Accueil > S’informer

Revue de presse

actualité

Devant l'épicerie du Foirail, Suzanne Macabiau, maire de Miradoux, Nicolas Glévard et Marcelle Bergia, présidents de l'association Notre épicerie associative de Miradoux./ Photo DDM P. L.Miradoux - A l’inauguration de l’épicerie associative
Plus de 150 personnes ont répondu présent pour l’inauguration de l’épicerie associative de Miradoux, place du Foirail (dans l’ancienne poste). Suzanne Macabiau, maire de la commune, a indiqué : « Cela a très bien marché, toute la population de Miradoux et très largement du canton, les marcheurs qui arrivent aussi, sont venus ce matin. C’est un très beau projet qui a été réalisé en un temps record : statuts de l’association en février, début des travaux début mars, ouverture le 13 avril, on ne pouvait pas faire mieux pour ce véritable projet citoyen. Nous remercions Mme Rae, une ressortissante britannique vivant à Miradoux depuis très longtemps, qui a permis le lancement de l’épicerie et offert les tabliers qui seront la référence de l’épicerie. Chacun a apporté beaucoup pour les peintures, l’agencement, un kakémono avec le logo réalisé par une personne de Miradoux, une somme de talents pour ouvrir une petite épicerie avec beaucoup de charme, très bien achalandée en produits locaux, bios et raisonnés, et une belle cave ! L’épicerie sera ouverte tous les jours (sauf une demi-journée de fermeture) grâce aux nombreux bénévoles. Nicolas Glévard, président de la brasserie du Vaillant Fourquet (qui fait la bière de Miradoux), et Marcelle Bergia ont été élus démocratiquement présidents de l’association Notre épicerie associative de Miradoux, qui gère l’épicerie du Foirail ». A l’ouverture de ce commerce de proximité s’ajoute celle d’un nouveau cabinet médical.
. Reportage du 15/04/2019 - France 3 Occitanie
. Article du 17/04/2019 - La Dépêche

 La Maison D'Aux, La RomieuUn journal anglais place six villages d’Occitanie dans le Top 20 des plus beaux villages de France
A trois mois des vacances d’été, le quotidien anglais the Guardian a publié le week-end dernier son classement des vingt plus beaux villages de France. Notre région occupe une large place dans ce Top 20 puisque six villages d’Occitanie figurent dans le classement.
La Romieu
Vient ensuite le village de la Romieu dans le Gers, en 12e position. The Guardian conseille à ses lecteurs d’aller voir l’église Saint-Pierre, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la place à arcades et le jardin botanique les Jardins de Coursiana. Nos confrères expliquent aussi l’origine du village, fondé par un moine, de retour d’un pélerinage à Rome à la fin du XIe siècle…
. Article du 16/04/2019 - France 3 Occitanie
. Article du 16/04/2019 - La Dépêche
. Article du 13/04/2019 - The Guardian

Pascal Lafont, président de l'association Asan-bio./ Photo DDM, F. C.L’association Asan-bio s’organise en Lomagne
Il y a quelques jours, le président de la communauté des communes de la Lomagne Gersoise (CCLG), Jean-Louis Castell, recevait à son siège les principaux acteurs de la filière agroalimentaire, « Santé par Alimentation Naturelle et Biologique » pour l’assemblée générale constitutive de la nouvelle association ASAN-Bio. Cela à l’initiative de Raymond Vall, sénateur et de Jean- Louis Castell qui ont souhaité créer des filières sur le territoire.
« Ce regroupement d’acteurs de la production, de la transformation et de la distribution est avant tout destiné à adapter collectivement nos choix de production en fonction des besoins réels du marché et des attentes du consommateur, depuis l’agriculteur jusqu’au distributeur. » explique Pascal Lafont, dirigeant de l’entreprise « Les Vergers de Gascogne », et élu président d’ASAN- Bio par le conseil d’administration aux côtés d’Anaïs Dupuy, « Les Herbes d’Helios », à Lectoure, élue trésorière et de Bruno Mattel, « Les Jardins de Cocagne », à Fleurance, élu secrétaire…
. Article du 13/04/2019 - La Dépêche

Mobilisation générale pour l’épicerie associative
Samedi, les habitants de Miradoux inaugureront leur épicerie associative. Fruit d’un véritable effort collectif, celle-ci apparaît comme un enjeu majeur pour « sauver le village ».
L’un frotte, l’autre essuie. À Miradoux, il règne comme un air de détermination générale dans le village. À quelques jours de l’ouverture de leur nouvelle épicerie associative, les habitants s’activent. Dans l’ancien local de la poste, prêté par la mairie, les étagères attendent, accrochées au mur, les premiers produits. « C’est un garage de Jegun qui nous les a données. Presque tout notre matériel provient de dons », raconte Jessica Brut.
Cette Miradouzaine fait partie de l’association « Ma petite épicerie ». Créée en octobre, lorsque le dernier commerce du village a fermé ses portes, celle-ci a comme objectif d’ouvrir une nouvelle épicerie « pour faire revivre le village ». « Entre habitants, nous nous sommes mobilisés avec la mairie et les producteurs pour tirer la sonnette d’alarme. Cette épicerie est importante non seulement pour les habitants mais aussi pour les 12 000 pèlerins qui passent chaque année par ce village », explique-t-elle. Situé sur le chemin de Compostelle, le village qui compte près de 500 âmes à l’année, en tire le principal de son activité économique…
. Article du 11/04/2019 - La Dépêche

Lors de cette assemblée, Jean-Louis Castell, président de la CCLG, et son vice-président, Denis Castagnet, ont présenté les orientations budgétaires./ Photo DDM Florent Carly.Conseil communautaire : poursuite des investissements
Le dernier conseil communautaire de la Lomagne Gersoise s’est déroulé jeudi. L’ordre du jour a notamment porté sur les questions budgétaires et fiscales.
Le président Jean-Louis Castell et le premier vice-président en charge des finances, Denis Castagnet, ont soumis aux conseillers communautaires l’approbation des comptes 2018 et les projets de budgets pour 2019.
Le bilan de l’année 2018 laisse apparaître un excédent confortable, résultat de l’objectif fixé de réduction et d’optimisation des dépenses de fonctionnement. Il a souligné que 50 % des recettes réelles de la collectivité, après reversement aux communes, sont affectées au financement de l’investissement…
. Communiqué
. Article du 10/04/2019 - La Dépêche

Les élèves de l'école de musique de la Lomagne gersoise devant leur public, ravi, et le professeur Christophe Bouhier./ Photo DDM P. L.Concert de l’école de musique à Lectoure
Dernièrement, dans la salle de la Comédie, rue Nationale, l’école de musique de la Lomagne gersoise a proposé un concert donné par ses élèves, dans le cadre d’un échange avec les classes de clarinette de l’école de musique de Pompertuzat et du conservatoire de Mérignac. Le public nombreux, essentiellement des parents d’élèves mais pas uniquement, a été ravi de ce moment musical de qualité.
. Article du 10/04/2019 - La Dépêche

