débat
Le dernier conseil communautaire de la Lomagne Gersoise voyait pour la première fois la nouvelle composition réduite à 68 conseillers. L’ordre du jour était principalement dédié au débat d’orientations budgétaires, afin de définir les objectifs et projets à confier à la Lomagne Gersoise dans les années à venir.
Le président Jean-Louis Castell et le 1er vice-président Denis Castagnet ont présenté le débat d’orientations budgétaires 2018 devant une bonne assemblée. S’appuyant sur les analyses financières rétrospective et prospective, qui traduisent une situation financière saine et maîtrisée, ils ont souhaité que cette présentation puisse être l’occasion d’un échange sur le projet politique et les orientations à prévoir pour les années à venir. Ceci dans un contexte de reprise économique et de profonde évolution réglementaire, financière et fiscale des collectivités territoriales (avec notamment des nouvelles compétences prises au 1er janvier 2018 ou à venir d’ici 2020 et la mise en œuvre de la réforme de la taxe d’habitation)…
. Article du 22/03/2018 - La Dépêche

UJI Diffusion a intégré la pépinière d'entreprises à LectoureEconomie - Des produits acidulés à la pépinière d’entreprises
Jean-Louis CASTELL, président de la Lomagne Gersoise, se réjouit d’accueillir UjiDiffusion, les artisans fermenteurs, au sein de la pépinière d’entreprises de Lomagne à Lectoure. Moins d’un an après leur construction, le succès est au rendez-vous pour les ateliers de la Pépinière, désormais tous occupés. Dans leur atelier, Jean-Michel et Carole Laurent préparent des spécialités alimentaires saines et novatrices en matière de fermentation naturelle. A travers un mode de production unique et des recettes inédites, utilisant des éléments biologiques et issus du commerce équitable, c’est toute une gamme de produits aux saveurs acidulées et aux propriétés nutritionnelles augmentées qu’ils vous proposent de découvrir, et plus spécifiquement le kombucha, boisson traditionnelle d’Asie aux vertus probiotiques réputées. A voir sur : www.uji-diffusion.fr
(article du 22/03/2018 - La Dépêche)

Lectoure reçoit le prix "Station verte"Environnement - Lectoure reçoit le prix « Station verte »
Lectoure, dont le label 4 fleurs a été confirmé, a reçu le prix « Station verte », une récompense attribuée par la Fédération nationale des stations vertes. C’est un prix unique auquel on ne peut prétendre qu’une fois pendant cinq ans. Il récompense tout et marque la reconnaissance d’une ville remarquable classée en haut du palmarès des villes et villages fleuris pour ses aménagements paysagers et floraux. Ce prix était remis, le 7 mars dernier, au Pavillon d’Armenonville, par Noël Ravassard, vice-président des Stations vertes, à Gérard Duclos, maire de Lectoure, accompagné de Martine Mazères, adjointe au maire, chargée du développement et de l’aménagement durable et de l’environnement, de Maryse Escribe-Naglin, directrice générale des services, et de Christian Gadras, chef du service cadre de vie. 4.835 communes détiennent le label « Ville ou Village fleuri », dont 247 « 4 fleurs »…
. Article du 20/03/2018 - La Dépêche

Franck Dubosc et Alexandra Lamy à l'affiche de "Tout le monde debout"Economie - Le nouveau film de Franck Dubosc met en vedette le Fauteuil roulant français made in Gers
"Profondément fier de participer à cette aventure cinématographique. Pincez-moi, je rêve". C’est le message posté ce mercredi après-midi par Edouard Detrez sur la page Facebook de son entreprise, Le Fauteuil roulant français, basée à Lectoure, le jour de la sortie en salles du film "Tout le monde debout. Cette comédie est le premier long métrage réalisé par Franck Dubosc qui partage l’affiche avec Alexandra Lamy. Dans cette comédie romantique qui traite du sujet du handicap, Alexandra Lamy se déplace sur un fauteuil fabriqué dans le Gers par Edouard Detrez.
On se souvient, il y a quelques semaines, du formidable défi "A bout de bras" que s’était lancé le jeune patron gersois, lui-même handicapé. Il avait effectué le trajet Lectoure-Paris sur son fauteuil…
. Article du 15/03/2018 - La Dépêche

Bastien Boulard, de l'Auberge des Bouviers, au Salon de l'agriculture à ParisSalon de l’Agriculture - Bastien Boulard a proposé une recette SoGers
Bastien Boulard, chef de l’Auberge des Bouviers à Lectoure, a participé, pendant deux jours, les vendredis 2 et samedi 3 mars, au Salon de l’agriculture à Paris, dans le cadre d’un stand mis en place à l’initiative du département du Gers et du regroupement des cuisiniers et restaurants produits frais et locavores (achats de produits locaux au juste prix pour soutenir les agriculteurs) à la chambre de commerce et d’industrie de notre département, « les Tables du Gers ».
Les chefs gersois se sont succédé tout au long du Salon de l’agriculture dans une très bonne ambiance et les Gascons ont rencontré beaucoup de succès auprès de visiteurs d’autres régions de France et du monde entier : Bretons, Varois, Chinois, Australiens, etc. Bastien Boulard a proposé une recette SoGers : agneau longue cuisson et risotto d’épeautre, recette expliquée par une vidéo diffusée sur la page Facebook de l’Auberge des Bouviers. Au-delà des dégustations de délicieux produits gersois, Pierre Buffo, président du Conseil national de l’enseignement agricole privé (CNEAP) pour la région Occitanie et ambassadeur inlassable des produits du terroir gascon, animait un stand de réalité virtuelle qui permettait de visiter le Gers ; avec des quiz, il était aussi possible de gagner des cadeaux siglés « le bonheur est dans le Gers ».
. Article du 13/03/2018 - La Dépêche

