Accueil > S’informer

Revue de presse

actualité

Le magasin de moto Patrick Salles et l'office de tourisme Gascogne Lomagne inaugurent un partenariat inédit. Photo DDM P.L.Lectoure. Tourisme : une offre pour les motards
Le magasin de moto Patrick Salles et l’office de tourisme Gascogne Lomagne inaugurent un partenariat inédit dans le monde de la moto. Un deal gagnant-gagnant et, avant toute chose, favorable aux clients. Depuis plusieurs années, Patrick Salles fait un constat lors de l’accueil de ses clients pour les réglages moto. L’opération peut prendre une heure, plus souvent une demi-journée ou la journée entière. Dépossédés de leur véhicule, reste à eux de tuer le temps. L’office de tourisme intervient à ce moment-là. Pendant que les spécialistes moto bichonnent la mécanique, les "agents de voyages" n’ont plus qu’à en faire autant pour le motard sans moto. Pris en charge depuis le magasin en basse-ville, une journée clefs en main leur est proposée. Le client du magasin Patrick Salles se voit octroyer un tarif privilège. Au programme, visite guidée, déjeuner en brasserie, aqua-détente, VTT à assistance électrique, montée au clocher, une ribambelle de prestations touristiques. Ce partenariat "pilote" entre le magasin Patrick Salles et l’office de tourisme Gascogne Lomagne pourrait ouvrir d’autres opportunités similaires en Lomagne gersoise. Renseignements auprès du magasin Patrick Salles, zone industrielle du Naudet à Lectoure, au 05.62.68.82.18 ou par mail remi.mps@orange.fr ; auprès de l’office de tourisme Gascogne Lomagne, place du Général de Gaulle, à Lectoure, au 05.62.64.00.00 ou par mail animation@otgl.fr.
. Article du 06/07/2020 - La Dépêche

L'auberge des Bouviers rouvrira ses portes le vendredi 3 juillet.Lectoure. Réouverture de l’auberge des Bouviers. (3 juillet)
L’auberge des Bouviers, 8 rue Montebello à Lectoure, annonce que le restaurant rouvrira ses portes le vendredi 3 juillet à 19 heures. Un nouveau mode de fonctionnement sera mis en place : il sera ouvert uniquement le soir du lundi au samedi et accueillera ses clients de 19 heures à 22 h 30. Un menu unique de produits frais, de saison, au tarif de 45 euros sera proposé avec amuses bouches ; la fameuse meurette gasconne ; trois choix d’entrées ; trois choix de plats ; fromage ou dessert : omelette gasconne ou sorbet, glace. Il n’y aura pas de carte et le menu sera indissociable. Un format simplifié sera proposé aux enfants. Les régimes spéciaux devront être annoncés la veille pour le lendemain. La réservation est plus que recommandée. Ce mode de fonctionnement est consécutif à la crise sanitaire et devrait perdurer jusqu’à fin octobre – sous réserve de changements -. Pour la période estivale, soit très bientôt, derrière la halle, la partie auberge espagnole ouvrira ses portes. La date et conditions d’ouverture de cet espace seront prochainement annoncées. Tél. : 05 62 68 95 13
. Article du 30/06/2020 - La Dépêche

Le Pr Brice Gayet participera de nouveau à l'édition 2020 des Universités d'été du Gers : "Médecine du futur, une autre idée de la campagne".Lectoure. La médecine du futur rassemble en Lomagne
Notre santé de demain se joue dès aujourd’hui, c’est la raison des Universités d’été (UE Gers) : Médecine du futur, une autre idée de la campagne, dont la deuxième édition se tiendra les 19 et 20 septembre prochains à Fleurance et Lectoure. Un projet qui se veut rassembleur, ancré et soutenu par les municipalités des deux villes principales de la Lomagne gersoise, agréable bassin de vie qui s’interroge sur son devenir en matière de santé. Mais aussi un terroir dynamique qui n’a pas peur de créer l’évènement.
L’Association des Professionnels de Santé du Lectourois et les bénévoles de Fleurance et Lectoure invitent des médecins et des témoins de renommée nationale autour d’un programme d’envergure : "Changement climatique et santé du futur en France ?" et "Le Patient partenaire, plaidoyer pour la médecine participative"…
Informations : Dr A. Cabelguenne : assopfsante.lectourois@gmail.com
Réservations à partir du 1er juillet : à l’office de tourisme Gascogne Lomagne : admin@otgl.fr - 05 62 64 00 00 – www.gascogne-lomagne.com/UEgers2020
Suivez-les sur FB : www.facebook.com/MSPLectourois
. Article du 29/06/2020 - La Dépêche