Au centre : Michel Sesques, PDG d'Airbus Développement, a signé une convention avec Jean-Louis Castell, président de la Lomagne Gersoise, et Raymond Vall, sénateur./ Photo DDM F. C.Economie - Coopération entre la Lomagne Gersoise et Airbus Développement
Dans le cadre de la Semaine de l’industrie, la soirée de jeudi organisée par « Entreprendre en Gascogne » Pôle 21 et la communauté des communes de la Lomagne gersoise (CCLG) a permis au PDG d’Airbus Développement, Michel Sesques, de présenter les activités de cette filiale d’Airbus Industrie qui consacre environ 3 millions d’euros par an sur l’ensemble du territoire pour pouvoir l’aménager et créer des start-up ou PME innovantes, créatrices d’emplois.
Après un long échange avec la salle où de nombreux chefs d’entreprise, artisans, commerçants et élus étaient présents, le président Michel Sesques a signé avec le président Jean-Louis Castell et le sénateur Raymond Vall la première convention de coopération pour aider le Laboratoire d’Innovation Rurale (LIR), accélérateur de création d’entreprises dont les travaux ont commencé en plein cœur de la bastide fleurantine…
. Article du 26/03/2019 - La Dépêche

Jacqueline Gourault s'intéresse au traivail réalisé par un lycéen au fablab
L'affiche du fablab avec un cadre réalisé sur place avec une découpe laser et dédicacée par la ministre.
Rencontres positives avec la ministre Jacqueline Gourault
Journée chargée, ce vendredi 22 mars, pour la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, laquelle a accompagné en matinée le déplacement du premier ministre, Edouard Philippe. Ensuite, elle se dirigea dans l’après-midi, à Lectoure, pour visiter la Maison des services publics, MSAP où elle fut accueillie par le maire, Gérard Duclos et par de nombreuses personnalités parmi lesquelles les directeurs de la CAF et de la MSA…
… Jacqueline Gourault fila ensuite à Fleurance pour visiter le Fablab (Laboratoire de fabrication) éphémère situé dans les locaux de la Communauté de communes de la Lomagne gersoise. Une vingtaine de lycéens présentèrent leurs travaux via leur ordinateur, ce qui intéressa fortement la ministre qui ne se priva pas de les questionner. Elle eu droit aussi à une démonstration de découpe au laser en 3D ce qui lui permit de repartir avec un petit souvenir en bois et un gobelet entièrement écologique et recyclable.
Jean-Louis Castell, président de la Lomagne gersoise : « Cette visite de Jacqueline Gourault est très positive pour nous car c’est Paris qui descend dans le Gers pour découvrir un laboratoire innovant en milieu rural et cela a plu à notre ministre. C’est un investissement très important que nous faisons grâce à l’aide de l’État et de la Région lesquels nous aident à hauteur de 70 % à l’acquisition de matériel d’occasion. A noter aussi que nous achetons ce que les autres n’ont pas, ce qui permet d’agir en complémentarité avec Auch ».
. Article du 22/03/2019 - Le Journal du Gers

Les Petits Princes ont manipulé des ordinateurs./ Photo DDM Florent Carly.
Michel Sesques, le PDG d'Airbus Développement, a visité l'atelier « fablab »./ Photo DDM Florent Carly.
Fablab éphémère : des « portes ouvertes »
Cette année, la Lomagne gersoise participe de nouveau activement à la Semaine nationale de l’industrie qui se poursuit jusqu’au dimanche 24 mars et qui est placée sous le thème de la « French Fab en mouvement », une thématique en phase avec le projet communautaire de laboratoire d’innovation rurale qui sera développé au cœur même de la bastide. C’est une nouvelle occasion de tester grandeur nature les futurs services qui y seront proposés, au premier rang desquels le « Fablab Lomagne Gers ». Depuis le premier fablab éphémère en mars 2018, plusieurs personnes (futurs « fabmakers »), qui ont participé à cette expérience, se réunissent régulièrement pour réfléchir aux orientations, à l’aménagement et à l’organisation de ce lieu. Toute la semaine, un « fablab éphémère » est hébergé dans les locaux du siège de la communauté de communes…
. Communiqué
. Article du 22/03/2019 - La Dépêche
. Article du 23/03/2019 - La Dépêche

L'association Epicerie du Foirail a prévu d'inaugurer son épicerie à la mi-avril./ Photo DDM P. L.Commerce - Miradoux - Epicerie associative : le chantier avance
L’Epicerie du Foirail va bientôt voir le jour. Pour pouvoir concrétiser ce projet, la création d’une association 1901 a été votée le 11 février par une centaine de personnes décidées à vivre l’aventure. La commission chargée des travaux s’est immédiatement mise à l’ouvrage pour réaliser les aménagements nécessaires dans ce qui était l’ancien bureau de poste et pour faciliter l’accès au magasin. La peinture a suivi et le mobilier va arriver. La commission « vente » sillonne le secteur pour contacter les fournisseurs de produits de première nécessité et les producteurs locaux, dont un certain nombre a déjà choisi de participer au projet. Un site internet et un compte Facebook sont en cours de réalisation. Tous les participants à ce projet sont bénévoles, leur objectif est de relancer dans le village un commerce de proximité qui devrait se structurer, par la suite, soit sur un modèle coopératif, soit sur un modèle commercial classique. L’association a prévu d’inaugurer son épicerie à la mi-avril. « Nico », le coprésident, déclare : « On fera au mieux pour commencer et le « bien », voire le « parfait » viendront ensuite ». Ceux qui souhaitent apporter des idées, des souhaits, une aide matérielle ou financière peuvent contacter l’association par mail epiceriemiradoux@gmail.com.
. Article du 22/03/2019 - La Dépêche

Michel Sesquès, président du groupe Airbus, sera ce soir salle Eloi -Castaing./ Photo DDM, F. C.Airbus Développement soutient l’économie et l’emploi
Michel Sesquès, président d’Airbus Développement, intervient aujourd’hui, à 18 h 30, salle Eloi-Castaing, à l’occasion de la soirée économique organisée par la communauté de communes de la Lomagne Gersoise, en partenariat avec les clubs d’entreprises Pôle 21 et Entreprendre en Gascogne, dans le cadre de la Semaine de l’industrie.
Ce juriste de formation, qui a été successivement DHR du Groupe Eurocopter puis d’Airbus Defense & Space, avant de devenir directeur du siège d’Airbus à Suresnes, a été nommé en juin 2018 président-directeur général d’Airbus Développement dont le siège est à Blagnac.
Cette filiale d’Airbus soutient la création d’entreprises et l’essaimage de start-up ou de PME. Elle concourt également à la revitalisation des sites et à la création d’emplois dans les régions où Airbus est présent en France. Elle apporte son expertise et son soutien aux porteurs de projets et facilite la mise en relation entre les services d’Airbus et l’écosystème territorial…
. Article du 21/03/2019 - La Dépêche