Travaux d'aménagement de la fibreInnovation - High Tech - Travaux - La fibre optique, c’est pour bientôt !
Romain Gabrielli, directeur de Gers Numérique, est venu présenter au maire Gérard Duclos l’état d’avancement du déploiement de la fibre sur le territoire de la commune de Lectoure.
Le dossier a beaucoup avancé et les premiers raccordements devraient être effectués dès la toute fin de la présente année 2018 pour une couverture totale en 2019. N’hésitez pas à consulter le portail gersnumérique.fr qui est à votre disposition pour tout complément d’information. Concernant les problèmes de couverture mobile, c’est aux maires des communes concernées de signaler des problèmes sur France Mobile : Gers Numérique propose aux élus de les accompagner dans cette procédure, en réalisant des relevés sur le terrain et en renseignant les informations exigées sur la plateforme France Mobile.
Contact des services de Gers Numérique à ce sujet : 05 31 00 46 90 ; contact@gersnumerique.fr
. Article du 13/03/2018 - La Dépêche

lancement de l'étude d'opportunité pour la structuration d'une filière agroalimentaire et santé par alimentation naturelle et biologiqueAgroalimentaire - Lancement de l’étude d’opportunité pour la structuration d’une filière agroalimentaire et santé par alimentation naturelle et biologique
Vendredi se tenait, au siège de la Lomagne gersoise, la réunion de lancement de l’étude d’opportunité pour la structuration d’une filière agroalimentaire et santé par alimentation naturelle et biologique. Jean-Louis Castell, président de la Lomagne gersoise, s’est réjoui d’accueillir les partenaires volontaires pour accompagner cette démarche initiée par la Lomagne gersoise mais qui aura forcément une emprise au-delà des limites administratives que ne connaissent pas les acteurs économiques. Il a rappelé que cette étude s’inscrivait dans le cadre des travaux engagés depuis 2016 au sein du pôle territorial de coopération économique (PTCE) avec les acteurs économiques du secteur qui avaient identifié l’opportunité de mener une étude pour appréhender les conditions nécessaires pour favoriser la structuration de cette filière et identifier les potentialités du territoire dans l’objectif premier de fixer la valeur ajoutée sur les territoires ruraux et d’améliorer le revenu issu de la production (en favorisant notamment les circuits courts). Il a présenté le cabinet Cerfrance, retenu pour accompagner ce PTCE, qui a exposé la méthodologie et le calendrier de son intervention. Les partenaires présents ont salué l’initiative engagée par la Lomagne gersoise et…
. Article du 07/03/2018 - La Dépêche

Edouard Detrez, dirigeant de l'entreprise lectouroise « Le Fauteuil Roulant français », a reçu des mains de Gérard Duclos, maire, la médaille de la ville de LectoureEdouard Detrez a reçu la médaille de la ville de Lectoure
En janvier, Edouard Detrez, dirigeant de l’entreprise lectouroise « Le Fauteuil Roulant français », avait relié en vingt jours sur son fauteuil roulant Lectoure à Paris, où il a pu rencontrer les plus hautes autorités de l’Etat, grâce notamment au soutien du sénateur Raymond Vall. Il a été reçu jeudi 1er mars à la mairie de Lectoure par Gérard Duclos, maire, en présence de ses adjoints, Claude Dumas et Denis Castagnet, et de Jean-Louis Castel, président de la communauté de communes de la Lomagne gersoise. Cette rencontre entre le jeune chef d’entreprise lectourois et les élus de Lectoure et de la Lomagne a été chaleureuse. Edouard Detrez a d’abord largement évoqué son exploit et ses rencontres…
. Article du 06/03/2018 - La Dépêche

Assemblée Générale de Fleurance ActionCommerces - Commerçants-artisans - Une nouvelle équipe se met en place pour Fleurance Action
L’assemblée générale de l’association des commerçants artisans « Fleurance-Action » s’est déroulée vendredi soir dans les locaux de la communauté des communes. Jean-Paul Lafforgue et Myriam Ferradou ont présenté les activités écoulées qui se sont révélées dans l’ensemble positives à savoir : les 6 vide-greniers, le salon du Bien-être, le marché gourmand, le défilé mode, le loto, le marché de Noël et l’attraction de fin d’année la patinoire qui a été un réel succès. Toutes ces animations seront renouvelées en 2018 avec en plus lors de la fête de la Musique l’implication d’autres associations. Fleurance-Action compte 50 adhérents et souhaite augmenter son effectif…
. Article du 05/03/2018 - La Dépêche

Les Vergers de Gascogne, lauréat des éco-défis 2018Économie - Les Vergers de Gascogne, lauréats « Éco-défis » 2018
Guy Sorbadère, président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Gers, et Jean-Louis Castell, président de la communauté de communes de la Lomagne Gersoise (CCLG) ont remis vendredi après-midi le label « Éco-défis » à Pascal Lafont, lauréat pour les Vergers de Gascogne.
« Vergers de Gascogne « est une conserverie de fruits et de légumes présente depuis 70 ans en Lomagne. Elle a récemment fait peau neuve avec l’installation d’un bâtiment de production à la zone industrielle. L’entreprise s’attache à valoriser les produits du territoire dans une recherche constante d’amélioration qualitative.
Une démarche écoresponsable Chez « Vergers de Gascogne », cette démarche écoresponsable se traduit par : le compostage des épluchures, le recyclage des emballages, l’arrêt du gaspillage alimentaire, la réduction des emballages fournisseurs, une ligne de produits certifiés bio et le recours à des fournisseurs locaux ainsi qu’une amélioration des conditions de travail des salariés grâce à un atelier plus fonctionnel et un éclairage plus économe.
L’entreprise « Les Vergers de Gascogne », située historiquement sur la commune de Montestruc-sur-Gers, s’est installée sur la zone industrielle derrière les bâtiments Troisel…
. Article du 04/03/2018 - La Dépêche

Le centre aéré « Les Petits Princes » à FleuranceTravaux Fleurance - Le centre aéré sera transformé temporairement en école
Dans la rubrique « Annonces légales » de mercredi, on a pu voir l’avis d’appel public à la concurrence pour l’aménagement des locaux du centre aéré « Les Petits Princes » afin de créer des salles de classe provisoires. Ces travaux sont prévus du 14 mai au 13 juillet, non compris la période préparatoire d’un mois.
Lors de la réunion du conseil municipal du lundi 19 février, à la question n. 7 (technique), il a été demandé aux élus d’accepter la réalisation des travaux d’aménagement nécessaire à l’accueil de six des huit classes de l’école Monge et à la mise en place d’un préau extérieur. Les élus, après un large débat, ont autorisé Mme le maire à faire les demandes nécessaires pour toutes aides financières pour la réalisation de ce projet et de l’autoriser à déposer l’ensemble des documents d’urbanisme auprès des services compétents.
Il a été précisé lors de cette réunion que ces dépenses seront inscrites au budget 2018 de la commune…
. Article du 02/03/2018 - La Dépêche

Castel & Fromaget à Fleurance fait partie du groupe FayatCastel et Fromaget, une histoire bien charpentée
Ce ténor de la charpente métallique est installé à Fleurance. On pourra le découvrir à l’occasion de la prochaine Semaine nationale de l’industrie…
Un peu partout, les initiatives fleurissent à l’heure de célébrer l’industrie, du 26 mars au 1er avril. Dans le Gers, c’est une entreprise de Fleurance Castel et Fromaget (Groupe Fayat) qui aura les honneurs.
Le PDG du groupe, Jean-Claude Fayat animera la soirée économique du Pôle21, devant les chefs d’entreprises du Gers, le 29 mars. Le même jour aura lieu, toujours à Pôle21 et ce n’est pas un hasard, un forum de recrutement proposant plus de 250 postes à pourvoir…
. Article du 01/03/2018 - PresseLib’