Jean-Louis Castell et Jérôme Dauzats découvrent le bel outil mis à disposition du tourisme mais plus largement de tous les habitants du territoire.Fleurance. L’office s’installe au cœur de la bastide
La communauté de communes de la Lomagne Gersoise vient de boucler les travaux de réhabilitation de l’ancienne maison Aboussouan, située sur la place de la République, qui représente, avec ses annexes, une surface de 1200m² et dans laquelle s’installent le tout nouveau bureau d’accueil de l’office de tourisme mais aussi l’incubateur de start-up consacré à l’agro écologie et au développement durable, les espaces co-working & télétravail, d’évènementiel et la boutique-traiteur du Laboratoire d’Innovation Rurale (LIR).
L’installation du mobilier d’accueil et des équipements professionnels a débuté ce mardi, pendant que les commerçants du marché hebdomadaire remballaient courageusement leurs étals.
Comme le rappelle Jérôme Dauzats, directeur de l’office de tourisme, le projet d’intérieur permettra d’offrir aux visiteurs, touristes et vacanciers nombreux dès le début de la saison estivale à Fleurance une véritable expérience et des conseils originaux à ne pas rater ! (et aussi une boutique de souvenirs siglés coin-coin)…
. Article du 25/06/2020 - La Dépêche

Vergers de Gascogne-Cap Bio, des légumes bleus blancs rouges bio - Presselib'Vergers de Gascogne-Cap Bio, des légumes bleus blancs rouges bio
Depuis les pêches blanches entières pelées à la main, devenues un must dans les milieux de la haute restauration internationale, la conserverie lomagnole a le don de faire pousser les belles idées…
Au point qu’aujourd’hui, sa gamme Cap Bio propose plus de cent cinquante recettes pour nous accompagner dans un quotidien parfois chahuté.
Les soupes de légumes que viennent relever plantes et huiles essentielles par exemple, viendront naturellement à la rescousse des organismes stressés, raplapla, à la recherche d’un bon plan détox. Choux, poireaux, asperges, carottes, tomates, etc. s’associent délicieusement avec menthe, sauge, lavande, camomille… De quoi donner envie de vivre de soupes et d’eau fraîche !
D’autant qu’ici, tout ce qui entre dans la composition des produits est issu de coopératives, groupements ou producteurs bio, locaux, régionaux, mais toujours français. Et les idées novatrices ne manquent pas…
. Article du 17/06/2020 - Presselib’

Une réunion de la commission communication de l'ACAL le 28 mai à la pépinière d'entreprises de la Lomagne / Photo DDM, repro P.L.Lectoure. Economie : l’ACAL en première ligne
L’ACAL (association des commerçants, professions libérales et artisans lectourois) présidée par Daniel Ligardes est en première ligne pour accompagner la reprise après le confinement. Le point avec Samuel Skaghammar, secrétaire adjoint.
Un premier bilan du déconfinement ?
À Lectoure la reprise des commerces est très encourageante. Les consommateurs sont prudents mais nous sommes tous confiants pour cet été. La ville de Lectoure plaît et attire. Les artisans et chefs d’entreprise sont aussi satisfaits de la reprise de l’activité. La clientèle a conscience de l’importance de nous soutenir et a à cœur de consommer durable et local.
Une nouvelle politique de communication ?
Nous avons tous conscience que cette année est particulière. C’est pourquoi L’ACAL mise sur une stratégie de communication à long terme, en étroite collaboration avec l’office de tourisme la mairie et tous les autres acteurs économiques de Lectoure…
. Article du 17/06/2020 - La Dépêche