Une équipe renforcée pour l'Association des commerçants, artisans et professions libérales de Lectoure (ACAL 32)./ Photo DDM P. L.Economie - commerces - Lectoure - ACAL : une équipe renforcée
Les membres de l’Association des commerçants, artisans et professions libérales de Lectoure (ACAL 32) se sont réunis en assemblée générale extraordinaire le 19 février, au bar le XIII, rue Alsace-Lorraine, à Lectoure, sous la présidence de Gaëlle Lacombe qui a souhaité la bienvenue à la vingtaine de participants. L’objectif de cette assemblée était de procéder aux votes des modifications suivantes : modifier le siège social de l’ACAL et le situer à la mairie ; augmenter le nombre de membres au conseil d’administration, passé de 9 membres à 21 maximum ; abaisser le délai de carence pour l’entrée au bureau ; instaurer un tarif universel pour les commerçants, artisans, professions libérales à 100 € ; toutes ces dispositions ont été adoptées à l’unanimité. Puis il a été procédé à l’élection du conseil d’administration : Gaëlle Lacombe, chef d’entreprise, artisan ; Sylvie Aché, commerçante ; Philippe Joseph, commerçant ; Christiane Matéos, commerçante ; Mathilde Léon, artisan ; Jean-Marie Neels, artisan, commerçant ; Marie-Hélène Cantiran, Village des Brocs (14 représentants), tous élus encore pour un an ; Serge Pana, artisan retraité, membre d’honneur ; Pierre Léoutre, écrivain, associations culturelles ; Marc Gomez, profession libérale ; Daniel Ligardes, chef d’entreprise ; Thomas Magri, chef d’entreprise ; Véronique Priou, artisan ; Gérard Romero, commerçant ; Alex Semat, profession libérale ; Stéphane Tagliaferi, chef d’entreprise ; Hervé Ulian, commerçant ; Gérôme de Beys, restaurateur ; Frédéric Guida, restaurateur.
. Article du 19/03/2019 - La Dépêche

Lors de cette assemblée, Jean-Louis Castell, président de la CCLG, et son vice-président, Denis Castagnet, ont présenté les orientations budgétaires./ Photo DDM Florent Carly.Les orientations budgétaires ont été débattues
Le dernier conseil communautaire de la Lomagne gersoise (CCLG) vient de se tenir. L’ordre du jour était principalement dédié au débat d’orientations budgétaires afin de définir les objectifs et orientations à confier à la CCLG dans les années à venir. Le président Jean-Louis Castell et le premier vice-président Denis Castanet ont présenté ce sujet en s’appuyant sur les analyses financières rétrospective et prospective qui traduisent une situation financière saine et maîtrisée. Ils ont souhaité que cette présentation puisse être l’occasion d’un échange sur le projet politique à l’orée du renouvellement de mandature en 2020…
. Communiqué
. Article du 18/03/2019 - La Dépêche

Cette place portera le nom de « place Bernard-Lapeyrade »./ Photo DDM Florent Carly.Une place au nom de Bernard Lapeyrade
Lors de sa dernière séance, le conseil municipal a approuvé la dénomination d’un espace public en hommage au Dr Bernard Lapeyrade, qui a disparu le 8 décembre 2016. Le conseil a donc approuvé cette dénomination afin de rendre hommage à son engagement pour la ville et le territoire. Le conseil a donc décidé d’attribuer le nom « place Bernard-Lapeyrade » à l’espace public situé entre le centre pédagogique du développement durable et le siège de la communauté des communes, situé avenue Pierre-de-Coubertin (RN 21). La maire a rappelé lors de cette séance que Bernard Lapeyrade a été membre du conseil municipal de la ville du 17 mars 1989 au 27 mars 2014, où il a assuré les fonctions de maire adjoint pendant vingt-cinq ans au service des finances et en qualité de premier adjoint. Il a été cofondateur et président de la communauté des communes de la Lomagne gersoise (CCLG) du 22 janvier 1999 au 23 avril 2014. C’était un médecin apprécié et reconnu. C’était aussi un ardent défenseur de sa profession investi pour la sauvegarde des hôpitaux locaux (Fleurance et Lectoure), ainsi que de la création de la maison de santé à Fleurance. Urgentiste et fortement impliqué au niveau départemental, il a été omniprésent auprès des sapeurs-pompiers. Passionné de rugby, il a œuvré pendant trente-cinq ans en qualité de médecin auprès des équipes de l’ASF rugby. Conseiller régional de 2010 à 2015, Bernard Lapeyrade a été en quête de subventions pour la ville et a obtenu des sommes considérables pour les infrastructures innovantes, dont celle qui est en cours place de la République…
. Article du 16/03/2019 - La Dépêche

Les élus de la CCLG ont déjà accueilli Michel Sesques le 28 février pour discuter d'un partenariat entre Airbus Développement et le Pays Portes de Gascogne./ Photo DR.Semaine de l’industrie : le PDG d’Airbus Développement invité
La Semaine de l’industrie revêt toujours une dimension événementielle à Fleurance et sur le territoire de la Lomagne gersoise. « On a l’habitude d’inviter un capitaine d’industrie. L’an dernier, c’est Jean-Claude Fayat, PDG d’une des plus grandes entreprises françaises du BTP, qui nous avait fait l’honneur de sa présence. Cette année, nous accueillerons Michel Sesques, le PDG d’Airbus Développement. Le 21 mars, à 18 h 30, à la halle Eloi-Castaing, il viendra nous parler de la 3e économie d’Occitanie et de tous les systèmes d’accompagnement qu’il souhaite mettre en œuvre dans le Gers mais aussi en Ariège », annonce Jean-Louis Castell, le président de la communauté de communes. Une convention de partenariat est en cours d’élaboration entre le PETR Portes de Gascogne et Airbus Développement, filiale de l’avionneur spécialisée dans l’aide aux start-up. Michel Sesques connaît bien notre département…
. Article du 15/03/2019 - La Dépêche

Florian Duval lance le premier marathon de l'histoire du cinéma gersois./ Photo DDM repro. P. L.Événement : à J – 2 des 24 Heures du court-métrage
Dans le cadre de la Fête du court-métrage, action nationale orchestrée par le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée), Florian Duval, producteur de films d’animation et organisateur depuis trois ans du Festival du film court en Armagnac, lance une nouvelle aventure, en partenariat avec la ville de Lectoure, l’office de tourisme Gascogne Lomagne et l’association Les Gasconnades : Lectoure sort la grosse artillerie, avec plus de 120 films projetés sur un écran géant réalisé pour l’occasion (7,5 m x 4 m). Installés dans la halle aux grains, joyau d’architecture néoclassique du XIXe siècle, vous aurez le loisir de profiter de cette installation unique et d’un espace d’échange autour d’un verre, d’une assiette de productions microlocales (gastronomiques). Tout commencera le samedi 16 mars à 12 heures par un apéritif d’ouverture et en musique, en victuailles et en boissons sera entamé le premier marathon de l’histoire du cinéma gersois, jusqu’à l’apéritif de clôture, le dimanche 17 mars à 12 heures. Pendant 24 heures, vont se succéder programmes jeune public, hommage aux Frères Lumières, créations artistiques multidisciplines, etc. L’entrée est entièrement gratuite, exception faite des denrées disponibles à la halle.
Contact et renseignement au 05 62 64 00 00 ou contact@otgl.fr
. Article du 14/03/2019 - La Dépêche
. Article du 21/03/2019 - La Dépêche