Maison Baudequin, lauréat écodéfis 2018Chocolatier Maison Baudequin : une démarche écoresponsable
Pour la deuxième fois cette année, le chocolatier lectourois Maison Baudequin est lauréat Éco-Défis. La démarche écoresponsable d’Anne-Marie et Pierre Baudequin pour l’année 2018 se concrétise par l’emploi de matières premières locales ou bio en circuit court auprès de producteurs locaux ; la vente de produits bio ou en démarche raisonnée : thés, cafés, pain bio fait à la main par l’agriculteur ; l’emploi de produits écolabellisés pour l’entretien de leurs locaux ; l’utilisation depuis plus d’un an d’une voiture électrique pour les livraisons et l’approvisionnement. Questions à Pierre Baudequin.
Pourquoi ce choix d’une démarche écoresponsable ?
C’est une conviction personnelle, que je souhaite faire partager en toute discrétion à mes clients : travailler en circuit court, avoir le maximum de produits bios car je suis sensible à la préservation de l’environnement…
. Article du 28/02/2018 - La Dépêche

Les laboratoires Mességué fêtent leurs 60 ansLes laboratoires Mességué veulent séduire le monde
Pionniers de la phytohérapie, l’entreprise gersoise confirme ses ambitions depuis Fleurance et du haut de ses 60 ans, boostée par le pétillant patron de Gifi.
Il est loin ce temps des années 1970 où le grand public fit la connaissance de Maurice Mességué (décédé en juin dernier à 95 ans), écrivain et surtout passionné d’herboristerie qui contribua à vulgariser l’utilisation des plantes médicinales.
Depuis 1958, leur laboratoire était installé à Fleurance, et l’on aurait pu craindre qu’avec le temps et les nouvelles nécessités, ils décident d’aller voir si l’herboristerie était plus verte ailleurs.
Eh bien, non ! Non seulement, ils ont décidé de rester à Fleurance, mais en plus ils y ont investi fortement en 2016 (plus de 3 millions d’euros), avec la construction d’un nouveau site de 2.450 mètres carrés, dont deux tiers sont dédiés à la logistique. Il faut dire que l’entreprise gersoise, dirigée par Bérénice Guyot, a développé une impressionnante activité de vente par correspondance (environ un millier d’expéditions par semaine)…
. Article du 28/02/2018 - PresseLib’

La pose de la première pierre du futur CasinoGrands chantiers Lectoure - C’est parti pour le casino !
L’acte symbolique et tant attendu par le maire Gérard Duclos et la directrice générale des services, Maryse Escribe, de la pose de la première pierre du futur casino avait lieu vendredi matin. Ce moment prolongeait une réunion de travail avec le délégataire, Antoine Arevian pour Arev Finance, l’architecte Yves Mazet (Vayrac, 46) et une partie des prestataires. Antoine Arevian présentait l’évolution des plans depuis bientôt un an où l’on constate que l’extension initialement prévue est déjà utilisée pour un espace machines à sous agrandi afin de prévoir le développement des machines électroniques comme le Black-jack et la roulette électronique qui seront installés dès le départ. Comme on constate qu’il y a une vraie demande de la population pour l’aspect ludique, pas seulement pour la partie jeux, mais pour les animations et la restauration, l’ambiance est étudiée dans cet esprit.
Les plafonds sont très hauts et les locaux sont vastes, alors pour conférer de la convivialité aux espaces bar, restauration, spectacle… ils seront séparés par des plaques décoratives colorées semi-transparentes pour des espaces confortables et chaleureux, où l’on se sent bien…
. Article du 19/02/2018 - La Dépêche

Drôles de jeux : un espace dédié aux enfants à FleuranceGarderie : « Drôles de jeux » ouvre demain
Au 85, avenue Charles-de-Gaulle, route d’Auch, une garderie nouvelle formule ouvre ses portes demain samedi à partir de 9 heures. Estelle Perez assure la direction de « Drôles de jeux » et propose plusieurs concepts pour les parents qui lui confient les enfants.
Dans cet espace « plaine de jeux couverte et climatisée », tout a été pensé pour que les enfants puissent s’amuser en toute liberté et leur permettre une avancée vers l’imaginaire en vivant des aventures à leur gré. Une aire de jeux matelassée et sécurisée de 15 m2 est conçue pour les tout-petits (1 à 3 ans) avec petits challenges pour grands aventuriers presque autonomes avec mini parcours de motricité, piscine à balles, toboggan, balançoires, Lego géant…
Une autre zone pour les 4-10 ans est mise à disposition. Il s’agit d’une méga aire de jeux matelassée et sécurisée sur 80 m2 et sur 2 niveaux. Là, les enfants peuvent faire un grand parcours de motricité. Il y a même un endroit où ils peuvent se prendre en photo afin de garder un souvenir des meilleurs moments passés chez « Drôles de jeux »…
. Article du 16/02/2018 - La Dépêche

Economie - Environnement - Ligardes Brico-Elec, lauréat des éco-défis
Pour la première fois cette année, la société Ligardes Brico-Elec est lauréate Eco-Défis 2018. L’entreprise familiale, fondée en 1970, exerce dans toute une palette d’activités allant de l’électricité générale-plomberie à la réparation d’électroménager. La démarche écoresponsable chez la Maison Ligardes, c’est la labellisation Répar’Acteurs Occitanie pour réduire les déchets grâce à la réparation ; le recyclage des déchets d’équipements électriques par l’entreprise Ecosystem ; un point de collecte des piles (Corepile) et des néons et ampoules (Recylum) pour leur clientèle ; le dépôt en déchetterie des gravats, plastiques et cartons ; la collecte sélective des polystyrènes (Sercopoly) ; des pavés led installés dans les bureaux et magasin ; le document unique réalisé et à jour avec l’équipement d’un véhicule pour le transport du chlore.
Rencontre avec les dirigeants de la société
. Article du 15/02/2018 - La Dépêche