Laissez vous tenter par un massage, un soin du visage, une épilation avec L'institut Marjorie.Laissez vous tenter par un massage, un soin du visage, une épilation avec L'institut Marjorie. /Photo DDM, P.L.Lectoure. L’institut Marjorie est ouvert
L’institut Marjorie, situé au 60 de la rue Nationale à Lectoure, devait ouvrir le mardi 17 mars, pour succéder à l’institut Emmanuelle. (/Photo DDM, P. L.). Coup du sort et du Covid-19, l’institut Marjorie a subi le confinement. Cette période particulière lui a permis d’effectuer des petits travaux de rénovation. Depuis le 12 mai, Marjorie a ouvert son institut. Elle s accueille sa clientèle en toute sécurité, une personne à la fois en respectant tous les gestes barrière préconisés par le gouvernement. Elle travaille avec un masque, une visière, désinfecte ses cabines après chaque soin. Marjorie fournit à chacune de ses clientes un masque si nécessaire et du gel hydroalcoolique. Vous pouvez vous laisser tenter par un massage, un soin du visage, une épilation, n’hésitez pas à la contacter. Tél. : 07 49 41 29 52
. Article du 17/06/2020 - La Dépêche

Cati Davasse a ouvert la boutique Fripouille et Cie. /Photo DDM, P.L.Lectoure. Commerce : bienvenue chez Fripouille et Cie
Ouverte depuis peu au 15, avenue de la Gare, la boutique Fripouille et Cie vous accueille du mardi au samedi, de 10 heures à 19 heures. C’est un lieu qui est fondé sur la récupération, la "revisite" de meubles et autres petits objets et la remise en service de vêtements. Éviter de jeter pour acheter de nouveau mais plutôt récupérer, relooker, revisiter, remettre au goût du jour (à notre / votre goût) et continuer de l’utiliser. Il peut en être ainsi pour les meubles, les objets de décoration, les vêtements, chaussures et autres accessoires (sacs, chapeaux, foulards, etc.). Des prix bradés, certes, mais avant tout une façon de consommer différente. Éviter le gaspillage, économiser et se démarquer des autres, voilà les raisons qui poussent à chiner. Les tarifs sont très avantageux et cette consommation beaucoup plus écologique.
Contact : Cati Davasse, Tél. 06 64 98 96 95 – courriel : fripouille.cie@gmail.com
. Article du 15/06/2020 - La Dépêche

Jean-Louis Castell, président de la Lomagne gersoise, accompagné du service économie de la communauté de communes. Photo DDM P.L.Un dispositif d’aides économiques unique
La Lomagne gersoise ayant reçu les validations nécessaires pour lancer son programme d’aide spécifique à destination des secteurs économiques particulièrement touchés par la crise Covid 19, son territoire dispose désormais d’un nouveau dispositif d’accompagnement des loyers et emprunts immobiliers des entreprises. Les modalités de ce dispositif, prévu à l’article L 1511-3 du Code général des collectivités territoriales, prévoient, sous conditions, une aide représentant 80 % des loyers ou emprunts immobiliers, dans la limite de 1.000 € (soit un plafond mensuel de 800 €). Y sont éligibles les entreprises de 10 salariés ou moins, créées ou reprises depuis moins de 3 ans, ou en extension immobilière ou d’activités depuis moins de 2 ans (et pour toutes, ayant constaté une baisse de chiffre d’affaires d’au moins 40 % ou ayant été contraintes à une fermeture administrative). Cette aide couvre la période de mars et avril pour l’ensemble des entreprises éligibles et également sur le mois de mai pour les entreprises soumises à fermeture depuis. Autre fonds spécifique sur la Lomagne gersoise, la réorientation des fonds FISAC devrait permettre rapidement d’accompagner les associations de professionnels dans leurs actions de communication destinées à la reprise de l’activité, ainsi qu’au financement des dépenses de mises aux normes sanitaires des commerçants et artisans. Ces nouveaux dispositifs de la Lomagne gersoise en faveur de l’économie restent strictement encadrés dans les capacités juridiques d’intervention de la communauté de communes, mais renforcent l’ensemble des actions engagées depuis avril pour l’enjeu désormais majeur du déconfinement : le soutien à l’économie du territoire…
. Article du 12/06/2020 - La Dépêche