On peut s'inscrire à une formation « référent compostage collectif ». / Photo DDM Ysabel archives.Se former au compostage collectif
Trigone et le SIDEL organisent une formation « référent compostage collectif » le mercredi 20 mars, de 14 heures à 16 heures, à Lectoure. Cette formation s’adresse aux futurs référents d’un site mais également à chaque habitant qui utilise ou utilisera une aire de compostage collectif. Afin de faciliter l’organisation de cette formation, merci de vous inscrire le plus tôt possible en envoyant vos noms et coordonnées à anais.armengol@trigone-gers.fr.
Plus d’informations auprès du SIDEL au 05 62 68 71 44.
. Article du 14/03/2019 - La Dépêche

A l'IUT d'Auch dont le directeur Bruno Gabriel a expliqué que beaucoup d'étudiants se préparent à de bons emplois dans l'industrie, la préfète a présenté la Semaine de l'industrie qui mobilise de nombreux partenaires institutionnels et autres/ photo DDM. Sébastien Lapeyrère.Rendre l’industrie attractive et la féminiser
Si vous souhaitez mieux connaître le tissu industriel gersois, rendez-vous sur le site de la préfecture « Semaine de l’industrie 2019 ». Les entreprises qui à cette occasion ouvrent leurs portes au « grand public » y sont répertoriées. Ces entreprises avec celles, majoritaires, qui n’accueilleront qu’un public ciblé (scolaires, étudiants, parents d’élèves, demandeurs d’emplois, professionnels de l’enseignement et de l’orientation etc.) vont donc contribuer à « la French Fab en mouvement » que cette 9ème édition de la Semaine nationale de l’industrie va « mettre à l’honneur » entre le lundi 19 mars et le vendredi 23 mars.
Pas assez de professionnelles French fab qu’es aco ? « Lancée par le ministre de l’économie et des finances en 2017, la French Fab est l’étendard, le nouveau nom de famille d’une industrie française innovante et dynamique (…) Elle participe à l’excellence industrielle française, à l’attractivité des métiers du secteur et au développement de parcours professionnels » » selon la communication gouvernementale. Rendre l’industrie et sa grande variété de métiers, certains exercés en bleu de chauffe d’autres en costard-cravate, attractives aux yeux des jeunes. Des jeunes femmes notamment, puisqu’à peine un tiers des professionnels de l’industrie sont dans les faits, des professionnelles. Attractivité, mixité… Mais aussi promotion « d’une industrie moderne, innovante et écologique » et information du grand public quant aux besoins de recrutements pour faire tourner l’industrie française…
. Article du 13/03/2019 - La Dépêche

L'accueil a été fait par Sandrine Menagazzo, aux côtés d'Emilie Muñoz-Dennig, maire, et de ses adjointes Simone Virelaude et Isabelle Dubord./ Photo DDM, F. CJournée des droits de la femme, Fleurance - Les Fleurantines étaient au rendez-vous
Vendredi 8 mars, c’était la Journée internationale des droits de la femme. A cette occasion et à l’initiative d’un petit groupe, une bonne quarantaine de Fleurantines, responsables d’entreprise, profession libérales et commerçantes ainsi que les élues Emilie Muñoz-Dennig, maire, et ses adjointes Simone Virelaude pour les festivités, Isabelle Dubord pour la culture se sont retrouvées peu avant le coup de sirène de midi chez Nathalie et Sandrine Menagazzo pour partager une collation. Lors de ce rassemblement, elles ont surtout rappelé leurs droits…
. Article du 12/03/2019 - La Dépêche

Lors de l'assemblée constitutive de l'association ASANBIO le 27 février dernierUne filière agroalimentaire s’organise en Lomagne
Création d’une nouvelle association « ASAN Bio »
Le 27 février dernier, le Président Jean-Louis Castell recevait au siège de la Communauté de communes de la Lomagne Gersoise les principaux acteurs de la filière Agroalimentaire, Santé par Alimentation Naturelle et Biologique pour l’assemblée générale constitutive de la nouvelle association ASAN Bio (Agro-alimentaire et Santé par une Alimentation Naturelle et Biologique).
« Ce regroupement d’acteurs de la production, de la transformation et de la distribution est avant tout destiné à adapter collectivement nos choix de production en fonction des besoins réels du marché et des attentes du consommateur, depuis l’agriculteur jusqu’au distributeur. » explique Pascal Lafont, dirigeant de l’entreprise Les Vergers de Gascogne, à Fleurance, et élu président d’ASAN Bio par le conseil d’administration aux côtés d’Anaïs Dupuy, Les Herbes d’Helios, à Lectoure, élue trésorière et de Bruno Mattel, Les Jardins de Cocagne, à Fleurance, élu secrétaire…
. Communiqué
. Article du 10/03/2019 - Le journal du Gers
. Article du 25/03/2019 - La Dépêche

Lionel Creteur ramasse des fleurs de violette.Ce restaurateur gersois cuisine les plantes sauvages
Lionel Creteur a quitté Tillac pour installer son restaurant Racine à Lectoure. L’ouverture est prévue pour le 13 mars. En attendant, il parcourt les bois pour y ramasser des plantes et créer de nouvelles recettes.
Un œil de lynx. Installé au volant de sa voiture, Lionel Creteur est capable de repérer de l’aillet au milieu des mauvaises herbes envahissant les fossés. Quitte à ralentir la circulation, il s’arrête et en ramasse quelques tiges pour une salade composée de plantes glanées ici et là. Ce cuisinier, formé en Belgique, n’a pas choisi le nom de son restaurant par hasard, Racine. D’abord implanté à Tillac, sur les hauteurs du château de Pallanne, il vient de déménager ses fourneaux à Lectoure, où son nouvel établissement s’apprête à ouvrir ses portes, rue Nationale, à deux pas des thermes…
. Article du 09/03/2019 - La Dépêche

Jean-Louis Castell, président de la Lomagne Gersoise, et Daniel LigardesForum de l’habitat et de la décoration de la Lomagne
Une nouvelle réunion du comité de pilotage s’est tenue à la pépinière d’entreprises pour mettre en œuvre le forum de l’habitat et de la décoration de la Lomagne prévu pour les samedi 15 et dimanche 16 juin. C’est le chef d’entreprise lectourois Daniel Ligardes qui est à l’origine du projet. Il explique en ces termes son idée : « Faire tous les ans un forum de l’habitat en Lomagne. L’an dernier, c’était à Fleurance ; cette année à Lectoure, à l’ancien Point Vert, à côté du casino. Il s’agit de fédérer le territoire et de lui donner un dynamisme supplémentaire. Nous sommes aidés par la communauté de communes de la Lomagne gersoise (CCLG), présidée par Jean-Louis Castell ; Xavier Ballenghien, conseiller départemental et vice-président de la CCLG en charge de l’économie ; Suzanne Macabiau, maire de Miradoux et vice-présidente de la CCLG en charge du commerce et de l’agriculture ; la mairie de Fleurance (Emilie Muñoz-Denning, maire, et Gérard Auret, adjoint à l’économie, au commerce et à l’artisanat) ; la mairie de Lectoure (Gérard Duclos, maire, et Claude Dumas, premier adjoint en charge de l’économie, de l’artisanat et du commerce) ; le département du Gers (Valérie Manissol, conseillère départementale) ; la région Occitanie (Ronny Guardia-Mazzoleni) (…). Le lycée public de Maréchal-Lannes à Lectoure est aussi partie prenante via les BTS comptabilité et commerce et leurs professeurs ont immédiatement adhéré au projet, grâce au proviseur Olivier Martin et Nadine Liszez, qui fait le lien entre les entreprises, les professeurs et les élèves »…
. Article du 09/03/2019 - La Dépêche