L'Etat a transféré aux communautés de communes la prévention des inondations… mais surtout l'entretien des barrages et des digues. La CCLG a décidé de limiter à 2,34 € par habitant la taxe GemapiConseil communautaire - Les élus parlent de la prévention des inondations
Le dernier conseil communautaire de la Lomagne Gersoise s’est déroulé lundi devant une assemblée très nombreuse au regard des sujets importants qui étaient à l’ordre du jour.
Le premier point proposé aux conseillers communautaires tenait au renouvellement de la subvention de gestion à l’office de tourisme Gascogne Lomagne. Le président de l’EPIC, Pierre-Luc Pellicer, accompagné du directeur, Jérôme Dauzats, a donné lecture du rapport d’activité 2017 qui laisse entrevoir un budget maîtrisé, avec des recettes accrues en matière de commercialisation de manifestations et d’événements, malgré un contexte régional de baisse de fréquentation en milieu rural.
La taxe Gemapi limitée à 2,34€ par habitant
Les conseillers communautaires ont ensuite engagé le débat sur l’instauration de la taxe Gemapi (gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations), les intercommunalités devenant obligatoirement compétentes à la place des communes et de l’Etat depuis le 1er janvier 2018. Ce transfert en responsabilité, sur des obligations particulièrement contraignantes avec des événements climatiques de plus en plus récurrents, comme l’actualité peut le laisser entrevoir récemment, s’accompagne de la mise en place d’une taxe qui doit couvrir les frais d’entretien et d’investissement qui sont désormais à la charge de la Lomagne Gersoise…
. Communiqué
. Article du 14/02/2018 - La Dépêche

L'association est une vitrine de la production ; elle crée des événements, elle accompagne et représente les producteursAgriculture - Melon : le dépôt de marque est une réussite
On sentait cette année que le vent avait tourné favorablement lors de l’assemblée générale de l’Association pour la promotion du melon de Lectoure. Un discours plus optimiste venant du dépôt de la marque Melon de Lectoure le 23 mars 2017. Une opération de longue haleine que le bureau a su mener à bout en fédérant autour de lui un maximum de producteurs pour un travail énorme. Les retours sont très bons, le nouveau plateau permet une meilleure visibilité dans les rayons, les clients sont attirés (d’après des gérants de magasins), sur les marchés aussi, le produit prend de la valeur et se différencie d’un melon banalisé. Une carte d’adhésion donnant droit à l’utilisation et à l’achat de ces emballages a été éditée, validée par la mairie de Lectoure et les présidentes de l’association. L’opération est évidemment reconduite en 2018 et la communication est fondamentale. Le dépôt de marque a déjà montré son efficacité pour se défendre et limiter la fraude. Lors de la Fête du melon 2017, la confrérie a mis à l’honneur l’ensemble des 48 producteurs adhérents de la marque déposée…
. Article du 13/02/2018 - La Dépêche

Visite du chantier d'extension des ateliers de Castel et Fromaget à FleuranceEconomie - Castel et Fromaget participera à la semaine de l’industrie
Dans le cadre de la 8e édition de la Semaine nationale de l’industrie qui se déroulera du 26 mars au 1er avril, sur le thème de l’industrie connectée, la communauté de communes de la Lomagne Gersoise (CCLG) a prévu de s’inscrire activement dans cette démarche avec l’ouverture durant toute la semaine d’un FabLab éphémère (impression et conception 3D, découpe laser…), d’une salle de réalité virtuelle augmentée et des visites d’entreprises.
L’entreprise fleurantine Castel et Fromaget et le Groupe Fayat, qui ont récemment remis les médailles du travail à 107 collaborateurs, avaient été sollicités par le sénateur Raymond Vall et le président de la CCLG Jean-Louis Castell pour participer à cet évènement.
Jean-Claude Fayat, PDG du groupe, a confirmé sa venue à cette manifestation annuelle d’ampleur nationale…
. Article du 12/02/2018 - La Dépêche

Les acteurs du tourisme du département réunis à FleuranceTourisme - Les acteurs du département réunis en mairie de Fleurance
Jean-Luis Pereira, directeur départemental du comité du tourisme, a accueilli, vendredi matin, en mairie de Fleurance, les présidents et les acteurs du tourisme. Emilie Muñoz-Dennig, maire, leur a souhaité la bienvenue dans la bastide lomagnole et a présenté la ville avec ses atouts économiques, l’emploi et les fortes activités en biodiversité dont le chemin de la « biodiversité, les actions envers les écoles, la nature et tout ce qui touche de près ou de loin aux activités bios ». Quatre intervenants ont au cours de cette assemblée présenté leurs activités : Bruno Monflier pour la Ferme aux étoiles, Bruno Mattel (les Jardins de Cocagne), le commerce Ethiquable et le laboratoire Maurice Mességué.
Le contrat de structuration des Pôles touristes et territoriaux (SPOTT) et « Terra Gers », l’expérience slow tourisme, faisaient ensuite l’objet d’une présentation…
. Article du 10/02/2018 - La Dépêche

Travaux rue Nationale à Lectoure : mise en place d'une signalétiqueTravaux rue Nationale à Lectoure : mise en place d’une signalétique
Depuis le 5 février et jusqu’au 30 juin, la rue Nationale est fermée à toute circulation après l’immeuble du Crédit Agricole. Une signalétique a été mise en place au niveau de l’intersection avec la rue de la Halle-aux-Vins, qui est ouverte à titre dérogatoire, à la circulation des véhicules. Deux panneaux ont été implantés à l’angle du Jardin Bladé pour permettre aux commerçants de communiquer avec leur clientèle. Sur la portion de voie comprise entre la rue de la Halle-aux-Vins et la barrière de chantier qui arborera tout prochainement le visuel de chaque commerce, le stationnement est limité à un quart d’heure, le temps de faire ses courses par exemple ou de décharger sa voiture, avec possibilité de faire demi-tour (giratoire matérialisé au sol) et repartir par la rue de la Halle-aux-Vins, comme le visualise le panneau à l’entrée. À partir de 19 heures, le stationnement est autorisé jusqu’à 8 heures le lendemain.
. Article du 10/02/2018 - La Dépêche

Un espace public en plein centre de la bastide de FleuranceUn espace public en plein centre de la bastide
Lundi matin, le président de la communauté de communes de la Lomagne gersoise Jean-Louis Castell avait convié Philippe Billerot, représentant de Pôle 21, et Raymond Vall, sénateur du Gers et initiateur du projet, pour faire un point d’avancement sur les travaux du laboratoire d’initiative rurale et particulièrement sur les démolitions en cours. La Lomagne gersoise a fait le choix d’implanter cet équipement en cœur de ville, en étendard d’une politique active de redynamisation des centres bourgs. Ce laboratoire comprendra, sur un espace de 1.000 m², une poussinière commerciale, où un porteur de projet pourra tester son activité commerciale, le bureau d’accueil de Fleurance, de l’office de tourisme Gascogne Lomagne, ainsi qu’un « fab lab » et un incubateur de start-up avec un espace de coworking et de télétravailleurs. La particularité de ce projet réside dans la création d’un espace public qui sera ouvert à l’ensemble de la population, avec des accès depuis la rue Pasteur, la rue Alexandre-Laffont, la place de la République, et, à terme, par l’impasse Miégeville, dont le caractère moyenâgeux sera mis en valeur. A noter que pendant la Semaine de l’industrie (du 26 mars au 1er avril), ces locaux seront partiellement ouverts à tous pour accueillir un « fab lab » éphémère qui sera mis à disposition pendant toute la semaine…
. Article du 07/02/2018 - La Dépêche