L'ACAL veut mettre tout en œuvre pour Lectoure à l'heure numérique. Photo DDMLectoure. ACAL : la commune à l’heure du numérique
Lectoure semble s’être endormie comme tant de villes partout ailleurs. Mais, depuis le début du confinement, "La Dépêche du Midi" a conservé un lien avec ses lecteurs. De son côté, l’Association des commerçants, professions libérales et artisans de Lectoure (ACAL) réfléchit à la reprise et œuvre en silence. Avec l’aide des professionnels de la communication locaux, elle souhaite mettre le tout Lectoure économique (commerces, restaurateurs et hébergeurs, artisans, TPE/PME et libéraux) à l’heure du numérique. Certains ont déjà compris l’importance de ces nouveaux moyens de communication. Samuel Skaghammar, commerçant à Lectoure et secrétaire adjoint de l’ACAL, a été chargé par cette dernière de s’occuper et de coordonner la reprise de l’activité. En collaboration avec la municipalité, l’office de tourisme, la communauté de communes de la Lomagne gersoise (CCLG) et les autres acteurs économiques majeurs de la ville, tout sera fait pour qu’elle soit réussie et personne ne sera laissé pour compte. "Aujourd’hui, il faut que tous acceptent et se mettent au diapason du numérique…
. Article du 12/06/2020 - La Dépêche

A l'accueil drive à l'Office de tourisme de Lectoure, les visiteurs reviennent. /Photo DDM YsabelLectoure. L’Office de tourisme rouvre
L’Office de tourisme Gascogne Lomagne rouvre ses portes. À Lectoure, dans des locaux intégralement rénovés, pas encore totalement fonctionnels, l’équipe, elle, est en ordre de marche pour accueillir les promeneurs, excursionnistes et autres vacanciers.
Lectoure (ouvert depuis le 20 mai) : jeudi 10 heures – 12 heures, vendredi 9 h 30 – 12 h 30 et 14 heures – 17 heures, samedi 10 heures – 12 heures et 14 heures – 17 heures.
Fleurance à partir du 2 juin : mardi 9 h 30 – 12 h 30 et 14 heures – 17 heures ; vendredi 10 heures – 12 heures et 14 heures – 17 heures ; samedi 10 heures – 12 heures.
La Romieu à partir du 2 juin du mardi au samedi 10 heures – 12 heures et 14 heures – 17 heures…
. Article du 28/05/2020 - La Dépêche

Lors de la remise du lot de masques au directeur de l'école d'infirmières Hugues Afoy. /Photo DDM FCFleurance. 1 500 masques pour l’école d’infirmière
Hier matin dans les locaux de la communauté des communes Jean Louis Castell, président, devait accueillir le sénateur Raymond Vall mais aussi Hugues Afoy directeur de l’école d’infirmière d’Auch et les sponsors Daniel Ligardes (Brico Eco), Jean Luc Bernard (MGH Lip) et Régios Liot (les Fleurons de Lomagne). Ces trois derniers ont remis spontanément à l’appel de Daniel Ligardes 500 masques chacun soit 1500, gratuitement afin que les étudiants infirmiers puissent faire des travaux pratiques en toute sécurité. Le directeur n’a pas manqué de remercier les trois donateurs et l’intervention du sénateur et du président de la CCLG qui ont permis cette opération en pleine crise virale. Il a expliqué ensuite le fonctionnement de son école qui compte 65 étudiants par session.
. Article du 28/05/2020 - La Dépêche

Jean-Luc Bernerd, MGH Lip et Daniel Ligardes, Ligardes Brico Elec, ont réceptionné les masques des collectivités en présence de Jean-Louis Castell, président de la Lomagne Gersoise. /Photo DDM, P.L.Lectoure. Lomagne gersoise : les masques réutilisables livrés
Dans le cadre des différentes démarches et actions engagées depuis le début de la crise sanitaire, la question de l’approvisionnement en solutions de protection, et notamment en masques sanitaires, est centrale pour les maires.
Différentes collectivités se sont mobilisées dès mi-avril pour être en mesure de distribuer des masques grand public dès que possible. En Lomagne Gersoise, plusieurs communes ont commandé des masques sanitaires, notamment via un groupement d’achat auprès de Ligardes Brico Elec et l’entreprise MGH Lip à Lectoure pour les masques lavables réutilisables, en complément des deux masques par habitant fournis par le département, pour lesquels la communauté avait répondu favorablement à la démarche initiale sollicitant la participation financière des EPCI (Établissement public de coopération intercommunale), et financés finalement exclusivement par la Région et le Département, et auprès du département pour les masques à usage unique destinés aux services.
Les masques réutilisables grand public achetés par les mairies ont été reçus ce mercredi 20 mai et remis aux communes concernées depuis ce vendredi 22 mai. Leur répartition aux habitants est du ressort des équipes municipales qui doivent maintenant gérer leur distribution dans les meilleures conditions sanitaires.
. Article du 27/05/2020 - La Dépêche