Fablab éphémère : portes ouvertes le samedi 23 marsFablab éphémère : portes ouvertes le samedi 23 mars
Cette année, la Lomagne Gersoise participe de nouveau activement à la semaine nationale de l’Industrie du 18 au 24 mars 2019, placée sous le thème de la French Fab en mouvement, thématique en phase avec le projet communautaire de Laboratoire d’Innovation Rurale qui sera développé au coeur même de la Bastide de Fleurance. C’est une nouvelle occasion de tester grandeur nature les futurs services qui y seront proposés, au premier rang desquels le "FabLab Lomagne Gers". Depuis le 1er fablab éphémère en mars 2018, plusieurs personnes (futurs « fab makers ») qui ont participé à cette expérience se réunissent régulièrement pour réfléchir aux orientations et à l’aménagement et à l’organisation de ce lieu.
Toute la semaine du 18 mars, un « Fablab éphémère » sera hébergé dans les locaux du siège de la communauté de communes (8 avenue Pierre de Coubertin à Fleurance) et différents thèmes seront explorés. Des ateliers seront proposés du lundi au vendredi à des publics spécifiques (scolaires, collégiens, lycéens, commerçants artisans, acteurs économiques, techniciens…) pour leur permettre d’expérimenter ce type d’outils innovants et encore peu communément répandus.
La journée et la soirée du samedi 23 mars seront « portes ouvertes ».
Ces ateliers seront animés par l’association Combustible de Toulouse.
Cette action est menée en partenariat avec la DIRECCTE et les acteurs de l’emploi et de l’éducation…
. Page Fablab sur notre site
. Evènement sur Facebook
. Communiqué
. Article du 09/03/2019 - Le journal du Gers
. Article du 08/03/2019 - La Dépêche

FORUM du RECRUTEMENT jeudi 21 mars de 9h à 12h30 à Fleurance Plus de 250 emplois locaux pour la 5ème édition du Forum du recrutement à Fleurance
Cap sur l’emploi L’édition 2018 du forum du recrutement a rencontré un vif succès, en accueillant plus de 500 visiteurs et plus de 42 entreprises. Pour sa 5ème édition, le Forum du recrutement se tiendra le jeudi 21 mars 2019 de 9h à 12h30 à l’Espace Culturel et Sportif de Fleurance. Ce rendez-vous a pour but de répondre au mieux aux attentes des entreprises et des demandeurs d’emplois, dans un contexte économique de frémissement de relance. L’objectif de cette édition 2019 reste de proposer une opportunité majeure pour les jeunes et demandeurs d’emploi de rencontrer des professionnels (entreprises, institutions publiques…).
Organisé par la Communauté de communes de la Lomagne Gersoise, le CCAS de Fleurance, les services de l’emploi du Gers, et les services de l’Etat, ce forum va réunir plus de 50 stands.
Plus de 250 offres d’emplois sur la Lomagne Gersoise seront proposées au cours de cette demi-journée…
. Communiqué
. Article du 06/03/2019 - Le journal du Gers
. Article du 07/03/2019 - La Dépêche
. Article du 19/03/2019 - La Dépêche
. Article du 20/03/2019 - La Dépêche

L'Hôtel Particulier Guilhon dans la sélection 2019 du « Guide Michelin »L’Hôtel Particulier Guilhon dans la sélection 2019 du « Guide Michelin »
Après avoir été repéré en 2018 par la « Maison France 5 », par Marie-Dominique Perrin dans « Télé Matin » et par « Le Figaro Magazine » qui l’a sélectionné pour son guide des plus belles chambres d’hôtes 2018-2019, l’Hôtel Particulier Guilhon, à Lectoure dans le Gers, intègre la prestigieuse sélection du « Guide Michelin 2019 » : « Ouvert en 2016 suite à de grands travaux de rénovation, cette maison d’hôtes se révèle un séjour de choix ! On y accueille dans des chambres grand luxe et tout confort avec en prime une piscine et un espace bien-être. »…
. Article du 07/03/2019 - La Dépêche

Jean-Louis Castell, président de la Lomagne Gersoise, Gérard Duclos, maire de Lectoure et Pierre-Luc Pellicer, adjoint aux affaires scolaires, ont visité le chantier du futur groupe scolaire élémentaire de Lectoure./ Photo DDM, P.L.Réalisation d’un groupe scolaire élémentaire à Lectoure
Ce vendredi 1er mars, Jean-Louis Castell, président de communauté de commune de la Lomagne Gersoise (CCLG), Gérard Duclos, maire de Lectoure et Pierre-Luc Pellicer, adjoint aux affaires scolaires, se sont rendus sur le chantier du futur groupe scolaire élémentaire de Lectoure pour constater le démarrage des travaux conduits par Sandra Segato, architecte de l’opération, et en présence des entreprises Spie Batignolles Malet et Bati C Gers…
. Communiqué
. Article du 04/03/2019 - La Dépêche

Aurélie et la Sellerie de la gare au Salon des antiquairesAurélie et la Sellerie de la gare au Salon des antiquaires
Dans un Salon des antiquaires largement ouvert à de nombreuses activités, la Sellerie de la gare de Lectoure participait pour la première fois à la manifestation. Aurélie Gallina, la gérante, partage le lieu avec une tapissière d’ameublement qui était également sa voisine de stand au salon. Aurélie n’est pas issue d’une famille de manuels, mais à 15 ans, passionnée de chevaux elle suit à Mirande une formation de sellerie harnachement. Elle y apprend la couture à la main et le harnachement des selles de chevaux. Après un bac professionnel, elle travaille dans une maison de luxe de confection de sacs à main pour dames…
. Article du 28/02/2019 - La Dépêche

Réunion pour organiser un salon de l'habitat et de la décorationUn projet de Salon de l’habitat et de la décoration
Le 14 février, à la pépinière d’entreprises de la Lomagne, s’est tenu une réunion à l’initiative de Daniel Ligardes, l’un des gérants de l’entreprise d’électricité-plomberie de Lectoure, en présence de chefs d’entreprise ainsi que d’élus : Claude Dumas, premier adjoint, et Gérard Duclos, maire de Lectoure ; Xavier Ballenghien et Valérie Manissol, conseillers départementaux du Gers. Le but de cette réunion était d’avoir une première approche d’un projet économique de Daniel Ligardes, organiser un Salon sur le thème de l’habitat et de la décoration de la Lomagne les samedi 15 et dimanche 16 juin en Lomagne.
. Article du 27/02/2019 - La Dépêche