Lors de la remise du label éco-défisEconomie - Environnement - 8 entreprises de la Lomagne Gersoise labellisées éco-défis
Guy Sorbadère, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gers, et Jean-Louis Castell, président de la communauté de communes, ont remis jeudi soir le label éco-défi à 8 entreprises de la Lomagne Gersoise en récompense de leurs engagements en faveur de l’environnement et du développement durable.
Le Bleu de Lectoure, la SARL Ligardes, Duckprint, la Maison Baudequin, à Lectoure, l’Atelier de Mère Eclair à La Romieu, Ambiance Coiffure, les Taxis Lucien et les Vergers de Gascogne à Fleurance sont les 8 lauréats de cette édition, labellisés pour développer leur activité tout en oeuvrant au quotidien pour le respect de notre planète…
. Communiqué du 02/02/2018
. Article du 03/02/2018 - La Dépêche : "Les Taxis Lucien décrochent le label éco-défis"
. Article du 05/02/2018 - La Dépêche

La Lomagne Gersoise a reçu mardi une visite d'une délégation du Confluent et des Coteaux de PrayssasHabitat et cadre de vie - La Lomagne Gersoise prise en exemple pour son OPAH
La Lomagne Gersoise a reçu mardi et à sa demande la visite d’une délégation du Confluent et des Coteaux de Prayssas (28 communes autour d’Aiguillon dans le Lot-et-Garonne).
Les élus et techniciens de cette communauté de communes, qui réfléchissent actuellement à la mise en place concrète de leur OPAH, venaient s’informer de la façon dont la Lomagne Gersoise mène cette opération en régie et des avantages de ce dispositif par rapport à un prestataire extérieur.
Pour rappel, la Lomagne Gersoise mène depuis mi-2016 sur une période de 3 ans cette opération d’amélioration de l’habitat sur son territoire pour accompagner des propriétaires, occupants ou bailleurs, dans la démarche de rénovation de leur logement. L’opération connaît un réel succès…
. Article du 01/02/2018 - La Dépêche

Isabelle Sandrané, sous-préfète de Condom (à droite), a été accueillie en mairieFleurance - La sous-préfète a découvert la 4e ville du département
Mardi, Isabelle Sandrané, sous-préfète de Condom, était dans notre localité pour rencontrer Émilie Muñoz-Dennig, maire, Ronny Guardia-Mazzoléni, conseiller régional, et Charlette Boué, vice-présidente du conseil départemental. Lors de leur entrevue, ils ont pu faire le point sur certains dossiers et engager une réflexion sur l’avenir de Fleurance.
La représentante de l’État a donc découvert les différentes infrastructures de la capitale de la Lomagne dont la Maison des services au public qui vient d’être réaménagée, le nouveau local des finances publiques, le centre communal d’action sociale qui a pris place dans l’ancienne Trésorerie, l’espace jeunes et la typographie de la ville dans son ensemble.
Présentation d’un chantier d’ampleur Avec les élus, elle a été informée des futurs grands travaux qui vont être menés place du Marcadet, un chantier qui va durer presque un an à compter du 15 mai…
. Article du 01/02/2018 - La Dépêche

A l'initiative du sénateur Raymond Vall, Édouard Detrez a été reçu par Gérard Larcher, président du Sénat.Déclaration R. Vall à l’arrivée d’Édouard Detrez à Paris
M. Édouard Detrez a reçu au Palais du Luxembourg un accueil très émouvant de M. le sénateur Raymond Vall et de M. Jean-Louis Castell, président de la communauté de communes de la Lomagne Gersoise, ainsi que de sénateurs et d’élus de la dizaine de territoires traversés par le jeune chef d’entreprise lectourois, qui a réussi l’exploit sportif d’aller de Lectoure à Paris en fauteuil roulant. Le sénateur Raymond Vall tient à remercier tous les élus et les habitants pour leur implication et leur soutien si important dans la réussite du défi réussi par Édouard Detrez : afin de pérenniser son activité et passer au stade industriel de fabrication de ses fauteuils roulants, Édouard Detrez est en effet à la recherche d’investisseurs…
. Article du 01/02/2018 - La Dépêche

Le président Emmanuel Macron a reçu Edouard Detrez pendant 45 minutesEdouard Detrez, patron de l’entreprise Le Fauteuil roulant français : « J’ai fait les quatre tournées du grand chelem »
Il a relié Lectoure à Paris en 20 jours sur son fauteuil roulant et gagné jusqu’à l’estime du président de la République qui l’a reçu vendredi soir à l’Elysée. Le pari d’Edouard Detrez de sauver sa petite entreprise est en très bonne voie.
Il est encore sur son petit nuage… mais aussi, en chef d’entreprise avisé, les pieds sur terre. Après son incroyable traversée de la France, de Lectoure à Paris, à la seule force de ses bras, couronnée vendredi soir à l’Elysée, par un entretien avec le président Emmanuel Macron, Edouard Detrez a bien le droit de ressentir « une fatigue physique mais aussi nerveuse ». Nous l’avons joint hier en début d’après-midi alors qu’il était à Auxerre. « On part mardi matin pour redescendre dans le Gers… après je vais prendre deux trois jours de vacances ! ».
En partant de Lectoure le 4 janvier, vous annonciez que le point d’arrivée de votre défi ce serait le palais de l’Elysée. Vous avez tenu parole. Comment cette rencontre avec Emmanuel Macron s’est-elle passée ?…
. Article du 30/01/2018 - La Dépêche

Plantation de haies à Saint-Martin de GoyneUn chantier plantation de haies à Saint-Martin
Solidarité n’est pas un vain mot chez les agriculteurs et les chasseurs, comme en témoigne la journée d’entraide pour plantation de haies qui avait lieu samedi à Saint-Martin-de-Goyne. Ils étaient une quarantaine : agriculteurs, chasseurs, habitants du village et conseillers municipaux rassemblés dans une grande dynamique malgré le temps désastreux pour planter des haies aux lieux-dits « Nauton » et « Lamalesse ». Cette action menée par la Société de chasse de Saint-Martin et l’association Arbre et Paysage 32 s’inscrit dans le programme Corribior, des corridors pour la biodiversité. Cette opération, qui propose aux communes un accompagnement technique pour la mise en place et la gestion de plantations, de jachères etc, se poursuit jusqu’en 2019…
. Article du 27/01/2018 - La Dépêche