L'équipe d'Ethiquable solidaire des entrepreneurs. /DDM.Des entreprises solidaires dont Ethiquable à Fleurance
En raison du confinement, certaines entreprises sur le territoire d’Occitanie ont vu leur activité se réduire. Pourtant, de nombreuses sociétés coopératives ont choisi de se réinventer ou de s’adapter à cette situation inédite. Les initiatives sont nombreuses et variées, dont celle des Sociétés coopératives et participatives (Scop) et Sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) qui se mobilisent de manière alternative. Au nombre de ses sociétés qui apportent leur soutien aux entrepreneurs en difficulté, Ethiquable à Fleurance. Son gérant, et président de l’Union régionale des Scop et Scic d’Occitanie Pyrénées, Rémi Roux a participé à la démarche "entrepreneurs solidaires" initiée par PresseLib’. L’objectif ? Permettre à des dirigeants démunis face à cette situation exceptionnelle de se faire accompagner, bénévolement, par des chefs d’entreprise expérimentés…
. Article du 27/05/2020 - La Dépêche

OT Gascogne Lomagne : le magazine hébergement est arrivéTourisme - Fleurance. Le magazine "Hébergement" est arrivé
Pour l’instant, on le trouve dans les offices de tourisme de la Gascogne Lomagne. C’est un nouveau fascicule d’une cinquantaine de pages qui permet aux touristes ou aux futurs vacanciers de trouver un hébergement classé et bénéficiant de garantie fiable et documentée. Nous avons noté les références qui sont mises en avant dont les hébergeurs doivent respecter : l’accueil soigné, une information fidèle et complétée sur les services proposés, le traitement et le suivi de la satisfaction et des réclamations… ainsi que sur les hébergeurs qui doivent être en conformité avec les réglementations techniques, sanitaires et fiscales.
Les hôtels, les campings, les villages de vacances et maintenant les meublés de tourisme sont désormais classés en étoile, officielle, régie par des règles très précises. Le but étant d’apporter, lors du séjour, une satisfaction optimale. Pour les vacanciers, c’est aussi une excellente manière de se repérer en termes de niveaux de confort, de prix et de services. Le classement en étoile est donc un repère fiable et précis pour tous les touristes et les visiteurs…
. Article du 23/05/2020 - La Dépêche
. Magazine hébergement consultable en ligne

Samuel Skaghammar, secrétaire adjoint de l'ACAL ; Jean-Luc Bernerd, dirigeant de MGH ; Daniel Ligardes, président de l'ACAL et Jean-Louis Castell, président de la CCLG.Lectoure. Des masques pour les commerçants
Depuis le début de la crise sanitaire, la Lomagne gersoise essaie activement de se mobiliser dans un cadre très réglementé et contraint, pour apporter tout le soutien possible à son économie.
Dans le cadre des différentes démarches et actions engagées, et pour envisager une reprise dans les moins mauvaises conditions, Jean-Louis Castell, président de la communauté de communes de la Lomagne gersoise, a informé récemment les représentants des associations de commerçants du territoire de sa volonté d’accompagner les commerces recevant à nouveau du public en leur fournissant, pour leurs clients, des masques sanitaires.
Dans l’attente de la distribution des masques grand public par les différentes collectivités, annoncée à partir du 20 mai, et conscient que le SAS de déconfinement ouvert depuis lundi peut engendrer certaines crispations pour l’accès aux commerces (contraints de veiller au respect des exigences sanitaires), ce sont ainsi 6 000 masques commandés à l’entreprise MGH (Manufacture Générale Horlogère) à Lectoure qui vont être urgemment dispensés en cette fin de semaine par les deux associations de commerçants du territoire, et pour l’ensemble du territoire communautaire…
. Communiqué
. Article du 15/05/2020 - La Dépêche

Jean-Louis Castell, président de la Lomagne Gersoise : « Si l'on veut sauver des emplois et préparer la reprise économique, notre effort doit payer. »/Photo DDMLomagne Gersoise - La CCLG débloque 300 000 € pour soutenir l’économie
La communauté de communes de la Lomagne gersoise anticipe les graves conséquences de la crise sanitaire sur l’activité économique du territoire. Son président Jean-Louis Castell.
Pour tenter de limiter les effets irrémédiables auxquels nous allons devoir faire face, il est indispensable qu’un soutien à l’économie, principale compétence de la Lomagne Gersoise, puisse être engagé d’ores et déjà pour d’une part, prévoir une solidarité financière rapide envers les acteurs touchés de plein fouet par cette crise, et d’autre part engager les conditions d’une reprise dans les moins mauvaises conditions possible.
C’est la raison pour laquelle, en concertation avec Mme la Sous-préfète de Condom depuis plusieurs semaines maintenant, que je remercie à cette occasion pour son soutien sans faille, j’ai proposé au bureau communautaire et à la commission "économie" de la communauté de communes de prévoir la mise en place d’un dispositif de solidarité propre au territoire de la Lomagne gersoise…
. Communiqué
. Article du 06/04/2020 - La Dépêche