Les élèves du collège Hubert Reeves lors de la visite du centre de triEnvironnement - Education - Collège Hubert-Reeves : les élèves à la pointe du recyclage
Ils sont une soixantaine d’élèves de 5e du collège Hubert-Reeves qui veulent changer les choses ! Ils ont appris dans les cours d’éducation morale et civique qu’il fallait faire quelque chose pour la planète en ce qui concerne les déchets. Ils ont pris conscience qu’ils étaient dans le Gers, chanceux d’habiter un département agréable, vert, et qui sent bon la campagne. Seulement, voilà ! Rien que dans le collège, il se jette des tonnes de papier, de déchets à la cantine, etc. Alors, avec leur professeur Laurent Mauras, ils ont pris les choses en main. Les élèves ont fait preuve simplement de civisme en décidant de collecter, cette année encore, tout au long des dix mois de scolarité, les papiers de toutes les salles de l’établissement. Cet investissement est d’autant plus remarquable qu’il est mené de bout en bout…
. Article du 14/02/2019 - La Dépêche

Plus de 80 personnes ont participé à la réunion pour le maintien de l'épicerie à MiradouxMiradoux - Dans le Gers, des habitants solidaires pour sauver leur épicerie
À Miradoux, l’épicerie du village a dû fermer. Depuis, les habitants ont décidé de se constituer en association pour en créer une nouvelle. Un geste de solidarité soutenu par la mairie.
Les enseignes se sont succédé. Les gérants aussi. Mais depuis octobre, les 300 m2 où s’alignaient auparavant les rayons sont désormais vides. Dans la petite commune de Miradoux, il n’y a plus d’épicerie depuis quelques mois. Alors pour pallier ce manque économique, les habitants, sous l’impulsion de la mairie, ont décidé de monter un commerce associatif.
"Nous sommes situés sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Les magasins les plus proches sont d’un côté à Letoure, de l’autre à Auvillar. C’est vital pour nous d’avoir une épicerie", explique Suzanne Macabiau, maire de cette commune de près de 550 habitants.
Pour l’élue, l’impératif est absolu : il faut créer une nouvelle épicerie. Et ce avec l’aide et l’implication des habitants. Dès lors, tout s’enchaîne…
. Article du 13/02/2019 - La Dépêche

le sénateur Raymond Vall et Rémi Roux sont fiers de cette avancée au siège de FleuranceEconomie - Le commerce équitable soutenu par le Sénat
En 2014, la loi sur l’Economie Sociale et Solidaire a permis, grâce à l’amendement déposé à l’époque par le sénateur Raymond Vall, d’ouvrir le commerce équitable aux producteurs français. Cette grande avancée a permis au commerce équitable de se développer fortement et d’atteindre une croissance de ses ventes de plus de 121 % en 3 ans. Ce sont des centaines de paysans qui ont vu leur pouvoir d’achat s’améliorer, en pouvant vendre leur production à un prix plus juste et de nombreux emplois ont été créés notamment dans la transformation de ces produits.

La SCOP Ethiquable de Fleurance a fait partie des pionniers, en créant la gamme de produits « Paysans d’Ici », dans la valorisation de ces produits locaux achetés aux conditions du commerce équitable…
. Article du 11/02/2019 - La Dépêche


Un nouveau commerce à FleuranceCommerce Fleurance - Mathilde vend des produits portugais
Le centre-ville de Fleurance vient de se doter d’un nouveau commerce et cela est sans conteste une agréable nouvelle pour tout le monde. En effet depuis mardi, au 112 de la rue de la République, Mathilde Martins-Dias vient d’ouvrir un commerce d’articles exclusivement portugais. Née à Fleurance, Mathilde travaillait auparavant en milieu hospitalier et a souhaité se reconvertir et changer de profession en montant un commerce portugais. Et Mathilde insiste bien : « Tous mes produits sont véritablement portugais ! » Dans les rayons on découvre plusieurs variétés de denrées alimentaires de base, mais aussi des articles de bazar, des produits de première nécessité. Et cela fonctionne fort bien car à l’issue des 5 premiers jours d’ouverture Mathilde a dû renouveler rapidement une partie de son stock alimentaire…
. Article du 11/02/2019 - La Dépêche

Au Café des sports, l'eau est transformée sur place par un procédé d'ultrafiltration.Lectoure - Café des sports : un engagement écologique
Gérôme et Clara De Beys, les jeunes patrons dynamiques du Café des sports, le troquet emblématique de la rue Nationale à Lectoure, sont des cafetiers qui revendiquent un engagement écologique. Entretien.
Pour vous, l’écologie, dans votre métier, c’est important et c’est une réalité ?
« Nous sommes des rêveurs. Nous souhaitons proposer à nos clients des produits de qualité, bios et locaux autant que possible. Dès notre arrivée nous avons changé de café et opté pour un café bio, torréfié dans le Gers à L’Isle-Jourdain. Nous cherchons à nous fournir le plus localement possible. »
Vous êtes également vigilants sur la question des déchets ?
« Le Café des Sports met un point d’honneur à être écoresponsable. Par exemple en matière de tri et de recyclage : nous trions systématiquement nos déchets (cartons, verre, etc.) et nous ne jetons aucuns déchets organiques…
. Article du 10/02/2019 - La Dépêche

Lors de l'assemblée générale, les producteurs pourront renouveler leur adhésion et acquérir la carte pour acheter les plateaux bois siglés.Lectoure - Pour la promotion du melon
L’assemblée générale de l’Association pour la promotion du melon de Lectoure se tiendra samedi 23 février, à 18 h 30, au stade, dans la salle du rugby. Indépendamment du bilan annuel et des perspectives pour l’année 2019, les cartes d’adhésion seront remises aux producteurs lors de l’acquittement de leur cotisation ce même soir. Les présidentes et l’ensemble du bureau rappellent que seuls les adhérents peuvent utiliser et vendre sous la marque déposée « Melon de Lectoure », cette carte donne droit à l’achat des emballages (plateaux bois uniquement), votés majoritairement par les producteurs. L’association participe à de nombreuses actions de promotion lors des festivités régionales…
. Article du 09/02/2019 - La Dépêche

Gérard Duclos, maire : « Le patrimoine, un atout à valoriser »Lectoure - Gérard Duclos, maire : « Le patrimoine, un atout à valoriser »
Le 5 novembre 2018, au cours d’une réunion publique, la municipalité de Lectoure et la direction régionale des affaires culturelles (Drac) Occitanie avaient présenté le plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) de Lectoure. Mis en place sur le centre ancien (intra-muros), l’objectif de ce plan est de protéger le patrimoine exceptionnel de Lectoure qui bénéficie d’une reconnaissance nationale, sachant qu’une centaine de PSMV sont recensés à ce jour en France. Gérard Duclos, maire de Lectoure, en précise les enjeux pour « La Dépêche du Midi ».

