Accueil > Visiter > Tourisme > Histoire(s) d’ici > La Bastide de Fleurance

La Bastide de Fleurance

Naissance de la ville english version
Capitale du Comté de Gaure, elle a été fondée en 1272 par un seigneur local, Géraud de Cazaubon, et Eustache de Beaumarchais, agissant au nom du Roi de France.
Fleurance doit son nom au parrainage symbolique d’une grande cité, en l’occurence Florence en Italie.

Fleurance est une bastide, mais qu’est-ce qu’une bastide ?
C’est une agglomération nouvelle créée entre le XIIIe et le début du XIVe siècle dans une région géographique limitée au sud et au Midi.
Elle est le résultat d’un contrat de paréage associant toujours 2 pairs (le seigneur local, le Roi de France ou son représentant, ou un ordre monastique).
Elle a pour vocation de regrouper les populations afin de mieux les contrôler.
On reconnait souvent les bastides à leur plan quadrillé, leurs rues à angles droits et leur place occupée par une halle.

L’hôtel de ville
Depuis l’origine, trois Halles de types différents, ont abrité la maison des communes, et se sont succédé.
La Halle actuelle a été reconstruite en pierre après l’incendie de la nuit du 9 août 1833. Grâce à la volonté et la pugnacité d’Antoine - Louis de Percin, Maire de Fleurance de 1834 à 1848, Conseiller Général et Député du Gers, les travaux conduits par l’architecte Jean Ardenne, débutèrent le 18 mai 1835 pour s’achever le 25 avril 1837.
La Halle, aux quatre angles, est parée de quatre statues - fontaines en fonte coulée, disposées sur des vasques tripodes à décor néo - renaissance.
Ces nymphes représentent les quatre saisons. Ces statues - fontaines ont été achetées à la fin du XIXe siècle grâce à un legs d’Adolphe Cadéot, maire de la ville de 1848 à 1851.

Fleurance, hôtel de ville Une des 4 statues fontaines


© 2006 Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise. Réalisé sous SPIP

Réalisation financée par le programme européen Leader + Logo