Emmanuel Delor, fondateur de la société Pélitool, propose de donner des gants latex et son stock d'isopropanol./Photo DDM, P.L.Lectoure. L’entreprise Pélitool donne des gants latex et son stock d’isopropanol
Installée dans la pépinière d’entreprises à Lectoure, Pélitool est la seule entreprise en France spécialisée dans les outils pour fabricants d’enseignes et de signalétique. L’impact des mesures de confinement a été brutal ; les ventes de l’entreprise se sont effondrées de plus de 80 %. Pourtant, Emmanuel Delor, son fondateur, reste optimiste : cette période de calme va être mise à profit pour développer les outils qui lui manquaient : un catalogue des 1 200 références proposées, une amélioration du site internet, et surtout, une action intense de communication via les réseaux sociaux. Confinement ne signifie pas isolement et Pélitool espère, dans cette période particulière, créer grâce à Facebook, Linkedin et YouTube, une vraie communauté avec ses clients pour matérialiser son slogan : "partageons nos idées pour avancer ensemble".
D’ailleurs l’entreprise propose de partager avec les établissements de santé qui en ont besoin, un millier de gants latex et son stock d’isopropanol utilisable dans la formulation de gels hydroalcooliques.
Contact Tél. : 05 36 180 180 (en semaine, de 9 heures à 13 heures et 14 heures à 18 heures).
. Article du 30/03/2020 - La Dépêche

Entrepreneurs solidaires- Rémi Roux et Ethiquable adhèrent à la démarche
SCOP Ethiquable
Entrepreneurs solidaires- Rémi Roux et Ethiquable adhèrent à la démarche.
Basée à Fleurance, l’entreprise coopérative est pionnière du commerce équitable en France. Son dirigeant est prêt à accompagner des entrepreneurs du territoire…
Pour rappel, la démarche « Entrepreneurs solidaires », lancée par PresseLib’ a pour but de permettre à des dirigeants démunis face à cette situation exceptionnelle de se faire accompagner, bénévolement, par des chefs d’entreprise expérimentés.
La plateforme de mise en relation des entrepreneurs du bassin Adour Gascogne va être ouverte. En attendant, Rémy Roux nous livre sa motivation.
« Nous avons de la chance, car notre Scop [entreprise coopérative, où les salariés détiennent le capital de l’entreprise] continue son activité. En Midi-Pyrénées, 80% des structures comme la nôtre ont fermé à cause du Coronavirus », explique Rémi Roux, l’actuel gérant et l’un des fondateurs de la Scop Ethiquable.
Bien sûr, la structure a dû s’adapter aux mesures de confinement (télétravail, rotation des équipes…) mais Ethiquable fonctionne (à peu-près) normalement. « On fait comme tout le monde : on s’adapte », confie Rémi Roux.
Lorsque PresseLib’ l’a contacté pour lui présenter la démarche, le chef d’entreprise a tout de suite répondu présent. « Lors de la création d’Ethiquable, des professionnels ont pris le temps de nous aiguiller, de nous transmettre leur expérience. Sans eux, notre structure n’en serait probablement pas où elle est aujourd’hui »…
. Article du 25/03/2020 - Presselib’