Pourquoi avez-vous souhaité doter Lectoure d’un plan de sauvegarde et de mise en valeur ?
« Lectoure dispose d’une immense richesse patrimoniale. Ce PSMV, qui est un super PLU (plan local d’urbanisme), consiste à étudier l’extérieur et l’intérieur des bâtiments mais aussi la vie globale de la cité : la qualité du bâti, les flux de circulation, les commerces…
… Dans trois ans, quand ce plan sera adopté, les propriétaires bénéficieront des dispositifs de défiscalisation prévus par la loi Malraux. De surcroît, la communauté de communes de la Lomagne gersoise et la ville de Lectoure allouent des aides pour la sortie de vacance, le ravalement des façades et le remplacement des menuiseries ».
. Article du 08/02/2019 - La Dépêche


Les entreprises sont à pied-d'oeuvre pour la dernière phase d'aménagement du casino.Economie - Lectoure - Un troisième casino va ouvrir ses portes en avril dans le Gers
Le chantier du casino de Lectoure entre dans sa phase finale. Le groupe Arev Finance, qui gèrera l’établissement de jeux, lance la semaine prochaine le recrutement de 20 personnes. Après Barbotan-les-Thermes et Castéra-Verduzan, Lectoure sera la troisième ville du Gers à posséder un casino.
Le casino de jeux de Lectoure ouvrira ses portes dans quelques semaines. Un dossier au long cours puisque les premières démarches de la municipalité que dirigeait alors Robert Castaing remontent à 27 ans. Gérard Duclos reprit le flambeau jusqu’à obtenir enfin le précieux sésame, en février 2017  : un arrêté du ministère de l’Intérieur autorisant la SAS Casino de Lectoure à exploiter dans un premier temps une table de jeu Black Jack, une roulette anglaise électronique et 50 machines à sous…
. Article du 05/02/2019 - La Dépêche

Plus de 80 personnes ont participé à la réunion pour le maintien de l'épicerie à MiradouxMiradoux - Commerces - Pour le maintien de l’épicerie
À l’invitation de la mairie, s’est tenue le mardi 29 janvier une réunion publique à destination de la population et des citoyens afin de définir en commun les conditions du maintien de l’épicerie du village.
Cette rencontre a été un réel succès avec la présence de plus de 80 personnes, et des échanges nombreux entre habitants, représentants, élus et professionnels locaux, sur les solutions à mettre en œuvre.
Les participants ont convenu du caractère indispensable de cet établissement pour le dynamisme de la commune et du territoire dans son ensemble, et se sont entendu sur la pertinence à créer dans un premier temps une association locale pour sa gestion. Cette initiative pourra être menée avec la participation du plus grand nombre. Un prochain rendez-vous est fixé le lundi 4 février, à 20 h, dans les locaux de l’ancienne Poste afin de définir les conditions de création et de lancement de cette association…
Plus de précisions à l’adresse suivante : mairie@miradoux.org
. Article du 01/02/2019 - La Dépêche

Claude Dumas avec l'ACALEconomie - Lectoure - Pour Claude Dumas : « L’avenir, c’est maintenant »
Claude Dumas, premier adjoint de Gérard Duclos, maire de Lectoure, notamment en charge de l’économie et du commerce, a visité les nouveaux locaux de l’Association des commerçants, artisans et professions libérales de Lectoure (ACAL).

Entretien avec l’élu
Quel bilan faites-vous de l’année 2018 ?
Le bilan est globalement positif sur tous les secteurs (commerce, artisanat, professions libérales) et ce mandat de Gérard Duclos a permis de très nombreuses réalisations. Les travaux réalisés ont été faits sans impôt supplémentaire. Notre commune regorge de projets, idem sur la communauté de communes et les entreprises arrivent à saturation de chantiers : le Village des Brocs, l’hôtel des thermes, le casino, l’office de tourisme, le groupe scolaire, les tribunes du stade, le boulevard du Midi, la maison de santé, les remparts, etc. Lors des appels d’offres, nous privilégions les artisans locaux. Le problème est que tout le monde veut embaucher mais les entreprises ne trouvent pas toutes les personnes avec les qualifications requises. La solution passe par la formation en alternance…
. Article du 01/02/2019 - La Dépêche


La CCI propose des ateliers commerces connectésLectoure - La CCI propose des ateliers commerces connectés
Dans un souci de professionnalisation constante des commerçants, la chambre de commerce et d’industrie (CCI) du Gers propose deux ateliers « pratico-pratiques » gratuits sur le territoire de la communauté de communes de la Lomagne Gersoise (CCLG). Tout d’abord, un atelier « création graphique » le 11 février de 10 heures à 12 heures à Lectoure : à travers cet atelier gratuit et pratique, organisé en partenariat avec la communauté de communes de la Lomagne Gersoise, venez vous initier à un outil graphique gratuit dans le but de créer des visuels actuels et personnalisés. Également un atelier Google My Business le 11 mars de 10 heures à 12 heures à Lectoure : un atelier découverte de 2 heures qui a pour objectif d’améliorer le référencement et la visibilité de votre établissement sur Google.
Inscriptions et contact CCI : Audrey Hivert, animatrice commerce, usages numériques, démarches qualité.
Tél. 05 62 61 62 51 ; courriel : a.hivert@gers.cci.fr
. Article du 26/01/2019 - La Dépêche

Jean-Louis Castell, président de la Lomagne Gersoise, lors de la présentation des voeux le jeudi 17 janvier 2019 à LectoureAux vœux, 20e anniversaire de la communauté de communes
Le 17 janvier, à la halle polyvalente, Jean-Louis Castell, président de la communauté de communes de la Lomagne gersoise (CCLG), qui compte 43 communes et 20.000 habitants, a présenté ses vœux devant une vaste assemblée, dont des chefs d’entreprise, des personnalités et des élus : Raymond Vall, sénateur du Gers ; Isabelle Sendrané, sous-préfète de l’arrondissement de Condom ; Fatma Adda, conseillère régionale ; Xavier Ballenghien et Valérie Manissol, conseillers départementaux ; Gérard Duclos, maire de Lectoure, et de nombreux autres maires ; Guy Sorbadère, président de la chambre de métiers et l’artisanat du Gers ; Jean-Luc Dazéas, président départemental de la Fédération française du bâtiment ; le capitaine de gendarmerie Nicolas Nenil et le lieutenant Bruno Parmentier, chef du centre service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de Fleurance. Après quelques mots de bienvenue de Gérard Duclos, le président Jean-Louis Castell a évoqué avec beaucoup d’émotion le 20e anniversaire de la CCLG : « La communauté de communes a émergé grâce à deux bourg-centres, initiée par leurs maires, Raymond Vall à Fleurance et Robert Castaing ici à Lectoure, et leurs adjoints Bernard Lapeyrade et Hermine Espinasse, Gérard Duclos et Claude Dumas, et le rôle crucial de Jacques Noguès, alors maire de Brugnens »…
. Article du 22/01/2019 - La Dépêche

Broyage gratuit des déchets verts samedi 26 janvier matin à MarsolanEnvironnement - Broyage gratuit des déchets verts samedi 26 janvier à Marsolan
Samedi 26 janvier, de 9 heures à 12 heures, au terrain de tennis de Marsolan, sera organisé une demi-journée de broyage : on vient avec ses branchages et on repart avec du broyat. On peut d’ores et déjà venir déposer ses branchages dans l’espace réservé au terrain de tennis. La mairie demande à la population de bien vouloir les déposer rangés, si possible dans le sens de prise en main, afin de faciliter la manipulation. Le brûlage des déchets verts est strictement interdit. Le Sidel de Lectoure propose cette journée de broyage gratuit pour les petits branchages inférieurs à 15 cm. L’idéal est de tailler ses végétaux moins de quinze jours avant le broyage. Renseignements sur www.syndicats-lectoure.com
. Article du 21/01/2019 - La Dépêche

visite à Lectoure du chantier de travaux rue Claude-Ydron, boulevard du Midi et boulevard Jean-JaurèsGrands chantiers Lectoure - Fin de la première phase des travaux du boulevard du Midi
Les travaux de réfection et de mise en accessibilité du linéaire de voies bordant les remparts sud de Lectoure ont commencé début octobre et s‘articulent en quatre phases.
Du 8 octobre au 15 décembre, c’est la section débutant rue des Frères-Danzas et aboutissant rue du 14-Juillet qui a été fermée à la circulation. Du 15 décembre à la mi-février, c’est en amont que se poursuivent les travaux : sur la partie du boulevard du Midi située entre la rue Ydron et la rue des Frères-Danzas. Ensuite, ce sera la portion RN 21-rue Ydron qui sera fermée de la mi-février au 31 mars.
Enfin, les travaux s’achèveront par la dernière portion du boulevard Jean-Jaurès : celle reliant la rue du 14-Juillet à l’avenue Ville-Saint-Louis. Celle-ci sera fermée à la circulation du 1er au 28 avril…
. Article du 18/01/2019 - La Dépêche