Edouard Detrez a rencontré Emmanuel Macron712 km en fauteuil roulant et un tête-à-tête avec Emmanuel Macron
Désireux d’attirer l’attention sur son affaire en péril, Édouard Detrez, fondateur du Fauteuil roulant français, a décroché un entretien avec le chef de l’Etat. Nous y avons assisté en exclusivité.
Edouard Detrez a les yeux qui pétillent lorsqu’il franchit la loge d’honneur de l’Elysée. Il marque une pause, observe le palais présidentiel, mains posées sur les roues de son fauteuil roulant. Elles viennent d’avaler 712 kilomètres de bitume… « Je suis physiquement épuisé, mais au-delà du bonheur », sourit-il. A 26 ans, cet entrepreneur vient de réaliser un périple hors norme. Il a quitté son village de Lectoure, dans le Gers, il y a trois semaines, pour rallier, à la force de ses bras, Paris et le siège du pouvoir. Des heures, des jours d’effort pour tenter d’alerter Emmanuel Macron sur le sort de l’entreprise qu’il a créée, « Fauteuil roulant français ».
. Article du 26/01/2018 - Le Parisien

Edouard Detrez est à Paris !Le Fauteuil Roulant Français - Édouard Detrez, qui relie le Gers à Paris en fauteuil roulant, sera bien reçu à l’Elysée
Pari presque gagné pour Edouard Detrez, le jeune entrepreneur gersois parti de Lectoure en fauteuil roulant il y a vingt jours pour sauver son entreprise, "Le fauteuil roulant français", au bord de la faillite. La dernière étape de son périple a eu lieu lundi à Massy.
Il était temps. « Psychologiquement, je vais très bien, mais physiquement, j’ai mal partout », témoigne-t-il. Le voici désormais à Paris où de nombreux rendez-vous l’attendent. Premier d’entre eux demain, à 10 h 30. Le jeune homme de 26 ans va rencontrer Sophie Cluzel, la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées.
« Cette rencontre va nous permettre de rendre compte du périple et de discuter des possibilités pour l’entreprise  : sa reconnaissance et les moyens dont elle a besoin pour continuer à vivre », explique Édouard. L’après-midi, c’est à l’Assemblée nationale qu’il risque de se rendre…
. Article du 26/01/2018 - La Dépêche
. Article du 25/01/2018 - La Dépêche
. Article du 24/01/2018 - La Dépêche
. Article du 23/01/2018 - La Dépêche

J.-L. Castell, président de la CCLG : « 2018, une année de projets »
Le vendredi 19 janvier, à la halle polyvalente à Lectoure, Jean-Louis Castell, président de la communauté de communes de la Lomagne Gersoise (43 communes et 20 000 habitants), a présenté ses vœux pour l’année 2018 devant une vaste assemblée, dont des élus : MM. Raymond Vall et Franck Montaugé, sénateurs du Gers ; Ronny Mazzoléni, conseiller régional ; Xavier Ballenghien, conseiller départemental ; Gérard Duclos, maire de Lectoure, et de nombreux autres maires. Après un bilan des actions de 2017, le président Castell a annoncé pour 2018 « une année de projets », fondée sur de nombreux investissements et une attention toute particulière à la jeunesse.
Un Laboratoire d’initiative rural
Le contrat entre le PETR Portes de Gascogne et Toulouse Métropole avance sur le projet alimentaire de territoire avec comme objectif de valoriser nos producteurs agricoles. M. Castell a salué l’action de Matthieu Regnault et Guillaume Laval en matière de création vidéo avant d’évoquer la lutte contre la désertification médicale. Il a mis en avant l’exemple courageux d’Édouard Detrez, dirigeant de l’entreprise « Le Fauteuil Roulant français », qui a rejoint Paris en fauteuil, après 710 km à bout de bras, depuis Lectoure…
. Article du 24/01/2018 - La Dépêche

Créateurs d’Avenir / Coup de cœur - Julien Leclerq, Lucie Brasseur et YakaBooks
Cette remarquable maison d’édition gersoise invente le livre neuf à 2 euros ! Vous ne pourrez plus utiliser de fallacieux prétextes…
De 0 à 120 ans, les livres YakaBooks sont plus qu’accessibles, avec leur incroyable prix de vente à 2 euros. Une merveilleuse initiative due à Julien Leclerq et Lucie Brasseur. Coup de cœur de la rédaction.
Yaka oser et Yaka l’faire sont dans un bateau. Qui est-ce qui gagne ? Le monde de l’édition et de la culture ! YakaBooks, la petite maison d’éditions gersoise est en train de révolutionner le monde du livre, avec ses ouvrages inédits et de qualité à 2 euros, prêts à inonder le territoire…
. Article du 22/01/2018 - PresseLib

Gérard Duclos et Maryse EscribeLectoure - Gérard Duclos : « Sans hôtel, les thermes auraient fermé »
Le maire Gérard Duclos revient sur le dossier des thermes et de l’hôtel.
La question se pose encore pour certains : pourquoi un tunnel à Lectoure ?
Je rappelle que lorsque Bernard Riac, le P.-D.G. du Groupe Val Vital, a pris la gestion des thermes en délégation de service public, il a souhaité réaliser un hôtel près du centre thermal. S’est libéré l’ancien collège qu’il a acheté 329 000 € avec l’engagement de ma part de relier les deux établissements.
Le tunnel n’était pas la seule solution.
Non, il y en avait deux : une passerelle ou un tunnel. La première n’était pas chère (270 000 €) et s’installait en une nuit. Mais des gens ont alors poussé des hauts cris en affirmant que cette passerelle allait défigurer notre ville. Nous avons alors opté pour la seconde solution et je ne suis pas revenu sur ma parole car, sans hôtel, les termes auraient fermé, ce qui aurait été un désastre pour Lectoure…
. Article du 18/01/2018 - La Dépêche

Edouard Detrez en Fauteuil Roulant Français #aboutdebrasLe Fauteuil Roulant Français - Le jeune chef d’entreprise gersois devrait atteindre l’Elysée en fauteuil roulant d’ici une semaine
Parti de Lectoure le 4 janvier en fauteuil roulant, Édouard Detrez poursuit sa folle épopée vers l’Elysée. Une destination qu’il devrait atteindre le 24 janvier afin de rencontrer Emmanuel Macron. Son but  ? Interpeller le président sur la situation délicate de son entreprise et évoquer le sujet du handicap.
Son entreprise gersoise Le Fauteuil Roulant français créée il y a trois ans est en effet dans une situation financière délicate. Depuis bientôt deux semaines, entouré de ses parents et de son frère Stephen, Edouard parcourt donc une partie de la France à la seule force de ses bras. Une épreuve qui s’avère douloureuse et qui requiert une grande force physique et mentale.
« J’ai des douleurs constamment. Tous les jours, nous devons rouler avec les éléments  : la pluie, le froid… Aujourd’hui par exemple, il y a beaucoup de vent et je dois redoubler mes efforts. »…
. Article du 17/01/2018 - La Dépêche