Entreprise d'ici – Un leader du persil va pousser à LectoureEntreprise d’ici – Un leader du persil va pousser à Lectoure
Les Herbes d’Helios de Christel Dupuy veulent franchir une nouvelle étape en s’installant en Lomagne gersoise, avec en ligne de mire une filière agrobiologique…
La société de Saint-Vincent-de-Lamontjoie a investi plus d’1,3 million d’euros dans son déménagement à Lectoure. Elle a bénéficié de l’appui de la communauté de communes, tout en prenant une part active à la démarche de l’association locale ASANBio.
Les Herbes d’Helios, reprise il y a 8 ans par Christel Dupuy, est aujourd’hui une belle affaire familiale de près de 2 millions d’euros de chiffre d’affaires, qui oscille entre 15 et 25 salariés en fonction des saisons. Sa spécialité, c’est le persil, qui peut se récolter de mai à décembre et que l’entreprise cultive sur 18 hectares du côté de Saint-Vincent-de-Lamontjoie, dans le Lot-et-Garonne.
Les Herbes d’Helios commercialisent quelque 800 tonnes de persil chaque année (avec un record de 42.000 bottes expédiées en un jour avant les fêtes), tandis que feuilles et tiges de la précieuse plante servent ensuite à la confection de compost biologique…
. Article du 09/03/2020 - Presselib’

Les Dupuy aiment travailler en famille. /DDM - NEDIR DEBBICHEEconomie - Entreprise - L’un des leaders français du persil s’installe dans le Gers
Les Herbes d’Helios ont déménagé du Lot-et-Garonne à Lectoure. L’entreprise familiale est placée dans le top 3 sur le marché du persil. Elle n’entend pas s’arrêter en si bon chemin.
«  Gascon de cœur  » et résidant depuis 35 ans à Sempesserre, Christel Dupuy, directeur des Herbes d’Helios a finalement franchi le cap et installé définitivement l’unité de production de l’entreprise à la zone des Galis, où se situait auparavant la plateforme logistique d’Intermarché à Lectoure. Un investissement qui se chiffre entre 1,3 et 1,4 million d’euros pour la famille, qui lui permet de passer d’une surface de 1500 m2 à 2100 m2. Une installation favorisée par l’implication de la communauté de communes Lomagne gersoise, qui a bien épaulé celui qui se définit avant tout comme «  entrepreneur  » dans les démarches mais aussi pour décrocher des aides. Un atout désormais pour le Gers : l’entreprise réalise un chiffre d’affaires annuel qui tourne autour de deux millions d’euros…
. Article du 05/03/2020 - La Dépêche

Les professionnels sont venus à la rencontre des lycéens de la cité scolaire Maréchal-Lannes./Photo DDM, P. L.Lectoure. Les professionnels à la rencontre des lycéens
Du 3 au 7 février, s’est déroulée la première édition de la Semaine de l’orientation au lycée Maréchal-Lannes de Lectoure. Née d’un partenariat entre la Confédération des petites et moyennes entreprises Occitanie (CPME Occitanie), syndicat patronal qui promeut le rapprochement école-entreprise, et le lycée Maréchal-Lannes, cette manifestation a permis aux jeunes de rencontrer différents professionnels afin de découvrir des parcours et des métiers.
Dans le cadre de la réforme du lycée en cours, des heures doivent être dédiées à l’orientation professionnelle des jeunes en seconde générale afin de découvrir des métiers, construire, consolider des projets professionnels. C’est prioritairement ce public qui a participé aux interventions, les autres élèves du lycée ont également pu bénéficier de certaines séances. Au total, 30 interventions ont pu avoir lieu et ont touché près de 300 participants…
. Article du 14/02/2020 - La Dépêche

Jean Louis Castell, Olivier Tarbouriech et Patrick Suarez, présents à cette réunion./Photo DDM, F. C.Fleurance. Pont d’Aurenque : des travaux pour sa mise en sécurité
Au siège de la communauté de communes de la Lomagne Gersoise, à Fleurance, s’est tenue une réunion en présence de Jean-Louis Castell président, de Patrick Suarez maire de Pauilhac et d’Olivier Tarbouriech maire de Castelnau-d’Arbieu. L’objet était de faire le point sur l’avancée du dossier du Pont d’Aurenque suite aux fissures constatées par un riverain en novembre dernier. Ce pont roman date du XIe ou XIIe siècle et est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis le 24 mai 1943…
. Article du 28/01/2020 - La Dépêche