Lors de la réunion pour le maintien du dynamisme économique de MiradouxMiradoux -Commerces - Une réunion sur la situation commerciale
Une nouvelle réunion de concertation des forces vives de Miradoux (municipalité, élus, professionnels, etc.) vient de se tenir, dans l’optique de concourir au maintien du dynamisme économique du village. Si une précédente rencontre fin décembre avait pu être l’occasion de dresser un état des lieux de la situation commerciale de la commune suite à la récente fermeture de l’épicerie multiservices, l’objet de cette réunion était d’esquisser les pistes de solutions les plus appropriées en matière de financements, d’enjeux juridiques ou de gouvernance locale. Cette rencontre a été aussi l’opportunité de rencontrer différents porteurs de projets, repreneurs potentiels de l’épicerie ou tout le moins désireux de relancer une activité similaire dans le village. Des premières actions ont été évoquées et envisagées, comme la création d’une association locale ou encore la conduite d’un chantier collectif et participatif. Les participants sont convenus de l’importance de mettre en avant le caractère positif et volontariste de la démarche et que chacun sache qu’il est possible de maintenir une offre de services dynamique et une vie collective dans les campagnes. Afin d’impliquer le plus largement la population et les citoyens, une réunion publique est prévue mardi 29 janvier, à 20 h 30, dans les locaux de la brasserie du Vaillant Fourquet, au lieu-dit « Le Petit Rounac ». Les participants sont invités à faire part de leur présence et de leurs éventuelles contributions par mail (mairie@miradoux.org).
. Article du 15/01/2019 - La Dépêche

L'atelier d'AG 2I de réparation de machines gros électroménager issues de la collecte récupération pour le réemploi.Environnement - AG 2I : réduction des déchets dans la ville de Lectoure
AG 2I (ateliers gersois d’innovation et d’insertion) : présent dans le Gers depuis plus de vingt ans (1998), a pour vocation l’insertion des publics en (grandes) difficultés, éloignés de l’emploi en utilisant l’activité de recyclage et de réemploi (réparation) des Déchets d’équipement électriques et électroniques (DEEE).
L’objet de cette action est de proposer aux habitants de la ville des contenants (cages) afin qu’ils y déposent leurs matériels électriques et électroniques (petit-gros électroménagers, multimédia, hi-fi, informatique, etc.). Matériels dont ils ne se servent plus, qu’ils souhaitent jeter mais des matériels qu’ils pensent réparables, souhaitant ainsi leur offrir une seconde vie (réemploi). D’où leur slogan : « Recycler c’est bien, réutiliser c’est mieux ! » AG 2I a lancé une action évènementielle de réduction des déchets dans la ville de Lectoure ; une action de réemploi à la fois environnementale mais aussi sociale. Il s’agit d’une opération conjointe réalisée entre la mairie de Lectoure et l’association AG 2I qui se déroule sur trois semaines, du 2 au 25 janvier…
. Article du 11/01/2019 - La Dépêche

Les grands travaux vont démarrer place du MarcadetFleurance - Urbanisme - Les grands travaux vont démarrer place du Marcadet
Le projet d’aménagement de la place du Marcadet va débuter le 21 janvier par des travaux d’esthétique entre les deux halles, l’assainissement à partir de la rue Roger-Trémoulet et par la création d’une voie qui longera la halle au gras pour ressortir au rond-point de la rue des Remparts et de l’avenue Dannets. Comme l’ont précisé Emilie Muñoz-Dennig, maire, et son directeur technique Nicolas Lacroix, en premier lieu sera aménagé le parking qui se trouvera juste après la halle au gras. Cela afin de permettre aux automobilistes de stationner pendant l’exécution des travaux ou d’avoir accès au parking « Lagarde », qui est loin de « faire le plein », sous-occupé une grande partie de l’année.
Seront maintenues des aires de stationnement en quinconce des deux côtés de cette place, c’est-à-dire en prolongement du boulevard Paul-Valéry et de l’autre côté avenue Dannetz. Au centre de cet ancien foirail, il y aura un espace public, avec une esplanade, du mobilier urbain, des espaces verts servant pour des manifestations ponctuelles…
. Article du 09/01/2019 - La Dépêche

La Société gersoise de restauration du patrimoine (SGRP) est lauréate régionale pour la catégorie « Clos et couvert » du Prix Moniteur de la construction.La SGRP lauréate du Prix Moniteur de la construction
Créés en 2001 par Le Moniteur, les Prix Moniteur de la construction célèbrent cette année leur 17e édition. Les prix sont remis dans 4 catégories : gros œuvre, second œuvre, équipement technique et travaux publics. A l’issue des jurys régionaux qui se sont tenus à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris et Strasbourg, 28 prix lauréats régionaux ont été désignés. Quatre prix nationaux sont décernés parmi les lauréats des prix régionaux pour chaque catégorie. Ils sont complétés par deux mentions : créateur d’entreprise et performance sociale. Cette année encore, les Prix Moniteur de la construction honorent la performance durable d’entreprises de BTP œuvrant dans leur région et un jury d’experts réunissant des spécialistes de l’analyse financière (Ellisphère et KPMG), des représentants d’organismes professionnels du BTP (Qualibat, OPPBTP et MBTP) et les journalistes de la rédaction régionale du Moniteur a choisi de primer ces quatre entreprises sur la base de leurs performances économiques réalisées sur les trois derniers exercices (croissance du chiffre d’affaires, de la rentabilité, évolution des effectifs, courbe des investissements, etc.), mais aussi de leur politique sociale et environnementale. Pour la région Sud-Ouest, le lauréat régional pour la catégorie « Clos et couvert » est une entreprise lectouroise, la Société gersoise de restauration du patrimoine (SGRP), située dans la zone industrielle Naudet et à l’effectif de 48 salariés. La SGRP est spécialisée dans la restauration de monuments et de bâtiments. Fort de vingt ans d’expérience dans la maçonnerie, la taille de pierre et la restauration de Monuments historiques, Julien Sourbès et son équipe interviennent…
. Article du 07/01/2019 - La Dépêche

Retrouvez les revues de presse des années précédentes :

. Revue de presse 2018

. Revue de presse 2017

. Revue de presse 2016

. Revue de presse 2015


© 2006 Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise. Réalisé sous SPIP

Réalisation financée par le programme européen Leader + Logo