Patin'Fleurance 2 a refermé ses portes« Pat’in Fleurance 2 » a refermé ses portes
L’Association des commerçants, artisans et professions libérales de Fleurance tient à vivement remercier l’ensemble des intervenants et participants à cette magnifique manifestation qui a été, pour la seconde fois, synonyme de succès, de joie et de convivialité.
Elle remercie tous les sponsors pour leur soutien financier et leur partenariat.
Merci à la CCLG, office de tourisme de la Lomagne, aux élus et aux employés municipaux. Merci à tous les bénévoles, commerçants et particuliers, de nous avoir spontanément consacrés de leur temps afin de contribuer à la bonne logistique et au bon déroulement de notre manifestation…
. Article du 11/01/2018 - La Dépêche

Edouard Detrez poursuit sa routeLe Fauteuil Roulant Français - Edouard Detrez poursuit sa route
Edouard Detrez qui s’est lancé mercredi de Lectoure pour sa « Traversée de l’Espoir » sur fauteuil roulant vers Paris (« 710 km à bout de bras ») devait reprendre la route ce matin après une journée de repos hier à Périgueux, sa ville natale.
Aujourd’hui, à l’occasion de la cinquième étape, c’est entre Périgueux et Nontron qu’il progressera. Partout le jeune Gersois, qui mène cette opération pour « sauver » son entreprise Le Fauteuil Roulant Français en manque d’investisseurs, reçoit le meilleur accueil…
. Article du 09/01/2018 - La Dépêche

Une série sur le monde viticole en projetAprès #32 une nouvelle série sur le monde agricole
Des jeunes Gersois passionnés de cinéma tournent le pilote d’une série sur le thème du vin au domaine de Mirail à Lectoure. Ils souhaitent que le projet soit à la fois drôle et instructif.
Ils avaient fait le buzz cet été avec la diffusion de leur websérie #32. Une série racontant la vie d’une bande de jeunes vivant dans le Gers et obligés de quitter leur région pour aller faire leurs études. Un « plus belle la vie » à la mode du Sud-Ouest qui avaient conquis des milliers d’Internautes. Le premier épisode de la série a été visionné plus de 11 000 fois. « Notre idée c’était de parler des jeunes qui vivent dans une zone rurale. Que les jeunes du coin aient quelque chose pour eux », explique Matthieu Regnaut, l’un des deux réalisateurs.
Le noyau dur de ces fanas de cinéma âgés en moyenne de 25 ans et rejoins par une quinzaine de nouveaux membres se lance dans une nouvelle aventure. Depuis jeudi et jusqu’au 16 janvier, ils tournent l’épisode pilote d’une nouvelle série au domaine de Mirail à Lectoure. La démarche est cette fois différente…
. Article du 15/01/2018 - PresseLib
. Article du 07/01/2018 - La Dépêche

Edouard Detrez parcourt la France d Lectoure à l'Elysée à bout de bras avec son Fauteuil Roulant FrançaisLectoure - Du Gers à l’Elysée en fauteuil roulant : Édouard Detrez a commencé son périple
Ils étaient environ une centaine à avoir fait le déplacement pour soutenir et encourager Édouard Detrez ce jeudi matin. Plus déterminé que jamais, le jeune homme de 26 ans s’est élancé sur les routes depuis la zone artisanale de Lectoure. Il compte rallier Paris en trois semaines à la seule force de ses bras dans le but de rencontrer le président Emmanuel Macron, soit 710 kilomètres.
Principal objectif  : sauver son entreprise le Fauteuil Roulant Français créée il y a trois ans. Elle risque en effet de disparaître faute d’investisseurs. « Je vais essayer d’interpeller notre Président et les Français sur l’existence d’un savoir-faire français dans les fauteuils roulants actifs et sportifs », explique-t-il. Cette « traversée de l’espoir » sera aussi l’occasion d’évoquer la question du handicap avec le président et les jeux paralympiques de 2024 à Paris. « Nos athlètes paralympiques ne sont pas munis d’un matériel français », regrette-t-il. Neuf départements, 17 étapes, 18 villes, près d’un million de personnes concernées  : voici ce qui attend Édouard.
Malgré l’enjeu, le Gersois est serein et plus déterminé que jamais. « Ça va être un défi physique et mental  : il va falloir avaler 30 km par jour. J’espère avoir l’engouement de tous les Français et du monde à l’arrivée  ; ce serait formidable ! »…
. Article du 05/01/2018 - La Dépêche
. Article du 04/01/2018 - Le journal du Gers
. Article du 04/01/2018 - La Dépêche
. Article du 03/01/2018 - La Dépêche

Yakabooks, start-up maison d'édition« YakaBooks » la start-up gersoise qui refonde l’édition
Installée lieu-dit Milloc à Lectoure, YakaBooks est une maison d’édition citoyenne, qui veut promouvoir la lecture en proposant des œuvres de qualité, la plupart inédites, au prix unique de 2 €. YakaBooks a été créée par Julien Leclercq, auteur de « Journal d’un Salaud de patron », ancien libraire puis journaliste, et Lucie Brasseur, auteure de « Les larmes rouges du citron vert ». Entretien avec cette dernière, passionnée de littérature et dont les engagements militants et entrepreneuriaux ont toujours cherché à réduire les inégalités en matière d’accès à la culture.
Pourquoi Lectoure ?
Je suis originaire de la région parisienne mais mes parents ont décidé de s’installer à La Romieu et mes grands-parents ont acheté une maison à Lectoure. Quant à Julien, né à Paris, il est tombé amoureux du Gers. La vie nous a réunis et nous avons trouvé cette maison avec entrepôt, parfaite pour notre projet.
Vous avez créé deux emplois ?