Alexandre à la découverte du métier d'horloger. Photo DDM. Christian Bélarde.Fleurance. Alexandre découvre l’horlogerie
Chaque année, Jean Dupuy, l’horloger fleurantin, accepte en stage un jeune désirant se former ou découvrir le métier de l’horlogerie. Actuellement c’est Alexandre, 22 ans, originaire du nord de la France qui découvre cette profession si particulière qu’est l’horlogerie.
Bachelier, l’intéressé a tout d’abord suivi une formation en informatique. Mais s’apercevant que cela n’était pas sa voie, Alexandre décide de venir dans la Gers à Pauilhac plus précisément où demeure sa grand-mère. Pensionnaire de l’Instep d’Auch, dans le cadre de la recherche, de la découverte et de la formation d’un métier, il se dirige alors vers l’horlogerie. D’où sa venue à Fleurance.
Ce qui l’attire dans ce métier ? Il le dit spontanément : la précision, le travail minutieux, la "petite mécanique", comment cela fonctionne…
. Article du 28/01/2020 - La Dépêche

L'hôtel Collège des Doctrinaires, qui a obtenu un classement en 4 étoiles à l'automne dernier, rouvrira le 25 avril./Photo DDM, repro. P. L.Lectoure. Valvital modernise les installations thermales
Ces dernières saisons thermales ont connu certains aléas techniques occasionnant des fermetures de cabines, voire de l’intégralité des installations des thermes de Lectoure. Les installations ont subi un vieillissement prématuré probablement dû au faciès chimique très typé des eaux thermales du forage du Moulin de Repassac.
Après une saison 2019 assurée grâce notamment à une installation de stockage d’eau thermale provisoire, le Groupe Valvital, désormais propriétaire du bâtiment, a souhaité pérenniser l’activité et refaire à neuf une grande partie de l’installation technique, en particulier les installations de stockage et de distribution de l’eau minérale naturelle dans le bâtiment.
Ces modifications souhaitées également par l’Agence régionale de santé de Toulouse sécuriseront de façon pérenne les installations thermales et permettront aux curistes et clients du spa de profiter en toutes circonstances et tout au long de la saison des bienfaits des eaux thermales de Lectoure…
. Article du 23/01/2020 - La Dépêche

Maires et élus du conseil communautaire présents à cette réunion./Photo DDM Florent Carly.Fleurance. Des vœux et des remerciements
Mardi dernier, à la salle Eloi-Castaing, Jean-Louis Castell, président de la Lomagne gersoise, présentait ses vœux devant une assemblée très nombreuse. Y assistaient de nombreux chefs d’entreprise. Jean-Louis Castell a souhaité à cette occasion remercier et mettre en avant les maires et vice-présidents communautaires qui ont décidé de mettre fin à leur engagement public. Il a rappelé la volonté de la Lomagne gersoise d’avoir des communes fortes dans une intercommunalité de projets consacrés au développement économique et aux investissements des équipements structurants. Il a brossé rapidement un état des grands chantiers en cours du plan d’investissement pluriannuel de 15 millions d’euros engagés sur le mandat : office de tourisme à Lectoure, groupes scolaires à Fleurance et Lectoure, pôle de santé à Lectoure, laboratoire d’innovation rurale à Fleurance, Fablab à Fleurance. Il a souligné l’esprit d’initiative des acteurs économiques qui font le dynamisme du territoire, tels Equitable récemment avec son projet de chocolaterie, ou Bioccitanie à Fleurance, les Herbes d’Helios à Lectoure…
. Article du 20/01/2020 - La Dépêche

Patrice Bounet et sa sœur Pascale sont pleins d'énergie et d'envies devant le potentiel qui s'ouvre à eux./Photo DDM Ysabel.Lectoure. Patrice et Pascale Bounet, agriculteurs et boulangers
Depuis un an, Patrice Bounet s’intéresse à la fabrication du pain. Agriculteur en biodynamie à la ferme familiale de Malaubric, à 7 kilomètres au nord de Lectoure, il cultivait déjà différentes variétés de blé, ancien ou non, pour une clientèle de boulangers. C’est là qu’entre en scène Max Zanatta, formateur à la retraite, qui lui met la main à la pâte. Avec sa sœur Pascale, ils se lancent dans la grande aventure de la fabrication du pain. Une fois équipés en matériel (four, pétrin), ils sont désormais en mesure de proposer différents pains sous plusieurs formes et aussi des gâteaux qui se conservent. Les farines sont moulues à la ferme de façon artisanale sur meule de pierre de granite. Rencontre.
. Article du 10/01/2020 - La Dépêche

Retrouvez les revues de presse des années précédentes :

. Revue de presse 2019

. Revue de presse 2018

. Revue de presse 2017

. Revue de presse 2016

. Revue de presse 2015


© 2006 Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise. Réalisé sous SPIP

Réalisation financée par le programme européen Leader + Logo