. Article du 02/01/2018 - La Dépêche

Remise des médailles au personnel de Castel & FromagetEntreprise - Castel et Fromaget décore ses salariés
Plus de cent salariés ont été décorés de la médaille du travail par le directeur de l’entreprise fleurantine Castel et fromaget (construction métallique), Sylvain Mallet. Cette cérémonie s’est déroulée vendredi à midi sous la halle Eloi-Castaing en présence du sénateur Raymond Vall, de Jean-Louis Castell président de la communauté des communes et d’Émilie Muñoz-Dennig maire de la localité. Tous ont souligné l’importance d’une telle démarche qui permet de mettre en avant des salariés qui, au fil du temps, mettent en valeur un certain savoir-faire qui fait la richesse de ce territoire.
Félicitations aux récipiendaires
Ont obtenu la médaille du travail « grand or » : Philippe Boutet, François Brousse, André et Jean-Jacques Delas, Jean-Pierre Gauthier, Chantal Monge…
. Article du 28/12/2017 - La Dépêche

Piste de luge à LectoureAnimations Lectoure - Succès de fréquentation pour la luge
La luge à Lectoure, c’est un succès ! Cette initiative ludique de l’Association des commerçants et artisans de Lectoure (ACAL), d’installer une piste de luge monumentale sur le parvis de la cathédrale de Lectoure, afin de favoriser le commerce local et d’animer le centre-ville pour les fêtes de fin d’année, a trouvé son public.
Les entreprises partenaires ont organisé des soirées conviviales pour leur personnel, les enfants des écoles ont pu dévaler gratuitement les trois pistes et les parents n’hésitent pas à emmener leurs enfants faire des tours de luge.
La piste de luge est ouverte au public jusqu’au 31 décembre, de 10 heures à 13 heures et de 14 heures jusqu’au début de soirée, en fonction de la fréquentation…
. Article du 27/12/2017 - La Dépêche

Patin'FleuranceAnimations Fleurance Action - Découvrez les joies de la glisse sur la patinoire en centre-ville de Fleurance
« Vous avez aimé Patin’ Fleurance 1, vous allez adorer Patin’ Fleurance 2 ! ». C’est ainsi que Jean-Paul Lafforgue, président de l’association des commerçants a conclu son discours d’inauguration samedi matin, peu avant le coup de sirène de midi. Il a remercié le sénateur Raymond Vall, la municipalité de Fleurance dont Emilie Muñoz-Dennig, maire, Philippe Martin président du conseil départemental, les conseillers départementaux Charlette Boué et Bernard Gendre, le conseiller régional Ronny Guardia-Mazzzoléni, les représentants de la communauté des communes (Suzanne Macabiau et Xavier Ballenghein), pour leurs aides à la réalisation de ce projet. II n’a pas oublié les commerçants de la ville et les sponsors, notamment Fleurance-Nature qui a été la première à inaugurer cette patinoire avec une belle partie de hockey exécutée par son personnel.
L’occasion aussi pour le président de rappeler que « si le gouvernement essaye de travailler sur l’évasion fiscale, Fleurance’Action travaille pour limiter l’évasion commerciale vers les grands centres comme Auch, Agen, Toulouse et espère que ces fêtes de fin d’année rendent les Fleurantins heureux d’être dans cette belle ville »…
. Article du 26/12/2017 - La Dépêche

L'éclairage public de la ZI de Lectoure a été rénové pour faire des économies d'énergieEnergie - Extension de l’éclairage public à la ZI de Lectoure
Le président de la Lomagne Gersoise, Jean-Louis Castell, a visité récemment avec Xavier Bellenghein conseiller départemental et Claude Dumas, maire adjoint de Lectoure, la zone industrielle (ZI) lectouroise, où, dans le cadre de son récent transfert par la commune de Lectoure, des travaux de modernisation de l’éclairage public ont été menés pour réduire la consommation en énergie.
Maître mot : la préservation de l’environnement
Dans le but de réduire l’ensemble de ses consommations énergétiques et donc ses émissions de gaz à effet de serre, la Lomagne Gersoise a engagé la rénovation complète de l’éclairage public dans les zones d’intérêt communautaire, notamment à Lectoure et Fleurance. L’objectif était de rénover l’ensemble des points lumineux dans ces zones avec une ambition initiale de réduction de consommation de 30 % par rapport à 2014, de réduction des coûts de fonctionnement et d’amélioration du service public…
. Communiqué de presse
. Article du 24/12/2017 - La Dépêche

Jean-Louis Castell, Eric Laborde et Patrice Suarez avec les responsables des établissements Carté et GoudyCirculation - Déplacements - Communauté de communes - Une voie de desserte des entreprises rénovée
Le président de la Lomagne gersoise Jean-Louis Castell s’est rendu récemment sur la commune de Pauilhac en compagnie d’Eric Laborde, vice-président en charge des travaux, et Patrice Suarez, maire, pour constater les travaux menés sur la voie de desserte des établissements Carté et Goudy situés à proximité de la zone d’activités de Fleurance. La Lomagne gersoise a intégré cette voie dans la voirie communautaire en début d’année 2017 en raison de son trafic et de sa desserte d’équipements économiques. Des travaux d’assainissement, de reprofilage et de revêtement étaient nécessaires pour la remettre en état sur 4 m de largeur et 800 m de longueur. Le chantier a pu être réalisé mi-novembre par l’entreprise Carrère (groupement Malet Carrère) pour un montant de travaux de 25.000 €. En 2017, la Lomagne gersoise est intervenue sur 12 voies (Brugnens, Castelnau-d’Arbieu, Fleurance, La Romieu, Lectoure et Pauilhac), traitant 24 % de l’ensemble de la voirie transférée par les communes. L’investissement pour l’ensemble de ces travaux réalisés cette année avoisine les 216.000 €.
. Communiqué de presse
. Article du 22/12/2017 - La Dépêche

Estelle Schaeffer, orthophoniste à la maison de santé de Lomagne et Jean-Louis CastellLa maison de santé s’agrandit
Une nouvelle orthophoniste, Estelle Schaeffer, s’est installée en octobre à la maison de santé de Lomagne à Fleurance, portant à 18 le nombre de professionnels y exerçant (un médecin généraliste, cinq infirmières, deux dentistes, un ostéopathe, trois kinés, deux podologues, deux psychologues, un sophrologue et une orthophoniste). Jean-Louis Castell, président de la communauté des communes de la Lomagne gersoise (CCLG), lui a rendu visite et s’est réjoui de son installation au sein de la maison de santé. Diplômée de l’école de Tours en 2008, Estelle Schaeffer a exercé son activité pendant neuf ans à Strasbourg et a choisi de s’installer à Fleurance pour la qualité de vie et des services et pour intégrer une structure pluridisciplinaire facilitant le fonctionnement en coopération avec d’autres professionnels de santé. Aussi, le président de la CCLG était lundi dans cet établissement, où il a rencontré d’autres professionnels de la santé avec qui il a pu partager quelques impressions favorables.
. Communiqué de presse
. Article du 22/12/2017 - La Dépêche

Retrouvez les revues de presse des années précédentes :

. Revue de presse 2017

. Revue de presse 2016

. Revue de presse 2015


© 2006 Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise. Réalisé sous SPIP

Réalisation financée par le programme européen Leader + Logo